AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Breaking News

Nouveau design : votre avis
De nouveaux Prédéfinis
Concours Estival
A venir : Concours de Votes

Awards
Jen Walker

Toubib de la CB !
Jensen Wicket

Flingueur de la CB !

Votez !
Topsite1 TopVelusia TopFiletduDiable




 

Partagez|

Take a break [ PV Jen ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Big Boss Secretary

Féminin

MESSAGES : 947
FEAT : Diane Kruger

Points : 1573

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Charlotte G. Hawkins
Big Boss Secretary
Message Sujet: Take a break [ PV Jen ] | Lun 22 Juin - 18:56

A la lecture du testament de son défunt patron, Charlotte avait eu dû mal à réaliser ce qu’il se passait. Le fait qu’elle y figure, et qu’on la convoque, avait déjà été une surprise. Et quand on lui avait annoncé qu’elle devenait la présidente de la Neo Corp. et tout ce qui en découlait, elle crut à une véritable blague. Elle avait totalement ignoré la manière dont il l’avait introduit – ça lui ressemblait bien, de toute façon -, en espérant que cela n’allait pas la poursuivre. Les jours qui avaient suivi le drame avaient été compliqués : étant seule témoin, elle avait dû répondre à des tas de questions des Peacekeeper. Elle avait néanmoins refusé de raconter quoi que ce soit à la presse. Le plus dur, c’est quand elle s’était retrouvée seule la première fois, elle avait craqué. Elle aurait tout donné pour que sa famille soit là, à San Francisco. Mais elle devait affronter ça toute seule, avec l’aide de quelques rares proches.

Recevoir le titre de PDG lui avait permis de se remettre sur pieds. Elle avait cru perdre son travail, et voilà qu’elle recevait la meilleure promotion de sa vie. La période de doute passée, elle accepta. Avait-elle le choix, de toute façon ? Refuser n’avait aucun sens. Si Gallagher lui faisait suffisamment confiance pour lui confier tout ce qu’il avait crée, c’est bien parce qu’il la pensait capable de tout assumer. Il lui fallait un objectif pour avancer et se plonger corps et âme dans le travail l’avait toujours aidé. Elle savait que ce serait compliqué de succéder à Gallagher, mais elle ferait tout pour y arriver. Elle lui devait bien ça, non ? C’était ce qu’elle croyait, en tout cas. L’avantage, c’était qu’elle était au courant de quasiment toutes les affaires de la Neo Corp. Elle connaissait ses forces, ses faiblesses, son passé. Elle n’avait besoin d’aucune formation, d’aucun brief pour reprendre les rennes. La seule chose qui lui poserait problème, c’est qu’elle n’avait absolument pas le charisme de Gallagher et que sa nomination serait une véritable surprise pour tout le monde. Une secrétaire qui devient PDG, c’est plutôt inédit, non ?

Charlotte avait l’impression de devoir se battre tous les jours pour essayer de convaincre. Elle passait un test permanent et n’avait pas le droit de faillir. La première épreuve : les funérailles de son patron. Le discours qu’elle prononça, qu’elle avait elle-même écrit, avait été très dur à terminer. Elle avait lâché quelques larmes, avant de se reprendre. Si elle voulait qu’on la prenne au sérieux, si elle voulait faire respecter les dernières volontés de Gallagher, si elle voulait réussir, elle devait se montrer forte. Les premières réunions où elle réunit les cadres de la Neo Corp. furent encore plus compliquées. Elle nomma une nouvelle secrétaire, une collègue qu’elle côtoyait souvent et qu’elle savait efficace. Mais elle ne lui laissait pas faire grand-chose : il fallait qu’elle s’occupe tout le temps. Elle avait besoin de travailler pour oublier, pour arrêter de culpabiliser. Elle essayait de se montrer imperméable aux critiques, trop fréquentes. C’était dur, de voir qu’après six ans, on ne lui faisait pas confiance. Elle encaissait en attendant, jusqu’au jour où ça n’irait plus. Le premier coup de grâce, ce fut lors de l’attaque du ravitaillement par ce groupe de mutants extrémistes. Elle n’avait vraiment pas besoin de ça. Ils avaient été trop nombreux, trop bien organisés. Le second fut de noter un certain éloignement des Peacekeeper, suite aux rumeurs lancées par Alicia Brown dans ses articles sur l’implication de Gallagher - et la Neo Corp. - dans l’accident qui remontait à plus d’un an. Une déception encore plus rude du fait qu'elle connaissait plutôt bien le capitaine. Mais Charlotte était encore là, bataillant ferme pour trouver des solutions efficaces à tous les problèmes, chargeant les scientifiques de redoubler d’efforts pour trouver un remède, pour développer une nouvelle forme du Neo Serum, pour chercher des solutions viables.

Elle avait besoin de soutien, plus que jamais, et elle savait que ce n’était pas les hommes qui lui servaient de garde du corps qui étaient les mieux placés pour l’écouter. A la suite d’un nouveau rapport sur ses difficultés à s’imposer, elle décida qu’il était temps de prendre une pause pour ne pas craquer. Cela faisait plusieurs jours qu’elle y pensait et, alors qu’il n’était que midi, elle contacta une amie pour savoir si elle était libre dans la soirée. Cette amie, c’était une ancienne employée de la Neo Corp. qu’elle n’avait pas vu depuis bien trop longtemps : Jen Walker. Se déplacer devenait compliqué, mais rester dans la Tour l’était encore plus. Par mesure de sécurité, elle avait pris l’habitude de rester dans les anciens appartements de Gallagher. C’était ce qu’il y avait de mieux à faire, lui avait-on dit, maintenant que ça lui appartenait. Revoir l’endroit où il avait disparu était toujours une épreuve pour Charlotte, et elle avait mis un moment à se décider de réellement y habiter, rentrant tous les soirs – quand elle ne travaillait pas – dans son appartement, escortée par des agents de sécurité. Elle avait besoin d’un autre environnement et quand Jen lui répondit, les filles décidèrent que Charlotte se rendrait chez elle.

Charlotte ne quitta pas la Tour tôt pour autant : vers vingt heures, elle se décida enfin à éteindre son ordinateur. Elle avait déjà prévenu Jen qu’elle risquait d’avoir du retard : elle espérait qu’elle comprendrait. En adoptant le statut de PDG, elle récupéra aussi tous les privilèges de son patron, ce qui incluait un chauffeur et une voiture électrique : c’est lui qui la conduit alors jusque chez Jen. Elle n'avait pas pris la peine de se changer, portant encore son tailleur impeccable de la journée. Elle sonna tout naturellement : un geste qui lui paraissait bien simple maintenant. Elle venait, certes, avec une idée particulière, mais elle savait que revoir Jen lui ferait du bien. C’était la première soirée qu’elle s’accordait depuis qu’elle avait été nommée PDG, et elle comptait bien en profiter un peu, autant qu’on puisse lui permettre.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Uriel's Legacy

Féminin

MESSAGES : 66
FEAT : Kristin Kreuk

Points : 333

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jen Walker
Uriel's Legacy
Message Sujet: Re: Take a break [ PV Jen ] | Mar 23 Juin - 5:04



❝Take a break❞
Charlie & Jen
Depuis la visite de Josh, beaucoup de choses s’étaient passées dans ma tête. Je n’avais pas encore réussi à franchir le cap d’appeler l’hôpital. Quand il était encore, Josh m’avait insufflé ce courage qui était retombé comme un souffle après son départ. En proie à mes propres doutes et à mes propres peurs, je me demandai si j’étais réellement prête à reprendre le collier. Il y avait bien cette petite voix qui me disait que oui mais la nuit tombée, mes craintes revenaient au galop. Les insomnies avaient fait place à des cauchemars. Cauchemars dans lesquels je revoyais nos derniers instants à Ben et moi. Notre énième dispute à cause de la Neo Corp, les premières apparitions de mon pouvoir, les flammes qui nous entouraient… A chaque fois, je me réveillais en sursaut et en pleurs cherchant instinctivement les bras de mon mari pour y chercher réconfort. Mais l’autre moitié du lit restait désespérément vide. Rappel incessant de ce que j’avais perdu.
C’était donc très troublée que j’avais passé les journées post Joshua Stone. Bien sûr, j’avais suivi toute l’affaire du meurtre de Jeffrey Gallagher. Je n’allais pas prétendre que la mort de Gallagher me réjouissait. Je continuais de penser que tout ce qui s’était passé était de sa faute. Mais je n’étais pas non plus sans cœur. Toute mort était tragique. Personne ne méritait de mourir comme ça. J’aurais seulement aimé qu’il avoue tout à la face du monde avant de disparaître de nos vies comme ça. Il avait pris des allures de héros de la ville depuis plus d’un an et je trouvais cela tellement injuste… Je savais aussi que Charlotte Hawkins avait été promue PDG de la Neo Corp.

Charlotte… Je souris à la pensée de la blonde secrétaire du big boss de la Neo Corp. C’était aussi une de mes amies. Avec Trish… Mais contrairement à Trish avec qui j’avais coupé les ponts, Charlotte et moi avions gardé contact. Nous nous retrouvions souvent pour aller boire un verre ensemble ou bien manger quelque part. C’était une personne sensée et intelligente mais surtout une personne sur laquelle je pouvais compter. J’adorais passer du temps en sa compagnie avant. Mais comme avec tout le monde, je n’avais plus donné signe de vie depuis la mort de mon mari. Aussi fus-je surprise de son appel. Pour une fois je n’avais pas laissé marcher mon répondeur et quand j’ai vu le nom qui s’était affiché, j’avais décidé de répondre. Nous avions donc convenue de nous retrouver ici dans la soirée.

Me doutant qu’avec sa prise de poste et les responsabilités qui en incombaient, Charlie n’aurait pas encore diné en arrivant. Aussi, je sortis donc pour acheter de quoi faire des lasagnes accompagnés d’une salade verte. A ce souvenir, je ne pus m’empêcher de sourire en repensant à Josh et à mon ratage phénoménal. C’était la première fois que j’allais manger en compagnie de quelqu’un depuis Ben. Le goûter en compagnie de mon ami ne comptait pas vraiment puisque ce n’était pas à proprement parlé un repas. J’étais ravie de partager ce moment avec Charlie. Elle m’avait manquée… En rentrant, j’écoutais d’une oreille distraite les informations qui ressassaient encore et toujours la mort de Gallagher ainsi que la promotion de Charlie. J’étais contente pour elle mais en même assez mal à l’aise. Jusqu’à présent, j’avais toujours présumée qu’elle n’était pas au courant de tout ce qui se tramait à la Neo Corp mais maintenant qu’elle en était PDG, était-ce toujours le cas ? Peut-être devrais-je profiter de ce moment à deux pour essayer de la sonder avant de me reprendre. Elle devait déjà en avoir par-dessus la tête de tous les journalistes et autres enquêteurs de police pour que je l’assomme moi aussi avec mes questions. D’autant plus qu’elle avait été témoin du meurtre de son patron et devait être plus ébranlée qu’elle ne le laissait paraître. Mon amie était une femme forte mais je ne pouvais m’empêcher de m’inquiéter pour elle. Qui l’écoutait ? Qui était là pour elle ? Pour l’encourager et la soutenir ? Toutes ces questions tournaient dans ma tête sans trouver de réponses. A moins d’avoir trouvé quelqu’un ces derniers mois, Charlie ne m’avait jamais parlé d’un quelconque love interest… Cela avait peut-être changé… Tellement de choses peuvent se passer en si peu de temps que cela ne m’étonnerait qu’à moitié qu’elle m’annonce son mariage !

Vers vingt heures et quelques, on sonna à la porte. J’ouvris donc la porte à mon amie avec un doux sourire aux lèvres. Je me dis que c’était la première fois qu’elle venait ici. Généralement, on se voyait dehors ou bien chez elle. Jamais ici. Les fois où je sortais avec les filles, Ben était trop heureux d’inviter Josh à venir pour une de leur soirée entre mecs qui se prolongeait jusqu’à tard puisque je n’entendais même pas mon époux me rejoindre dans le lit…

La prenant dans mes bras, je l’étreignis en murmurant

« Tu m’as manqué Charlie… »

Je m’effaçai ensuite pour la laisser entrer. L’accompagnant vers le canapé, je lui dis alors avec sollicitude

« Ça va ? J’imagine que tu n’as diné ? Je nous ai préparé un petit quelque chose… »


© Pando




I used to be a normal person
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Big Boss Secretary

Féminin

MESSAGES : 947
FEAT : Diane Kruger

Points : 1573

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Charlotte G. Hawkins
Big Boss Secretary
Message Sujet: Re: Take a break [ PV Jen ] | Mar 23 Juin - 17:40

Charlotte n’attendit pas longtemps avant de voir la porte s’ouvrir. Elle n’avait pas souvenir d’être venu une fois dans l’appartement de son amie, même si elle la connaissait depuis longtemps. Changer ses habitudes ne faisait pas de mal ceci dit, et Charlotte avait besoin d’un endroit qui ne lui rappelle pas son travail, de près ou de loin. Elle adressa un large sourire et Jen la prit dans ses bras.

« Toi aussi, Jen. »

Elle négligeait trop ses rares amis proches, ces derniers temps. Même pour Jen, elle n’avait pas été si présente que ça depuis le décès de son mari, ce qu’elle regrettait. Elle avait essayé de prendre le plus de nouvelles possibles, mais Jen n’avait pas toujours été réceptive, ce qui était compréhensible. La solitude n’avait pas que des bons côtés malheureusement et elle espérait que Jen n’en avait pas trop souffert. Elle aurait dû insister davantage, dans tous les cas, comme se déplacer en personne au lieu de se contenter de divers appels. Enfin, cette soirée était l’occasion de rattraper le temps perdu, entre autre.

Jen la laissa entrer et l’accompagna dans son salon. Elle lui précisa qu’elle avait préparé à dîner, ayant supposé qu’elle n’avait pas eu le temps de manger. C’était tellement adorable de sa part ! Elle avait vu juste en se montrant si prévenante – elle reconnaissait bien là son amie. Ces temps-ci, Charlotte sautait beaucoup de repas. D’abord, parce qu’elle n’avait plus vraiment d’appétit et ensuite, parce qu’elle manquait clairement de temps. Il était rare qu’elle s’arrête de travailler pour manger le midi et le soir, elle était tellement fatiguée qu’elle commandait souvent quelque chose à emporter, mais rien de bien équilibré ni de très bon. Elle saurait apprécier un repas fait maison, si Jen avait tout préparé elle-même. Elle se contenterait de peu ceci-dit, la nourriture n’étant clairement pas sa priorité du moment. Elle espérait que Jen ne se soit pas cassé la tête pour elle non plus, alors qu’elle-même n’avait rien rapporté : ce n’était pourtant pas les bouteilles qui manquaient dans les appartements privées de Gallagher. Charlotte jura de se rattraper, une prochaine fois, en espérant qu’elle ne soit pas dans six mois, après un nouveau drame. Elle se tourna vers elle, reconnaissante.

« Oh c’est gentil, vraiment ! Tu n’étais pas obligée. En plus il est tard, et tu as dû attendre sur moi aussi … »

Inutile de lui raconter qu’elle n’avait plus d’habitudes alimentaires solides, elle ne voulait pas l’ennuyer avec ça ni chercher à se faire plaindre. Elle n’était pas venu dans l’objectif de déballer tout ce qu’elle avait sur le cœur et partir ensuite. Certes, c’était du soutien qu’elle cherchait : mais il lui suffisait de la regarder pour comprendre que Jen serait là en cas de besoin. Le repas qu’elle avait préparé était un exemple. Charlotte s’installa dans le canapé, avant de poursuivre :

« Ça va. Mais ce serait plutôt à moi de te poser la question. Tout va bien pour toi ? »

Charlotte tenait à savoir où en était son amie avant toute chose pour ne pas faire d’erreurs. Elle s’était permis de lui poser rapidement la question parce qu’elle s’inquiétait réellement pour elle. Et parce qu’elle s’en voulait de ne pas avoir le pouvoir de faire plus pour elle, même maintenant. Seulement, malgré toutes les atrocités que la Neo Corp. était capable de faire, elle ne pouvait pas ramener des gens à la vie. Et quelque part, il valait mieux. Qui sait quelle catastrophe ça engendrerait encore ? Charlotte s’y opposerait, quoiqu’il en soit, maintenant qu’elle en avait le droit et le pouvoir. Ce n’était en rien de la science, ça.

« J’aimerais tellement être plus présente. »

Son visage s’assombrit légèrement. Elle aurait pu, avant, réussir à se dégager plus de temps libre. Mais c’était toujours le même souci chez Charlotte : pour tenir le coup à chaque épreuve, elle était obligée de s’occuper par le travail. C’était le remède le plus efficace, une obsession, jusqu’à maintenant. Pour combler le manque de ses proches, pour oublier les affaires louches de l’entreprise et la quarantaine, son travail avait été sa bouée de sauvetage. Aujourd’hui, il semblerait qu’elle ait atteint certaines limites parce que tous ses problèmes, toute la pression qu’elle subissait venait justement de son travail. Parfois, elle se demandait bien ce qui avait pu se passer dans la tête de Jeffrey Gallagher le jour où il avait rédigé son testament. Peut être que c’était juste une ultime décision pour l’emmerder, pour la pousser à bout. Il savait qu’elle ne pourrait pas refuser une proposition pareille, que ce soit par ambition professionnelle ou par loyauté. Charlotte ne voulait pas voir ces six dernières années de sa vie anéanties parce que la Neo Corp. tomberait.


Revenir en haut Aller en bas





Want More ?


Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Take a break [ PV Jen ] |

Revenir en haut Aller en bas

Take a break [ PV Jen ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shut Down RPG :: Bright Town :: Citizen District :: Residential Districts-
TopBottom
Ouvrir la Popote