AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Breaking News

Nouveau design : votre avis
De nouveaux Prédéfinis
Concours Estival
A venir : Concours de Votes

Awards
Jen Walker

Toubib de la CB !
Jensen Wicket

Flingueur de la CB !

Votez !
Topsite1 TopVelusia TopFiletduDiable




 

Partagez|

Geeks don't Cry [Achieved]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Geeks don't Cry [Achieved] | Sam 10 Nov - 12:33


Killy s'étira. Un rayon timide perçait l'unique fenêtre du garage. L'odeur de cambouis et d'huile de moteur était omniprésente. Enivrantes, les effluves emportaient la jeune femme dans un autre univers, un monde où San Francisco n'existait pas. Grognant quelques vagues jurons dans le vide, Killy se releva péniblement et se redressa. Ses muscles la tiraillaient, lui rappelant qu'elle était encore bien vivante. Faisant jouer ses articulations, la jeune femme observait la pièce avec un étonnement nouveau.

Sombre et mal éclairé, le garage se situait dans une vieille cave. Seule une fenêtre, à fleur du trottoir, la reliait à l'extérieur. L'air circulait mal, rendant l'atmosphère rapidement étouffante. Au centre de la pièce, entre les établis, les étagères et les divers outils, trônait une magnifique cylindrée noire. Rutilante. Killy ne saurait dire combien d'heures elle avait pu passer auprès de la moto, vérifiant une énième fois tous les capteurs et lissant inlassablement la superbe carrosserie. Oh, c'était un bel engin, rapide et puissant, capable de rivaliser avec les véhicules les plus véloces de la ville. Mais elle avait un défaut, sa gourmandise, et pas des moindres, celle du pétrole. Avec l'accident, la fermeture de la ville et sa mise en quarantaine, la précieuse huile était devenue une denrée rare.

La moto n'avait plus alors de raison d'être.

Et pourtant, Killy continuait de la soigner et de la maintenir en état de marche. Précautionneuse, elle avait mis en réserve un jerricane d'essence. La jeune femme le conservait, n'osant y toucher. Un jour, certainement, il lui offrirait la possibilité de fuir la ville, de partir le plus loin possible, de quitter cette maudite San Francisco. Killy rêvait souvent de ses terres natales. Pourtant habituée aux voyages fréquents et aux longs exils, elle ne supportait plus l'air de San Francisco. Les regards de biais qu'on lui lançait, les sourires hypocrites et les messages d'information mensongers l'ulcéraient. Poussant un nouveau grognement, Killy chassa ses pensées, posa sa clé de huit sur l'établi, sans même prendre la peine de la ranger et abandonna sa moto.

C'en était assez pour aujourd'hui. Il était temps de passer à des affaires plus sérieuses.

Killy n'oubliait jamais les raisons de sa présence ici. Elle devait percer les secrets de la Neo Corp., donner une raison tangible de la démanteler, pièce par pièce. Montant les marches quatre à quatre, délaissant l'ascenseur asthmatique, Killy rejoignit rapidement son appartement. Plongé dans la pénombre, il semblait complètement vide. Des cartons posés çà et là constituaient l'essentiel des meubles. Un ordinateur trônait dans un coin, l'écran éclairant la pièce d'un bleu virtuel. D'un geste machinal, Killy effleura le clavier. L'écran sembla alors reprendre vie, affichant des lignes interminables de codes. La tour ronronnait paisiblement. La jeune femme alluma une lumière dans la cuisine, ignorant les volets clos en pleine journée et mis en marche la cafetière. Cette dernière cracha quelques plaintes lancinantes avant de démarrer.

Killy revint à son ordinateur, tapa le code d'entrée et consulta les dernières nouvelles. Internet avait été coupé depuis bien longtemps, effaçant les derniers liens avec le reste de la planète. Pourtant, la jeune femme passait le plus clair de son temps sur cette machine, décryptant ligne par ligne des centaines de codes. Au début, elle avait eu beaucoup de mal à se lancer dans la tâche. Killy n'y connaissait tout simplement rien. Mais les exigences l'avaient forcée à se plonger dans les séquences de cryptage. Hélas, très vite, elle avait trouvé ses propres limites, incapable d'avancer plus loin. Pourtant, la jeune femme continuait sans relâche à vouloir décrypter les codes compliqués des fichiers. Ces derniers recélaient des informations capitales sur la Neo Corp.. Killy refusait de croire que tous ses efforts pour les subtiliser avaient été vains. Non, cela ne pouvait être.

Heureusement, depuis peu et grâce à ses nouvelles connaissances, elle avait pu pénétrer la base de données de l'université de San Francisco. En tant qu'élève, elle n'avait eu aucun mal à avoir accès à la plupart des fichiers importants. A présent, à travers le réseau intranet, elle était capable de retrouver le moindre étudiant encore présent dans San Francisco. Déterminée, Killy s'était mise en tête de trouver un expert en informatique, relativement discret, qui pourrait l'aider. La tâche n'était pas simple. Il lui fallait un étudiant lambda avec pour seules caractéristiques d'être vivant, non recherché et expert en cryptage.

Killy avait épluché les bases de données. Cela faisait 12 heures maintenant qu'elle ne cessait de lire les compétences et les dossiers scolaires de chacun. Jusque-là, sa liste d'étudiants sélectionnés pouvait s'enorgueillir de trois prénoms. La jeune femme soupira. Cette tâche fastidieuse l'agaçait. Elle en avait assez de rester cloitrée chez elle, à broyer du noir, nostalgique et à se plonger dans cet univers informatique. Les rares fois où Killy quittait son appartement, c'était pour filer un individu intéressant, observer les dernières nouvelles du monde extérieur ou tout simplement pour se rendre au New Market. Sa vie s'enfonçait peu à peu dans un quotidien terne et monotone. Killy jeta un oeil à sa liste.

Jeffrey Mcfly, indiquait la première ligne.

Revenant sur son écran, la jeune femme tapa le nom dans sa base de recherche. Aussitôt les informations concernant l'étudiant apparurent. Jeffrey n'avait rien de particulier. Relativement renfermé, il ressemblait à en tout point de l'image qu'on pouvait se faire d'un geek. Pourtant, après avoir filé rapidement le concerné, Killy avait pu se rendre compte que le jeune Jeffrey s'était vite adapté à la nouvelle situation de San Francisco. Délaissant ses jeux vidéo, bien malgré lui sans doute, il avait proposé ses services à temps partiel aux Peacekeepers. Killy avait failli rayer ce nom de la liste après de telles nouvelles. Elle ne souhaitait en aucun cas se mêler aux affaires des milices anti-mutant. Pourtant, devant l'absence cruelle d'autres noms, la jeune femme avait du le conserver.

Qu'as-tu dans le ventre, Jeffrey ?

Killy soupira une nouvelle fois. Elle quitta des yeux son écran et alla chercher son café dans la cuisine. La cafetière crachotait, exultant presque. Elle l'éteignit d'un geste énervé et revint sur son ordinateur, s'asseyant en tailleur devant l'écran. La jeune femme doutait que ce Jeffrey McFly puisse lui être d'une quelconque aide. Elle ne pouvait cependant pas l'ignorer. Mue par l'impatience et la soif d'action, Killy se décida finalement à le contacter. L'approche devait se montrer discrète et si possible pas trop directe. Elle devait attirer l'attention du jeune homme sans trop éveiller de soupçon. Il travaillait directement avec les Peacekeepers et elle préférait ne pas rentrer dans leur collimateur.

Nouvelle fenêtre. Accès à l'intranet de l'Université autorisé. Contacter l'étudiant J.McFly. Nom : Ghost. Objet : Diamond.
Sujet : Starcraft n'est pas mort pour San Francisco. Nouveau serveur en place. Level Diamond minimum. Nom du serveur : ShutDown. Intéressé ? Rdv 8th Street Corner 5PM today.
Ghost.

Envoi.

Killy se rejeta vivement en arrière, faisant craquer les phalanges de ses doigts. Un sourire éclairait son visage. Elle était satisfaite d'elle. Le message était parfait. A présent, il ne restait plus qu'à attendre une éventuelle réponse et à se poster au bon endroit à l'heure prévue. La jeune femme se releva rapidement, mis son ordinateur en veille et s'étira longuement. Depuis combien de temps n'était-elle pas sortie ? C'était à peine si elle se souvenait de l'éclat du soleil. Mue par une nouvelle énergie, Killy entrouvrit un volet et observa l'extérieur. La lumière était vive, la journée battait son plein.

Un sourire aux lèvres, la jeune femme se dirigea vers la salle de bain. Quelques minutes plus tard, elle en ressortie comme neuve et enfila rapidement un jean, un débardeur et ses bottes crantées dans lesquelles elle avait dissimulé un couteau de chasse. Killy hésita un instant à attacher son hoslter. Finalement, elle décida de ne pas prendre d'arme à feu directement sur elle. Elle préférait éviter au maximum d'éveiller la crainte ou les soupçons de sa cible. Killy opta toutefois pour une petite arme de point glissée dans son sac de moto. Elle y inséra quelques munitions, un miroir, un paquet de cigarettes et quelques sédatifs. Pour finir, Killy noua ses cheveux en arrière et enfila son perfecto en cuir. Elle rajusta quelques mèches de cheveux et vérifia son allure dans un miroir. A présent, elle avait tout d'une jeune femme marginale et un poil rebelle.

Bien.

Killy rendit son sourire au miroir puis se tourna rapidement. Elle vérifia une dernière fois que tout était en place, se munit d'une clé usb qu'elle glissa dans sa poche et quitta l'appartement, fermant la porte derrière elle. Une fois sur le pas de l'immeuble, la jeune femme décida de se rendre à pied au rendez-vous. Le lieu n'était pas loin et la journée était radieuse. Profitant du beau temps, Killy flâna un moment dans la ville, observant les habitants du coin de l'oeil. Tout semblait si calme. Un instant, on pourrait oublier la présence des barrages en périphérie et la menace constante des mutants. Tout était si parfait.

Le lieu de rendez-vous était à la limite de la zone abandonnée. D'un côté se dressait les nouvelles habitations et le centre de la ville, de l'autre les bâtiments abandonnés jonchaient les rues. C'était un endroit idéal. Killy se posta dans un coin d'ombre, assise le parapet d’une maison victorienne. Elle sortit de son sac une cigarette et l'alluma. La jeune femme n'avait jamais été toxicomane, loin de là. Pourtant, en cet instant, la cigarette constituait un excellent accessoire pour son rôle. L'air renfrogné, un poil désinvolte et insolente, Killy toisait la rue déserte.


« Catch me if you can »
::


Dernière édition par Killy Novak le Mar 26 Fév - 10:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Starcraft II Player

Masculin

MESSAGES : 66
HUMEUR : Joueuse
FEAT : Michael Cera

Points : 715

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jeffrey McFly
Starcraft II Player
Message Sujet: Re: Geeks don't Cry [Achieved] | Sam 10 Nov - 13:31

Le soleil était déjà levé depuis un bon moment lorsqu'enfin le jeune homme commença à émerger. Mardi, pensa-t'il, jour de cours. Où bien de repos, au choix. Depuis la catastrophe, la moitié des cours avaient été supprimés. La moitié des élèves étaient partis aussi. Lui même ne savait trop combien de temps encore il pourrait tenir.

D'un mouvement maladroit, il se redressa, les yeux meurtris par la lumière. La vitre, depuis l'explosion, avait été réparée, mais l'école se trouvait à la frontière de la zone abandonnée, et le bâtiment lui-même semblait être à la limite de l'effondrement. Depuis sa chambre, au sixième étage, il dominait la zone de l'explosion. Tout y semblait encore gris, et sans doute auraient-ils inclus l'école dans la zone abandonnée si le campus n'avait permit à tant d'étudiants de rester en vie. Enfin... Pour ceux qui n'étaient pas devenus mutants.

Un des avantages à être resté sur le campus, c'est qu'internet y était encore accessible. Enfin... Un internet miniature, entretenu par les équipes du service informatique et dont la plupart des serveurs étaient tenus par les élèves. Aussi pouvaient-ils encore communiquer, partager des fichiers, et jouer à certains jeux en ligne. L'ApoWiki avait même été créé pour répertorier toutes les informations utiles à la survie à San Francisco.

Encore à poils, sur sa chaise, il ouvrit son portable, pour y relever ses messages. Deux, pour ce matin. Le premier venait d'un ami lui envoyant un lien pour un site étudiant permettant de télécharger diverses application. Et le second était, pour le moins, surprennent.

Envoyeur : Ghost. Objet : Diamond.
Sujet : Starcraft n'est pas mort pour San Francisco. Nouveau serveur en place. Level Diamond minimum. Nom du serveur : ShutDown. Intéressé ? Rdv 8th Street Corner 5PM today.
Ghost.

- Hun ?! Fit-il, tout seul. Impossible !

L'envoyeur était anonyme, mais seul une personne connectée au réseau de l'école avait put lui envoyer ce message. Il était seul destinataire, pensa-t'il ensuite, ce qui ne voulait absolument rien dire. Des centaines de mails avaient peut-être été envoyés.

- Un rendez vous, hun ?

Il se laissa retomber dans sa chaise, perplexe. Se pourrait-il que quelqu'un y soit parvenu ? Un employé de Blizzard, peut-être, qui chercherait à se faire du fric dans la nouvelle San Fransisco. Oui... Probable. Un dealer de jeu, quoi. Probable. Mais devait-il y aller ?


*

Il était 4 heure et demi et il était prêt à partir. Le lieu du rendez-vous était à la limite de la zone abandonnée, et donc assez proche d'ici. Il ne lui faudrait qu'une quinzaine de minutes pour s'y rendre à vélo. Il irait... Mais peut-être avait-il tort. Enfonçant son ordi dans son sac à dos noir, il senti son ventre se nouer. Un piège ? Ce pourrait être un piège. Mais qui voudrait le piéger, lui ? Personne. C'était ridicule. Si les PeaceKeepers avaient eu quelque-chose contre lui, ils seraient venus le chercher dans sa chambre. Et puis, qui pourrait lui vouloir du mal ? Non, c'était ridicule. Peut-être une blague alors. Mais personne ne lui faisait jamais de blague.

À toute vitesse il descendit l'un après l'autre les six étages du bâtiment, puis s'en alla chercher son vélo. Celui-ci, un VTT d'allure correcte mais de qualité bien médiocre, était protégé contre le vol par le meilleur cadenas qu'il avait put acheter. Les vélos étant devenus particulièrement prisés depuis l'explosion il se devait d'en prendre garde.

Au fur et à mesure qu'il s'approchait du point de rendez-vous, il ne put que constater avec angoisse à quel point les environs étaient déserts. Peut-être n'était-il pas trop tard pour faire demi-tour ? Pensa-t'il, avant de céder encore une fois au fond d'aventurier qui l'habitait.

- Quelle connerie ! Tu es un imbécile et puis c'est tout !

Il était sur place, et son visage transpirait la peur. Ici, on ne voyait personne. Il était en avance de presque un quart d'heure.

- Tu vois, il n'y a personne. Murmura-t'il, comme pour se rassurer, en amorçant un lent demi-tour, au milieu de la rue déserte.

Il fit ainsi deux tours et, ne tenant plus, s'apprêta à repartir. Tant pis, il était trop jeune pour mourir. Starcraft attendra.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: Geeks don't Cry [Achieved] | Sam 10 Nov - 13:47

La cigarette n’était qu’à moitié entamée lorsqu’une silhouette fit son apparition à l’horizon. Killy consulta sa montre du coin de l’œil. Il était en avance. Le geek avait donc été soigneusement appâté et ferré. La jeune femme sourit intérieurement, c’était une petite victoire. Elle avait eu peur que le jeune homme ne réponde pas à son invitation, trop effrayé par l’éventualité de rencontrer un inconnu ou même pas assez intéressé. Mais Killy semblait bien avoir touché une corde sensible. Autant l’exploiter jusqu’au bout.

Quelques secondes plus tard, la jeune femme identifia le nouveau venu. Elle avait vu juste. Jean délavé, sweat à capuche et sac de cours, il avait tout l’air d’un étudiant légèrement égaré. A peine plus grand qu’elle, Jeffrey était de ces gens qui ne possédaient guère de traits caractéristiques, de ceux qui se fondent aisément dans la masse et dont le visage était aussitôt oublié. Un point important de nos jours. Physiquement peu entretenu, Jeffrey avait le regard effaré et fureteur typique des étudiants qui sortent peu de leur quotidien. Autrement dit : c’était un geek, un vrai.

- Quelle connerie ! Tu es un imbécile et puis c'est tout ! Tu vois, il n'y a personne, souffla le jeune homme.

Killy hocha doucement la tête, avec un sourire. Dissimulée dans l’ombre, elle n’avait pas encore été remarquée. Satisfaite de sa discrétion, elle observa encore un moment le jeune homme avant de se décider à sortir de l’ombre.

- Hey ! l’interpela-t-elle.

Le jeune homme fit aussitôt volte-face. Les yeux écarquillés par la surprise, il l’observait. Killy ne le quittait pas des yeux. Lentement, elle retira la cigarette bloquée entre ses lèvres et expira une fumée opaque. Les yeux mis-clos, elle observait le jeune homme avec flegme. Elle retroussa légèrement la lèvre supérieure, provoquante.

- Tu veux jouer ?

Elle le toisait, le menton relevé, la cigarette coincée entre ses lèvres entrouvertes.


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Starcraft II Player

Masculin

MESSAGES : 66
HUMEUR : Joueuse
FEAT : Michael Cera

Points : 715

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jeffrey McFly
Starcraft II Player
Message Sujet: Re: Geeks don't Cry [Achieved] | Sam 10 Nov - 14:03

Une fille, alors ? Dans l'ombre, il peinait à en distinguer les traits, mais elle n'avait l'air ni vilaine, ni âgée. Bien au contraire. S'aurait put être une étudiante, mais dans ce cas pourquoi aurait-elle prit la peine de venir jusqu'ici ? Jeffrey avait bien trop de questions sans réponse, et cela l'angoissait. Refusant de quitter son vélo, où même de s'approcher, il resta au milieu de la route.

Elle lui avait posé une question, un peu à la manière d'un dealer. Avouez que le parallèle était frappant. Deux personnes, dans une rue sombre et déserte. À la seule différence que la jeune femme était trop mignonne pour n'être qu'une simple vendeuse de drogue. Elle n'avait rien d'une dealeuse, d'une victime ou d'une personne ayant raté sa vie.

- Tu es qui ? Ne trouva-t'il alors qu'à dire, hésitant, effrayé et luttant chaque instant contre son instinct qui lui disait de se barrer d'ici au plus vite.

- C'est quoi cette histoire de Starcraft ? Je sais très bien que c'est impossible. Tu es une élève de l'école ? Pourquoi il n'y a personne d'autre ? Lança-t'il ensuite sur un ton téméraire qui sonnait faux.

Dans son ancienne vie, il n'aurait sans doute eu aucune raison d'avoir si peur. Une agression, et de nombreux témoins auraient été là. Mais ici, dans ce nouveau monde... Il était terrifié... Que lui voulait-elle ? Pourquoi lui ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: Geeks don't Cry [Achieved] | Sam 10 Nov - 14:49

Méfiant au possible, le jeune homme gardait ses distances. Juché sur son vélo, il observait Killy du coin de l’œil comme s’il avait peur de se brûler à sa simple vue. En cet instant, il ressemblait tant à une proie prise dans les filets de son prédateur, consciente de la fin prochaine. C’est à peine si elle pouvait deviner son dos hérissé et ses oreilles aux aguets, le regard fou. Et Killy dévoila ses dents en un sourire de loup, les yeux flamboyant.

- Ghost. Mais tu peux m’appeler Killy, comme la plupart des étudiants.

La jeune femme n’avait aucune crainte à révéler sa véritable identité. Elle n’était qu’une couverture de plus, une couche imperméable dissimulant davantage ce qu’elle était réellement. Il était parfois si dur de ne pas se perdre, d’oublier ce qu’on était au fond de nous. En cela, Killy avait été formée. Elle était capable d’endosser autant de rôle qu’elle le souhaiter et de les balayer en un tour de main. Elle était de ces caméléons, insaisissables, incompréhensibles. Mais le jeu était dangereux. On risquait toujours de se perdre au détour d’un chemin, d’une intersection.

- C'est quoi cette histoire de Starcraft ? Je sais très bien que c'est impossible. Tu es une élève de l'école ? Pourquoi il n'y a personne d'autre ?

Killy sourit plus largement encore, ôtant la cigarette qui l’entravait. Elle la balança à ses pieds et l’écrasa soigneusement, lentement. Elle était consciente du regard posé sur elle. Elle s’en délectait à dire vrai. La jeune femme se sentait entièrement dans son élément, tissant son nouveau personnage avec dextérité.

- Impossible, dis-tu ? Elle plissa les yeux. Pas pour un concepteur du jeu.

Oh la vilaine menteuse ! Elle s’était bien renseignée. Le coup était dangereux, à double tranchant, mais elle le lança avec autant d’assurance qu’elle en était capable. Elle bluffait mais Jeffrey serait-il en mesure de le deviner ? Allons-bon, il fallait qu’elle continue sur cette fois, la balle était dans son camp. Elle haussa les épaules, désinvolte.

- Enfin, ça, c’est pas mon domaine. Faut voir avec le grand manitou. Mais jpeux répondre à tes autres questions.

Elle s’avança légèrement, l’air moins menaçant qu’auparavant.

- Moi c’est Killy, comme tu le sais, étudiante en Chime et Combustion. C’moi qu’on a choisi pour faire le larbin, on choisit toujours les newbies…ou les filles, finit-elle avec une amertume convaincante.

D’un geste de la main, elle chassa ses dernières paroles.

- Mais jsuis pas là pour ça. Si on t’a invité, c’est parce qu’on a un service à te demander. On a besoin de décrypter un code relativement compliqué. Faudrait pouvoir trouver la clé. Si t’en es capable, alors on pourrait bien t’embaucher dans notre team Starcraft. Une seule condition : rester discret. Si tu te fais chopper, on te laisse tomber.

Les dés étaient jetés, soigneusement enveloppés d’un tissu de mensonges mais jetés tout de même.


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Starcraft II Player

Masculin

MESSAGES : 66
HUMEUR : Joueuse
FEAT : Michael Cera

Points : 715

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jeffrey McFly
Starcraft II Player
Message Sujet: Re: Geeks don't Cry [Achieved] | Sam 10 Nov - 15:23

L'inconnue, apparemment amicale, était d'un calme et d'un sang froid incroyable. Son regard était apaisé, presque hypnotique, et ses gestes semblaient soigneusement calculés. Elle avait l'air ici comme chez elle, détendue, apaisée, amicale, et mystérieuse. Un dernier point qui semblait donner à la situation un air surréaliste et... éxcitant.

- Impossible, dis-tu ? Pas pour un concepteur du jeu. Il avait vu juste, pensa-t'il, silencieux, un très léger sourire aux lèvres, en la laissant continuer.

Elle se présenta et expliqua les raisons de sa présence ici. Incroyable, pensa-t'il, oubliant presque qu'ils se trouvaient tout deux dans une ville coupée du monde et envahie de mutants. Ce truc, cette histoire, pensa-t'il, aurait put faire un bon film. Il lui manquait juste quelques scènes d'actions, un enjeu plus important. Mais qu'importe, ce n'était pas un film ici.

- Nan mais... Sérieux. Lança-t'il en ricanant. Et tu veux me faire croire que vous vous réunissez dans une cave lugubre pour jouer, c'est ça ? Il détourna le regard de la jeune femme afin de s'assurer que personne d'autre n'était apparue.

- Je joue plus depuis l'explosion. Ce qui n'était pas exact. Le souffle de l'explosion avait en effet mis une quinzaine de secondes pour arriver jusqu'à sa fenêtre et la briser, l'assommant sous le choc et, du même coup, écourtant sa toute dernière partie. Je n'ai pas besoin de jouer. Et je vois pas pourquoi un admin aurait besoin de moi pour décoder un truc.

Il marqua une pause puis tourna le vélo dans sa direction. Pas sûr que les gens soient prêts à payer pour jouer à San Francisco, mais y'aurait moyen de se faire pas mal de tune avec un serveur payant. Et si c'est bien crypté, j'arriverais pas à casser le code. Si tu veux que j'essaye, il faudra y mettre le prix. Ce que je veux, c'est manger, pas jouer. Donc tu me payes 500 dollars NeoCorp de suite. Et 1000 de plus si j'arrive à déchiffrer.

Et encore, c'était honnête. Un tel travail lui demanderait probablement une vingtaine d'heures au minimum. Si elle était venue vers lui, c'est probablement qu'elle n'avait trouvé personne d'autre. Enfin... Il tentait sa chance. Elle n'avait pas l'air si dangereuse après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: Geeks don't Cry [Achieved] | Sam 10 Nov - 15:41

- Nan mais... Sérieux. Lança-t'il en ricanant. Et tu veux me faire croire que vous vous réunissez dans une cave lugubre pour jouer, c'est ça ?

- Pourquoi pas ? fit-elle en haussant un sourcil, taquine.

- On est seul, d’autant que je sache, rajouta-t-elle, captant ses regards furtifs.

Le jeune homme était complètement sur la défensive, méfiant au possible. Et Killy le comprenait, oh oui ! Elle aussi restait les sens aux aguets, à l’affût du moindre danger. Mais cela, elle en avait fait son quotidien. Se devait être une sensation nouvelle, presque enivrante, pour ce jeune étudiant. Se plaisait-il à jouer à ce nouveau jeu ?

Probablement, puisqu’il s’est lancé sur l’échiquier des Peacekeepers.

Killy demeura un moment silencieuse, écoutant attentivement les exigences du jeune homme. Son silence le poussait à continuer. Jeffrey se révéla plus gourmant qu’elle ne l’aurait cru. Il était intelligent, assurément, et malin. Killy se retrouva alors partagée. D’un côté, elle rêvait de sauter au cou de l’insolent et le forcer à obtenir ce qu’elle souhaiter. Elle sentait le poids de son arme dans le sac et le toucher rigide de son poignard dans la botte. Elle pouvait le maîtriser, sans trop de difficultés, sûrement. Et puis, ils étaient seuls…

D’un autre côté, elle reconnaissait la témérité du jeune homme. Il avait du cran et du génie, c’était certain. Elle devait bien le reconnaître. Peut-être pourrait-il réellement l’aider. Hélas, Killy ne voulait prendre aucun risque. Ses moyens n’étaient pas illimités. Elle ne pouvait assurément pas jouer à ce jeu-là avec tous les étudiants potentiels de sa liste. Il voulait négocier, alors qu’ils négocient.

- Tu nous prends pour qui ?

Elle haussa les sourcils, légèrement hargneuse.

- On est des étudiants comme toi, nous aussi on a besoin d’argent. C’pas donné à tout le monde de trouver un job qui paie bien de nos jours.

Les yeux plissés, elle l’observait intensément. Son ton n’était pas anodin, elle le savait et elle lui faisait comprendre.

- 250 maintenant, pour ton silence, et 1000 si tu y parviens… Mais j’en doute, rajouta-t-elle en haussant les épaules, provocante.


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Starcraft II Player

Masculin

MESSAGES : 66
HUMEUR : Joueuse
FEAT : Michael Cera

Points : 715

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jeffrey McFly
Starcraft II Player
Message Sujet: Re: Geeks don't Cry [Achieved] | Sam 10 Nov - 16:41

Intriguant, cette histoire, et de moins en moins crédible surtout. D'abord elle disait travailler pour un types de chez Blizzard, et ensuite elle prétendait manquer d'argent. Ouai, ça tenait debout, depuis la mise en circulation des dollars NeoCorp, de nombreux riches étaient tombés de hauts. Enfin... Pas tout les riches. La ville était devenue une véritable dictature.

- Pour mon silence hun ?

Jeffrey commençait à douter sérieusement. Cette histoire sentait le coup foireux à plein nez. Mais quelque-part, il voulait continuer malgré tout. Était-ce comme ça qu'il survivrait dans cette ville ? Il en doutait fort. Il avait vu suffisamment de films dont le scénario est basé sur des hackers pour savoir vers quoi ce genre d'histoire pouvait aboutir. Mais combien de fois une pareille occasion se représenterait-elle ?

- Tous des étudiants, hun ? Sauf le concepteur je suppose ? Dit-il en affichant un léger sourire. Je vois pas en quoi des joueurs de Starcraft auraient intérêt à garder leur business discret. Et je vois pas ni pourquoi ni comment des étudiants voudraient acheter le silence de quelqu'un.

Ces pensées, il aurait peut-être mieux fait de les garder pour lui. Mais que voulez-vous, personne ne lui avait jamais appris à tenir sa langue.

- Et je fais quoi si je tombe sur autre chose ? Si... par hasard... Il mima des guillemets avec les doigts. Je tombe sur des données gênantes et qui n'ont rien à voir avec un jeu ? Si vous voulez que je travaille pour vous, je veux des preuves. Je suis pas un abrutit. Je veux parler au concepteur.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: Geeks don't Cry [Achieved] | Sam 10 Nov - 19:54

Killy fronça les sourcils. Elle avait été bien trop sûre d’elle. Secouant légèrement la tête, elle ferma les yeux un instant.

- Disons plutôt, ta discrétion.

Et voilà que Jeffrey se mettait à déblatérer tous ses doutes. Comme si les expliquer clairement lui permettrait de les effacer, de trouver une vérité claire et limpide. Agacée, Killy fronça les sourcils et croisa les bras sur la poitrine. Décidément ce jeune homme se montrait beaucoup plus coriace qu’elle ne l’aurait cru. Un poil agaçant même.

- Pour sa sécurité, le concepteur préfère éviter tout échange physique. Rien de plus normal en des temps si troublés, non ?

Il fallait qu’elle reprenne la situation en main.

- Considère ce défi comme un test. Bien évidemment, les données cryptées n’ont rien à voir avec un jeu. Nous t’en révélerons plus si tu as assez de curiosité et d’audace pour accepter. Sache simplement que nous ne nous contentons pas d’évoluer à l’aide d’un simple jeu. Dans les circonstances actuelles, toutes les armes sont efficaces et il faut savoir se tailler une part de lion.

Bien, Killy avait décidé de jouer sur la carte du mystère et de l’appât. Il ne restait plus qu’à espérer que Jeffrey mordrait à l’hameçon. La curiosité et l’attrait du gain l’emporterait-il sur sa méfiance, sa peur ? La jeune femme sourit d’un air satisfait et provocant.

- Mais tu n’es pas le seul à avoir été contacté. Si tu préfères te dégonfler, nous trouverons quelqu’un d’autre.

Un poing sur la hanche, l’autre le long du corps, Killy emprunta un air insolant. Elle tenait absolument à rappeler les différences entre les deux jeunes gens. Elle cherchait à lui rappeler sa pauvre vie d’étudiant, terne et morne à souhait. Elle lui offrait l’occasion d’offrir un peu de piquant à cette existence, saurait-il la saisir ?


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Starcraft II Player

Masculin

MESSAGES : 66
HUMEUR : Joueuse
FEAT : Michael Cera

Points : 715

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jeffrey McFly
Starcraft II Player
Message Sujet: Re: Geeks don't Cry [Achieved] | Sam 10 Nov - 20:38

Plus les choses allaient, moins le discours de la jeune femme ne faisait sens aux oreilles de Jeffrey. Attiré sous prétexte de Starcraft, il n'était désormais pas plus question d'un jeu que d'un quelconque loisir. Les joueurs ne se donnent pas rendez-vous en de tels lieux... Les joueurs ne cherchent pas à être discrets. Il n'avait plus guère de doutes à avoir désormais sur l'étendue des ennuis dans lesquels il s'était fourré. Aussi, perplexe, s'offrit-il un moment de réflexion.

Deux choix s'offraient à lui. Collaborer, prouver sa valeur et devenir pour une aide précieuse. Cela pourrait être dangereux mais l'idée de se trouver embarqué dans une aventure digne d'un film, aussi suicidaire pouvait-elle paraître, lui était attrayante. Toute sa vie il avait cru ses talents inutiles et, en dehors des films, il n'avait guère trouvé de façons intéressante de les employer. Mais une fois les données décryptées, ils pourraient très bien chercher à se débarrasser de lui. Peut-être devra-t'il se montrer prudent et protéger ses arrières...

De l'autre côté, il pouvait refuser, rentrer chez lui, et espérer que ces "gens" ne cherchent pas à lui trouer la peau pour ce qu'il savait. Car s'ils étaient aussi dangereux qu'il pouvait le craindre, rien ne les empêcheraient de le contraindre de toute façon. Jeffrey ne se voyait pas trop à vivre planqué dans une ruelle sombre, crevant la dalle, pour fuir une bande de mafieux.

- Mouai... Vous m'en révélerez surtout plus si j'arrive à les décoder, je suppose... Dit-il d'un air dubitatif. Ou bien vous me ferez taire...

Je n'ai pas vraiment le choix, de toute façon. Pensa-t'il, conscient du piège dans lequel il s'était fourré.

- Je vais le faire votre truc. Mais si j'y arrive, j'espère bien être payé.

L'argent, voilà tout ce qui importait après tout. Maintenant que ses parents ne pouvaient plus l'aider, il comptait littéralement ses centimes pour finir les mois. Les Peacekeepers avaient beau être riches, et la NeoCorp subventionner les étudiants, ils étaient particulièrement radins. Peut-être travailler pour cette espèce de mafia pourrait lui rapporter un peu plus de fric... Et pas trop d'ennuis. Il l'espérait.

Doucement, il se rassit sur la selle, pédala en direction de Killy et s'arrêta auprès d'elle. Cette jeune femme était, décidément, d'une étonnante beauté. Pensa-t'il. Ghost... Inoffensive, de toute évidence, il ne pouvait se l'imaginer membre d'un gang dangereux. Elle, une arme à la main ? Impossible. Elle avait tout du physique d'une James Bond girl. Celles qui sortent un couteau de leur soutif. Mais ce monde n'avait rien d'une fiction.

- Par contre il va me falloir du temps. Une semaine au minimum. Et je dois savoir comment ces données ont été récupérées et qu'est ce que je suis censé y trouver... Heu... Et aussi. Quels étaient leurs propriétaires. Enfin... C'était des trucs très bien protégés ? La propriétés de travailleurs normaux ? Enfin... Je sais pas comment expliquer.

Il marqua une courte pause puis reprit.

- Non, vraiment, ça m'aiderait de savoir ce que vous savez sur ces données. Moins vous m'en direz, plus faibles seront les chances de les décrypter.

Ha... Et au fait. J'oubliais. Ce sera 400 dollars tout de suite. Non négociables.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: Geeks don't Cry [Achieved] | Sam 10 Nov - 20:53

Appâté, Jeffrey se mettait à poser ses conditions, révélant ainsi son intérêt pour l’affaire. Ambitieux, cependant, et audacieux, il imposa une dernière exigence qui ne put tirer qu’un sourire à la jeune femme. Elle pencha la tête de côté, l’observant de plus près. Il s’était suffisamment rapproché pour qu’elle puisse l’immobiliser sans mal. Plissant les yeux, Killy détailla sans gêne son interlocuteur.

- T’en demandes beaucoup, je trouve. Pour les informations, tu les auras en temps voulu, dans un autre endroit. Tu en sais assez pour le moment. Nous aimerions éviter que tu ne sois trop bavard avec tes collèges Peacekeepers. Nous préférons éviter d’attirer leur attention.

Elle sourit, largement. Empruntant un rictus farouche, elle poursuivit sa tirade.

- Et ça se négocie, tes 400 dollars, avec deux balles dans la jambe ? susurra-t-elle.

Ses yeux flamboyaient. Elle se pencha sensiblement vers le jeune homme, menaçante. Il était temps qu’il apprenne à ne plus sous-estimer ses interlocuteurs, l’effrayer un peu lui ferait le plus grand bien.


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Starcraft II Player

Masculin

MESSAGES : 66
HUMEUR : Joueuse
FEAT : Michael Cera

Points : 715

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jeffrey McFly
Starcraft II Player
Message Sujet: Re: Geeks don't Cry [Achieved] | Sam 10 Nov - 21:12

- T’en demandes beaucoup, je trouve. Pour les informations, tu les auras en temps voulu, dans un autre endroit. Tu en sais assez pour le moment. Nous aimerions éviter que tu ne sois trop bavard avec tes collèges Peacekeepers. Nous préférons éviter d’attirer leur attention.

- Je ne suis pas un Peacekeeper ! Répondit-il du tac-o-tac, trop furieux encore de tout ce que ces gens avaient fait sur le campus. Combien d'élèves avaient-ils emmenés ? Combien de ses amis étaient-ils devenus mutant et avaient, par leur faute, finit par disparaitre ? On disait, sur le campus, que, tôt ou tard, tout ceux qui s'étaient trouvés sur les lieux le jour de l'explosion finiraient contaminés. Peut-être Jeffrey devait-til simplement s'estimer heureux de ne pas l'avoir été jusque là.

- Je n'aurais pas à travailler pour eux si tu acceptais de me payer 400 dollars. Ajouta-t'il d'un ton réprobateur. Mais cette fois, c'est elle qui répondit du tac-o-tac. Et ça se négocie, tes 400 dollars, avec deux balles dans la jambe ? Et le sang de Jeffrey ne fit qu'un tour. Une menace ? Juste une menace en l'air ? Se demandait-il. Elle voulait lui faire peur, sans doute. C'était efficace.

Hésitant, figé, il se contenta de l'observer avec attention, à la recherche d'un signe. Il sentait la peur, empreignant son coeur, et la colère dans son esprit. Il s'était fait avoir. Piège, trahison. Pourquoi lui ? C'était injuste. Et c'est à cet instant que, sans qu'il n'en ai conscience, son pouvoir s'activa. Colère, colère frigide et déception, comme une trahison, voilà ce qu'il ressentait et que, du même coup, ressentit la jeune femme comme si cela fut sa propre émotion.

- Tu es douée en négociation, à ce que je vois. Dit-il d'un ton froid, mais sa voix trahissait sa peur. Où sont les données ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: Geeks don't Cry [Achieved] | Sam 10 Nov - 21:47

- Je ne suis pas un Peacekeeper !

Une réponse sans force qui sonnait terriblement creux. Sans pitié, Killy répliqua d’un ton cinglant.

- Mais tu travailles pour eux, quelle différence ?!

La menace de Killy avait cependant fait mouche. Touchant le jeune homme plus qu’elle ne l’aurait pensé, il parut se recroqueviller sur lui-même. A présent, tout son être suintait la crainte et la peur. Une émotion terriblement contagieuse. Instantanément, elle fit naître une peur nouvelle dans l’esprit de la jeune femme. Cela faisait trop longtemps qu’ils discutaient en terrain découvert. N’importe qui pouvait les observer, les écouter et enregistrer attentivement leur discussion. Ils étaient exposés. Aussitôt, Killy se mit sur ses gardes, les sens aux aguets.

- Tu es douée en négociation, à ce que je vois. Où sont les données ?

Plus docile qu’auparavant, le jeune homme semblait s’être fait à l’idée de travailler pour elle. La menace de Killy avait finalement trouvé échos. La jeune femme n’en ressentait pourtant aucune fierté. La violence gratuite l’exécrait. Les épaules légèrement rentrées, le regard sombre, Killy semblait sur la défensive. Elle plissa les yeux, détournant légèrement le regard. Quelqu’un les observait-ils ?

- Ce soir. Dans le casier voisin au tien, à l’Université, fit-elle, évasive, son esprit semblait ailleurs.

La jeune femme allait devoir redoubler de prudence. A présent, le moindre détail de cette ruelle déserte lui paraissait une menace. Il fallait qu’elle se calme, un moment, et retrouve ses esprits. Loin d’ici, loin de tout.


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Starcraft II Player

Masculin

MESSAGES : 66
HUMEUR : Joueuse
FEAT : Michael Cera

Points : 715

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jeffrey McFly
Starcraft II Player
Message Sujet: Re: Geeks don't Cry [Achieved] | Sam 10 Nov - 22:19

- Ce soir. Dans le casier voisin au tien, à l’Université Dit-elle comme si quelque-chose lui était soudain revenu. Elle semblait avoir perdu son calme, et cela ne passa pas inaperçu. Si même elle ne se sentait plus en sécurité ici, qu'en serait-il de lui ? Ce n'était pas son territoire ici, mais celui des bandits, des coupe-gorges et des mutants. Définitivement pas son genre... Et pourtant.

- Hmm... Bon Dit-il, hésitant, après un silence gênant, en changeant son vélo de sens. J'y vais alors. Et il s'en alla
sans même penser à demander son avance, trop content de pouvoir enfin quitter cet endroit.

Sur le trajet du retour, il ne put s'empêcher de repenser à tout ça. Dans quels pétrin s'était-il fourré ? Voilà ce qui arrivait à ceux qui voulaient du piment. Il n'aurait jamais dû aller à un rendez-vous si mystérieux, pensa-t'il encore. Mais cela était fait désormais, et il devrait penser à protéger ses arrières. À cette fin, il prépara un stratagème. Un moyen de chantage, diraient certains. Mais ce n'était rien de plus qu'un moyen de donner à sa vie une valeur qui les empêcheraient de la lui retirer. Et pour donner d'avantage de valeur à son plan il lui faudrait une photo d'elle.

Pour déposer les données comme convenu, elle devrait se rendre à son casier. Aussi décida-t'il de l'attendre discrètement, dans une des salles de classe voisines et depuis laquelle une petite fenêtre lui permettait d'observer le couloir. Une fois en vue, un appareil photo suffirait. Enfin, le plan n'était pas sûr de réussir. Le plus important était de ne pas se faire prendre. Mais une chose était sûre, il n'allait pas laisser cette petite pute le menacer sans rien faire.

| SUITE |
Revenir en haut Aller en bas





Want More ?


Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Geeks don't Cry [Achieved] |

Revenir en haut Aller en bas

Geeks don't Cry [Achieved]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shut Down RPG :: Seamy Area :: Deserted Districts-
TopBottom
Ouvrir la Popote