AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Breaking News

Nouveau design : votre avis
De nouveaux Prédéfinis
Concours Estival
A venir : Concours de Votes

Awards
Jen Walker

Toubib de la CB !
Jensen Wicket

Flingueur de la CB !

Votez !
Topsite1 TopVelusia TopFiletduDiable




 

Partagez|

Hey ! Want to play ? [Achieved]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Hey ! Want to play ? [Achieved] | Sam 10 Nov - 22:27


Conformément à ses indications, Killy avait placé une clé usb dans une enveloppe. Cette dernière contenait une bonne partie des fichiers cryptés ainsi que quelques indications accompagnées d’informations sommaires. Il était nécessaire que Jeffrey les connaisse, elle le savait mais elle avait encore du mal à l’admettre. Observant dans l’ombre, la jeune femme l’avait vu prendre le paquet, discrètement et s’en retourner dans son appartement. Killy ne connaissait pas la configuration exacte de celui-ci. Elle savait qu’un jour il lui faudrait le visiter et fouiller dans la vie privée de ce jeune étudiant. Hélas, pour cela, il fallait attendre que Jeffrey quitte sa chambre d’étudiant. Et ce n’était pas une mince affaire.

*
**

Une semaine avait passé. Killy n’avait pas chômé de son côté. Elle avait travaillé sur une partie des fichiers qu’elle avait pu décoder elle-même. Ces derniers, hélas, ne contenaient rien de bien intéressant. Si les données des fichiers permettaient de soupçonner une quelconque activité illégale, ils n’étaient pas assez complets pour être considérés comme des preuves tangibles. Rongeant son frein, Killy avait mis en place un système simple qui lui permettait de dialoguer avec Jeffrey. Ils échangeaient ainsi leurs impressions sur le cryptage et elle lui fournissait des bribes d’informations de temps en temps sur leurs origines.

Au début, les échanges étaient brefs et impersonnels. On sentait poindre dans les messages de Jeffrey la suspicion et la contrainte. Rivalisant d’efforts, la jeune femme avait cependant réussi à créer un semblant de confiance entre eux. Elle s’était tissée une nouvelle identité, un poil plus engageante : jeune étudiante étrangère, elle cherchait à vivre comme elle pouvait, un tantinet rebelle, elle évitait de se mêler aux autres et créait ainsi une certaine distance à l’aide de menaces et de cynismes. Ces explications semblaient relativement crédibles semblait-il.

Jusque-là, les deux jeunes gens ne s’étaient pas revus. Chacun sur ses gardes et affairés à leur propre tâche, ils s’évitaient soigneusement. A dire vrai, cela faisait longtemps que Killy ne fréquentait plus l’université. Elle passait le plus clair de son temps entre son appartement et le garage où se trouvait sa moto. De temps à autres, elle se rendait au New Market et déambulait dans les quartiers bien entretenus. Il était le nombre d’informations que l’on pouvait glaner en flânant simplement dans les endroits fréquentés. Il suffisait simplement de tendre l’oreille.

Killy surveillait de près Jeffrey. Une rapide enquête avait complété les informations qu’elle détenait sur lui, l’aidant à tirer un rapide portrait. Jeffrey était intelligent, discret et renfermé mais intelligent, c’était un fait. La jeune femme devait s’en méfier. Il serait tout à fait capable de la devancer ou même de la dénoncer. Ainsi, elle surveillait la plupart de ses faits et gestes, le filant à chaque fois qu’il sortait de son appartement. Elle tenait à assister à chacun de ses contacts avec les Peacekeepers. Il était vital qu’elle demeure inconnue à leurs yeux. Jeffrey ne devait pas la dénoncer. Et pourtant l’instant, il n’en avait rien fait.

Jusque-là, la jeune femme ne lui avait révélé que l'essentiel. Il savait donc que les fichiers étaient en réalité des bribes de journaux de bord tenus par un groupe de chercheurs. Ce dernier contenait des informations scientifiques importantes. Au terme de la semaine, Killy décida enfin de rencontrer une nouvelle fois le jeune homme. Il était temps d'en apprendre davantage.

Destinataire : Jeffrey McFly
Objet : sans
Sujet : Au rapport ? Amphi A4, demain, 8PM.
Ghost.

L’amphithéâtre A4 avait été déserté depuis longtemps, la plupart des cours ayant été suspendus. Peu fréquenté, il représentait un lieu de rencontre idéal. Killy se rejeta en arrière, s’étira longuement, faisant craquer son dos avec délice. Les yeux fatigués d’être restés trop longtemps collés à l’écran, elle se détourna et attrapa une tasse de café à moitié vide. Elle avait bien travaillé. La jeune femme se remit debout, enfila un vieux t-shirt et ferma l’appartement derrière elle. Sa moto l’attendait.

*
**

Amphi A4, 7h30PM.

Son portable sous le bras, Killy se dirigea d’un pas nonchalant vers le haut de l’amphithéâtre. D’ici, elle pourrait voir toutes les personnes qui entreraient. La jeune femme s’installa confortablement, ouvrant son ordinateur. Elle pianota un moment, consultant ses derniers messages puis le referma avec lassitude. Il ne lui restait plus qu’à attendre.


« Catch me if you can »
::


Dernière édition par Killy Novak le Mar 26 Fév - 10:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Starcraft II Player

Masculin

MESSAGES : 66
HUMEUR : Joueuse
FEAT : Michael Cera

Points : 715

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jeffrey McFly
Starcraft II Player
Message Sujet: Re: Hey ! Want to play ? [Achieved] | Dim 11 Nov - 12:52

Il aurait put la piéger, la dénoncer aux Peacekeepers, et tout s'en serait trouvé terminé. Là, assise dans cet amphithéâtre, elle se serait trouvée prise, capturée, enfermée, ou peut-être même tuée, coupable d'avoir voulu en savoir trop, coupable du vol des données de ceux qui, aujourd'hui, reigniaient sur la ville, la NeoCorp.

Souvent, il hésita. S'aurait été si facile après tout. Un simple mail. Il avait sa photo, son adresse de connexion à chaque fois qu'il la contactait. S'il ne lui avait été possible que de remonter au quartier duquel cela provenait, il ne doutait pas que la Neocorp en aurait déduit le lieux exact. Mais maintenant, elle était assise juste là, dans cet amphi, qu'aurait-elle put faire si une horde de Peacekeepers s'étaient soudain jetés sur elle, à grand renfort de tazzers et gaz incapacitant ?

Jeffrey hésita aussi un moment à ne pas venir au rendez vous, mais que celui-ci se déroule en un lieu public le rassura. Il ne savait trop qui était cette personne, et s'il avait cru un moment à son histoire d'étudiante étrangère, la nature des données découvertes avaient mis un gros doute là dessus.

Elle ne pourrait rien contre lui ici. Enfin... Il l'espérait. Et puis il avait assuré ses arrières. Un dossier, minutieusement préparé en regroupant toutes les informations qu'il avait put trouver sur elle, y compris une photo volée ainsi que ses points de connexion, attendait gentiment sur un serveur. S'il ne s'y connectait pas toutes les 24h, les informations seraient envoyées aux Peackeepers. Un moyen de chantage qu'il espérait suffisant... Au cas où les choses se corseraient.

- Salut Killy, fit-il en arrivant près d'elle, tout en haut de l'amphi désert.

Il avait l'air détendu, et ne tarda pas à sortir son ordi, mais il n'en était rien. Il luttait en réalité contre une furieuse envie de s'enfuir d'ici. Les données découvertes, et surtout le fait qu'il soit parvenu à en déchiffrer certaines, l'excitaient comme il ne l'avait jamais été auparavant. Mais il peinait de plus en plus à dormir sur ses deux oreilles, imaginant des agents de la NeoCorp débarquer chez lui pour l'enlever.

- J'ai pas mal de trucs pour toi, ajouta-t'il, un léger sourire aux lèvres. Comme tu l'as vu, certains des fichiers n'étaient pas cryptés... Mais ils ne contiennent pas grand chose d'intéressant. La plupart des fichiers étaient correctement encrypté. On ne peut rien faire sans la clef, qui doit être protégée. La partie intéressante, ce sont les mails. Pour une raison étrange, tout les mails entre le 30 Juin et le 10 Juillet de l'année dernière étaient chiffrés avec une clef trop courte. J'ai demandé l'accés à un cluster pour déchiffrer la clef. Et le programme a put décrypter les mails.

Il marqua une pause, prenant soudain un air plus sérieux.

- Je tiens à ma peau, tu sais, et je suis plutôt heureux comme ça. Tu sais que ce que t'as fais ça pourrait nous foutre en prison ? Voir pire ? Dans l'ancienne San Francisco, je dis pas, mais ces gars dirigent la ville, désormais. S'ils découvrent ce que t'as fais, on va tout les deux finir en taule... Je veux dire... T'avais pas le droit de m'embarquer la dedans... Sans me le dire. J'aurais jamais accepté.

En dehors des romans et des jeux vidéos, Jeffrey n'avait jamais été quelqu'un d'extrêmement courageux. Biensûre il avait rêvé, et plus d'une fois, de prendre la place d'un de ses héros, ou même d'un personnage secondaire, mais ce n'était pas la même ici. Dans les films, tout avait l'air plus facile. Et puis ils arrivaient à dormir sur leurs deux oreilles, les héros...

- Enfin... J'ai aussi réussi à décrypter quelques rapports d'expérience en... chimie... ou une histoire d'ADN... je crois. J'y comprends rien. Le mec avait bien chiffré les fichiers mais avec un mot de passe super faible. Je sais pas pourquoi... Je me demande s'il l'a pas fait exprès d'ailleurs... Les autres sont mieux protégés.

Bon... Maintenant. Je crois en avoir assez fait. Donne moi mon fric.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: Hey ! Want to play ? [Achieved] | Dim 11 Nov - 13:54

Killy n’eut pas à attendre longtemps. Ponctuel, voir même légèrement en avance, Jeffrey vint la rejoindre, son ordinateur sous le bras. Il la salua rapidement avant d’en venir au fait. Malgré ses airs calmes, la jeune femme pouvait deviner la tension qui l’animait. Ses gestes étaient trop précis, trop saccadés. Quelque chose tracassait ce jeune homme et l’empêchait de se comporter naturellement. Aussitôt, Killy se mit sur la défensive, méfiante. L’avait-il vendu ? Elle jeta un regard circulaire à l’amphithéâtre. A l’exception des deux jeunes gens, il semblait complètement vide mais était-ce réellement le cas ?

Concernant péniblement son calme, Killy garda le silence. Elle hocha doucement la tête lorsque Jeffrey lui fournit ses explications. La découverte de ces mails était intéressante, hélas, Killy craignait qu’il ne puisse s’agir de preuves tangibles. A la limite, ils pourraient tout juste confirmer ses soupçons. Il se tramait quelques chose de louche à la Neo Corp.. Tout à coup, Jeffrey prit une grande inspiration, l’air grave.

- Je tiens à ma peau, tu sais, et je suis plutôt heureux comme ça. Tu sais que ce que t'as fait ça pourrait nous foutre en prison ? Voir pire ? Dans l'ancienne San Francisco, je dis pas, mais ces gars dirigent la ville, désormais. S'ils découvrent ce que t'as fait, on va tous les deux finir en taule... Je veux dire... T'avais pas le droit de m'embarquer la dedans... Sans me le dire. J'aurais jamais accepté.

Killy accusa le choc sans broncher, un léger sourire aux lèvres. Elle croisa les bras sur sa poitrine, s’enfonçant dans le dossier de son siège. Elle plissa les yeux, la tête légèrement penchée.

- Doucement, mon brave, si c’est pour ta peau que tu t’inquiètes, je prendrais tout sur moi. Après tout, tu n’auras qu’à dire que je t’avais menacée. Jsuis consciente de ce que je fais et je l’assume, moi.

Elle insista durement sur son dernier mot. La jeune femme sentait son sang bouillir, perdant progressivement son calme. Il fallait qu’elle rentre dans la peau de son personnage.

- Alors t’es plutôt content de ta vie toi ? Tu ne ferais rien pour la changer ? La délation, la collaboration et l’aveuglement spontané ca te suffit ? Mais ouvre les yeux bon sang ! Rien de ce qui nous entoure est normal ! Et la moitié des gens de cette ville s’en satisfait, comme si l’on ne pouvait rêver mieux. Tu crois sérieusement qu’une fois tous les mutants éliminés, si l’on y parvient, on rouvrira les frontières de la ville ? Faut être stupide, borné ou aveugle pour y croire.

Dans sa tirade, Killy s’était levée, les poings crispés, la lèvre inférieure tremblante. Ses yeux brûlaient de rage. Tendue comme un arc, elle dévisageait le jeune homme qui lui faisait face. Bien, elle était convaincante, qu’elle continue encore un peu.

- Moi cette vie-là ne me satisfait pas ! Je veux rentrer dans mon pays natal, revoir ma famille et pouvoir rire de cet épisode comme si c’était une mauvaise blague. Le peu d’amis que j’avais ici a mystérieusement disparu, enfermé dans une île-prison ou tout simplement tué. Je ne veux pas que ça m’arrive, je ne veux pas que ça arrive à quiconque de mon entourage. J’en ai assez.

A présent, Killy semblait au bord de la crise de larmes. La voix cassée, elle se tue un instant, laissant le temps à Jeffrey de digérer sa tirade. Elle fronça les sourcils, rentra la tête dans les épaules et s’exprima d’une voix blanche.

- La Neo Corp. est derrière tout ça, j’en suis persuadée. C’est la grande gagnante de l’histoire, maintenant et pour tous les jours à venir. Si je ne suis pas capable de me battre pour un semblant de justice, j’aimerais au moins mettre à jour la vérité.

Ses jouez se creusèrent lorsqu’elle crispa les mâchoires. Visiblement en colère, Killy dévisageait Jeffrey d’un air furibonds. Elle avait perdu le contrôle, dévoilant ses propres faiblesses. Du moins, c’est ce qu’elle tentait de faire croire. Jeffrey était intelligent, certes, mais il semblait aisément manipulable. Il avait le superbe talent de ces gens qui étaient capables de se mentir à eux même afin de réduire leur propre malheur. Killy inspira profondément et finit par se laisser tomber sur son siège. D’un geste rêveur, elle caressa le dos de son ordinateur.

- Enfin tout ça ne te concerne plus. Je te remercie pour ton aide, Jeffrey, même si je n’ai pas été honnête avec toi.

Elle fouilla de son sac et en sortie une liasse de billet. La posant devant elle, elle ne lui jeta pas un regard. Non, ses yeux étaient fixés sur le jeune homme.

- Voilà ce que je t’avais promis. Pour le jeu, tu seras recontacté plus tard. Maintenant tu es libre, je ne te force plus à rien. Si tu tiens à me dénoncer, fais-le, ça ne sera pas la première fois pour toi, hein ?

Les yeux plantés dans ceux de Jeffrey, elle ne cilla pas d’un pouce. Figé dans un masque impénétrable, son visage n’exprimait plus rien. Killy le défiait de la démentir. Calme et sereine en apparence, elle tremblait pourtant intérieurement. S’il la dénonçait, elle devrait encore bouger et se cacher davantage. Le risque était là, pénible en soi, mais elle savait qu’elle pourrait le surmonter.


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Starcraft II Player

Masculin

MESSAGES : 66
HUMEUR : Joueuse
FEAT : Michael Cera

Points : 715

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jeffrey McFly
Starcraft II Player
Message Sujet: Re: Hey ! Want to play ? [Achieved] | Dim 11 Nov - 14:47

Touchant, oui, presque renversant. Il s'était souvent imaginé leur nouvelle rencontre, ce qu'elle pourrait lui dire, mais n'avait jamais envisagé qu'elle pourrait prendre une telle tournure. Killy lui était apparue, la première fois, d'un calme inquiétant, les gestes mesurés et le regard mystérieux. Aujourd'hui, elle lui semblait au bord des larmes, furieuse et triste à la fois. S'était-il passé quelque-chose de particulier ? Se demandait-t'il subitement, partagé entre le désire de la rassurer, de la consoler, et celui de l'engueuler encore d'avantage.

Prendre sur elle, avait-elle dit. Il n'aurait qu'à prétendre avoir été menacé, avait-elle ajouté. Peut-être ne se rappelait-elle pas lui avoir promis deux balles dans la cuisse pour avoir voulu négocier.

- Ha ! Je devrais assumer ? Comme toi ? C'est pour ça que tu m'as attiré avec une histoire de jeu à la con ? Que tu m'as menacé et que tu m'as fais travailler pour toi ? C'est comme ça que tu me remercie ? Ça fera quelle différence selon toi que tu prenne tout pour toi. Tu leur demandera d'être gentils ? Juste ? De ne pas m'éliminer parce-que je ne savais pas ce que je faisais. Je suis pas idiot... Et ces mails je les ai lus. La NéoCorp menait des expériences étranges... Et tu crois qu'ils en auront quelque-chose à faire de moi ?

Agacé, il ouvrit son ordinateur, tapa un mot de passe, puis y introduit la clef usb qu'elle lui avait donnée une semaine plus tôt. Après un moment de silence, les yeux rivés sur l'écran, il ferma l'ordi, récupéra la clef, puis le rangea dans son sac.

- Moi je trouve que le monde n'a pas tellement changé. Les gens mentent toujours autant... Et sont toujours aussi égoïstes. Quoi... Tu donnais un billet à chaque mendiant croisé dans la rue toi ? Les gens vivent pour leur pomme et rien n'a changé. Juste que les choses sont plus claires maintenant, moins hypocrites...

- Voilà ce que je t’avais promis. Pour le jeu, tu seras recontacté plus tard. Maintenant tu es libre, je ne te force plus à rien. Si tu tiens à me dénoncer, fais-le, ça ne sera pas la première fois pour toi, hein ? Ajouta la jeune femme, et Jeffrey se sentit soudain le désir de lui flanquer un bon gros coups de poing dans son si mignon petit visage.

- S'il m'était venu l'envie de te dénoncer, tu serais déjà au taule, espèce d'abrutie. Dit-il, définitivement hors de ses gonds. Tu crois que c'est pour le plaisir que je bosse pour les Peacekeepers ? Il n'y a plus qu'eux pour proposer du boulot. Je suis un étudiant moi ! Le fric ne tombe pas du ciel ! Moi aussi j'ai des amis qui se sont fais embarqués. Moi aussi je trouve ça injuste. J'ai besoin d'argent pour vivre ! Si toi tu as de la tune à dépenser pour sauver le monde, c'est toi qui vois. Moi, je n'ai pas ce luxe.

Il enfonça la liasse de billets dans son sac, enfila ce dernier et, comme si quelque chose était soudain apparu à la fenêtre, détourna le regard. Une distraction, un plan, mais sa peur était à la hauteur de sa colère. Voulait-il vraiment le faire ? Il était trop tard... Il le regretterait sans doute, mais elle était allée trop loin.

Interpelée, Killy détourna à son tour le regard. Qui avait-il de plus dangereux après tout ? Un geek ? Ou un commando armé qui, à tout moment, pourrait pénétrer dans la pièce ? Un commando, sans doute, hormis qu'à la fenêtre rien n'était visible, et que du côté du geek c'est un violent coup de poing qui fusa droit en direction de sa joue.

Jeffrey, surpris lui même de ce qu'il venait de faire, recula de quelques pas. À croire que le nouveau San Francisco avait tout changé. Il avait peur... Mais n'était pas peu fier. Il regretterait... Très bientôt. Sans doute. Mais il l'avait fait.

- Je n'ai jamais dénoncé personne aux Peacekeepers. Souviens t'en si tu ne veux pas être la première. Dit-il, tout tremblotant, à deux doigts de prendre la fuite... Quelle connerie... Elle pourrait simplement le retrouver dans sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: Hey ! Want to play ? [Achieved] | Dim 11 Nov - 15:12

Killy s’était attendue à diverses réactions de la part du jeune homme, mais jamais à autant de colère. C’était comme si toute la frustration accumulée depuis l’accident se déversait ici et maintenant. Killy était son catalyseur et maintenant il s’éveillait. Jeffrey n’était plus ce jeune gosse passif et timide, il était une boule de frustration et de colère, un amas de haine et de rancœur. Killy retroussa la lèvre supérieure en un rictus farouche. Qu’elle continue à l’asticotait, qu’on voit jusqu’où il pouvait aller…

- Le monde n’a pas changé pour toi, non. Et tu ne feras jamais rien pour le changer. Tu préfères te contenter de vivre passivement, te satisfaire de ce qu’on t’offre. Une vie minable, en somme.

Elle ricana doucement.

- Parce que tu crois que travailler pour les Peacekeepers est la seule solution valable pour un étudiant ? C’est ridicule cette façon de se placer ses propres œillères, de créer sa propre cage. Il y a plus de façon que tu ne l’imagines de gagner sa vie, des plus honnêtes et des plus sales aussi. Tout dépend du cran qu’on a et des aspirations que l’on se fixe.

C’en était assez, Killy avait dépassé les bornes. Bouillant de rage, le jeune homme se retenait à peine. Tout son corps irradiait la colère et la frustration. La jeune femme en ressentait les effets sur elle-même. Elle voyait alors tous ses échecs apparaître sous ses yeux. Elle avait échoué de bout en bout. Elle était une honte pour sa nation.

Un regard en biais du jeune homme détourna alors son attention. Avait-il prévenu quelqu’un ? Tout à coup, un millier de situation toutes aussi dangereuses les unes que les autres apparut dans son esprit. Il pouvait l’avoir dénoncée et vendue. En cet instant, elle était seule et désarmée. Et pourtant, Killy n’avait jamais prévu une telle alternative à la situation présente. Dans un élan de haine et de violence, le jeune homme s’était jeté sur elle, point en avant. Killy avait vu l’instant arrivé. Elle aurait pu l’éviter. Riposter même. Mais elle n’en fit rien. Stupéfaite, figée, elle accusa le choc. Le coup n’était pas puissant, elle cilla à peine. Détournant légèrement la tête, elle sentit la chaleur envahir sa tempe gauche. Des aiguillons de douleur vinrent alors lui rappeler que sa chair était encore vivante. Terriblement vivante.

- Je n'ai jamais dénoncé personne aux Peacekeepers. Souviens t'en si tu ne veux pas être la première.

Ses oreilles sifflaient. Une rage incommensurable l’envahissait. En cet instant, elle ne rêvait plus que de tuer cet homme, éliminer la menace qu’il représentait. Killy du lutter contre son conditionnement qui la poussait à réagir par la violence. Les mains tremblantes, elle ferma les poings pour se forcer à l’immobilité. Les lèvres serrées, elle fusillait du regard Jeffrey.

- Ne rien faire, c’est aussi de la délation, siffla-t-elle entre ses dents.

Killy devait faire appel à tout son contrôle pour ne pas le frapper en retour. Elle était plus forte, mieux entraînée et qui plus est armée. Pourtant, elle savait que la violence ne délierait pas la situation.

- Alors c’est tout ce que tu trouves pour évacuer ta frustration d’étudiant puceau et paumé, frapper une fille ?

Elle s’approcha de quelques pas, collant presque son visage au sien. Le regard menaçant.

- Tu te prends pour qui ? T’as l’impression d’être devenu qui ? Moi je ne vois qu’un pauvre frustré, à peine capable de contempler en face ses propres peines. Un minable.

Ses mots étaient un venin insidieux.

- Tu me fais pitié, cracha-t-elle.

Et, sans crier garde, elle posa ses deux mains à plat sur son torse et le repoussa avec force. Déséquilibré, le jeune homme du esquisser quelques pas en arrière. Elle s’approcha encore, une lueur sauvage dans le regard.

- Je suis ce que je suis, je connais tous les risques qu’engendrent mes actes, je sais que je ne fais pas forcément bonne route mais au moins j’assume chacun de mes gestes et je les vis pleinement. Pour cela, Jeffrey McFly, je te méprise.


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Starcraft II Player

Masculin

MESSAGES : 66
HUMEUR : Joueuse
FEAT : Michael Cera

Points : 715

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jeffrey McFly
Starcraft II Player
Message Sujet: Re: Hey ! Want to play ? [Achieved] | Dim 11 Nov - 15:33

Furibonde, elle aurait put se jeter sur lui, chercher à lui crever les yeux où à le rouer de coups, mais elle resta passive, presque immobile, à contrôler sa colère. Elle était forte, ne put-il s'empêcher de constater, psychologiquement forte. C'était une combattante, militante, elle avait des principes et semblait prête à tout pour les défendre, quitte à prendre des risques.

Pour toutes ces raisons, Jeffrey ne pouvait que l'admirer. Rarement il avait rencontré quelqu'un avec tant de courage... Et c'était peu dire. Mais pour ses paroles et ses méthodes, il ne pouvait guère la trouver sympathique. Elle avait été dure avec lui, et ce qui la rendait si admirable avait également fait de ses mots des lames d'acier imparables.

- J'y peut rien, c'est comme ça, ne trouva-t'il qu'à dire, incapable de trouver en lui la moindre répartie, tant elle l'avait secoué.

- Si ça se trouve ils ont raison de les enfermer, hun. T'en sais quoi, toi ? Si le gouvernement a mit la ville en quarantaine, c'est bien qu'ils ont une raison. Les mutants doivent bien représenter un danger ? Enfin... Personne ne sait rien sur eux. Depuis l'explosion, c'est comme si une guerre avait commencé.

Mais Jeffrey était quelqu'un d'intelligent, et il savait bien que ces paroles, même pas vraiment les siennes, avaient un goût amer. Personne ne pouvait vraiment dire s'il était juste de penser comme ça. Personne ne pouvait trop savoir.

- Et puis tu feras quoi avec ces données, hun ? Même si tu te fais pas prendre, ce qui va t'arriver tôt ou tard, tu penses pouvoir changer les choses ? La ville est en quarantaine... Tout ce que tu pourrais trouver n'y changerait rien. J'ai déjà prit bien trop de risques pour ça... J'ai eu la chance de pas finir mutant. C'est pas pour me faire pourchasser comme eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: Hey ! Want to play ? [Achieved] | Dim 11 Nov - 16:03

La violence des paroles de Killy semblait avoir annihilé toute colère chez Jeffrey. Sans doute encore sous le choc, ses réponses étaient creuses. Ses arguments, peu convaincant, sonnaient faux. Mais qu’y pouvait-il ? Il ne faisait que répéter ce qu’on ne cessait de rabâcher à la population. La ville était en danger mais la Neo Corp., grande protectrice des temps modernes, se dressait face aux terribles mutants. Killy secoua doucement la tête, légèrement apaisée.

- On nous maintient dans l’ignorance. Nous ne savons rien de ce qui nous entoure. Nous assistons, pauvre spectateur, sans même comprendre ce qui se déroule sous nos yeux. Nous sommes livrés à nous-même et nous préférons confier cette liberté à une autorité plus grande et si sécurisante. Nous avons peur et nous fuyons, Jeffrey, c’est minable.

La jeune femme s’écarta de lui, tout à coup consciente de leur proximité et se détourna. Elle regagna son précédent siège et rangea son portable dans un sac à dos, emportant par la même la clé usb. Offrant son profil au jeune homme, elle continua d’une voix neutre.

- Je ne prétends pas pouvoir faire justice. Je veux simplement rétablir la vérité et comprendre ce qui nous arrive. Cet accident, les mutations, leur chasse, rien n’est anodin. Je ne veux pas être un pion sur l’échiquier. C’est aussi simple.

Elle se tourna vivement vers lui, le toisant de haut.

- Qu’est-ce que t’en sais que t’es pas un mutant ? Et si toute cette ville n’était tout simplement pas un amas de mutants ? Ca expliquerait ces barrages et tous ces militaires autour de nous. Et si cette ville même n’était pas qu’un simple laboratoire géant pour des scientifiques mégalomanes ?

Elle désigna, d’un geste ample de la main, l’ensemble de l’amphithéâtre.

- Allons, on vaut rien à leurs yeux, nous. Jveux pas rester passive pendant qu’on nous transforme en vulgaire cobaye de laboratoire, jveux savoir ce qui se passe, quoiqu’il m’en coûte.

Pendant sa tirade, elle avait remis son sac sur l’épaule, prête à partir. Jeffrey avait ses idées, elle avait les siennes et rien ne pouvait y changer. Elle savait qu’elle avançait à contrecourant mais elle n’avait jamais eu le choix. Pour son pays, pour sa mission, elle devait continuer. A présent, il ne restait plus qu’à espérer que Jeffrey ne l’ait pas dénoncée. Même si elle ne voulait pas l’admettre, elle le savait, elle devrait l’éliminer tôt ou tard. Il en savait trop.


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Starcraft II Player

Masculin

MESSAGES : 66
HUMEUR : Joueuse
FEAT : Michael Cera

Points : 715

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jeffrey McFly
Starcraft II Player
Message Sujet: Re: Hey ! Want to play ? [Achieved] | Dim 11 Nov - 16:33

L'atmosphère s'était peu à peu apaisée alors qu'ils échangeaient leurs points de vue. À Jeffrey les poings, à Killy les mots, ils s'étaient rendus coups pour coups, et la jeune femme cherchait encore le convaincre.

- Ou bien c'est toi qui te fais des illusions en croyant pouvoir changer quoi que ce soit. Doucement, il commença à descendre les marches, en direction de la porte. Killy était prête à partir, également. Je n'ai pas eu à attendre l'explosion pour détester ce monde. Si nous sommes tous contaminés, tant mieux, les gens se rendront compte à quel point ils sont stupides. J'ai même entendu dire que des mutants étaient déjà utilisés pour capturer d'autre mutants. Faut croire qu'ils restent humains après tout. Ils continuent de s'entretuer. Sauf que maintenant la loi l'autorise.

En bas des marche, il se retourna pour l'attendre.

- Je suis désolé de t'avoir frappé. Mais tu n'aurais pas dût me provoquer. Tu peux me traiter de lâche si tu veux, mais pas de balance... J'aimerais bien croire à tes jolies discours, mais tu n'arriveras à rien. Les gens se foutent de la vérité. Tout ce qu'ils veulent, c'est survivre.

J'aimerais que tu puisse réussir. J'aimerais bien t'aider. Mais c'est au dessus de mes moyens. Je suis pas un résistant. Alors...


Ces mots, il devait les dire. Il le savait. Sans quoi il mourrait, un jour ou l'autre. Il ne savait que trop bien à quel point ce jeu aurait sa peau. C'était une question de logique. Il n'avait rien d'un héros. Et s'il doutait, si quelque-part il aurait eut envie de prendre ces risques, avoir la sensation de faire quelque-chose d'extra-ordinaire, il n'avait pas le choix. Il devait garder la tête froide. Comment un étudiant pourrait-il faire quoi que ce soit après tout ?

- Je te souhaite bonne chance. Mais je ne veux pas que tu me recontacte. Finit-il par dire, un sourire peiné aux lèvres. Tu pourras toujours compter sur les autres que tu as contacté. Quoiqu'il se doutait bien qu'ils n'existaient pas. Chaque personne contactée était une chance de plus de se trouver dénoncée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: Hey ! Want to play ? [Achieved] | Dim 11 Nov - 16:42

Killy eu un sourire triste. Elle haussa les épaules.

- Je voulais te secouer, voir si t’étais encore un peu vivant. J’ai trouvé un fond de colère, c’est un sentiment humain, ça prouve que t’es pas complètement foutu.

Elle caressa sa pommette endommagée. Légèrement douloureuse au toucher, elle commençait à gonfler. D’ici quelques heures, la peau virerait au bleu. Elle en avait vu d’autres.

- On est ce qu’on veut bien être, Jeffrey. Un adage russe dit qu’il est curieux de voir à quel point nous nous fabriquons nos propres prisons mais que l’on peut aussi créer notre propre liberté.

Elle se tourna à demi vers lui, un dernier coup d’œil avant de s’éclipser.

- Les règles ont changé à San Francisco, et c’est ici et maintenant que je créerais ma propre liberté.

Killy hocha doucement la tête, les paupières closes.

- Je ne te connais pas, nous nous ne sommes jamais vu. Je pars avant, tu sors dix minutes plus tard. Adieu.

La jeune femme haussa une dernière fois les épaules, soupesant son sac. Le beretta pésait lourd. Un fardeau mortel.

RP ACHEVE


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas





Want More ?


Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Hey ! Want to play ? [Achieved] |

Revenir en haut Aller en bas

Hey ! Want to play ? [Achieved]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shut Down RPG :: Bright Town :: Citizen District :: Institutions :: Schools-
TopBottom
Ouvrir la Popote