AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Breaking News

Nouveau design : votre avis
De nouveaux Prédéfinis
Concours Estival
A venir : Concours de Votes

Awards
Jen Walker

Toubib de la CB !
Jensen Wicket

Flingueur de la CB !

Votez !
Topsite1 TopVelusia TopFiletduDiable




 

Partagez|

Got something for me?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Trigger-Happy Bitch

Féminin

MESSAGES : 44
HUMEUR : Abrasive
FEAT : Maggie Q.

Points : 189

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Regan Allen
Trigger-Happy Bitch
Message Sujet: Got something for me? | Dim 3 Mai - 13:20

Regan épousseta son épaule maculée.
La traversée jusqu’à Alcatraz, elle avait du mal à la supporter. Impatiente de nature, elle avait pris l’habitude de se déplacer à sa guise à travers tout San Francisco, à pieds. Seule demeurait la navette qui la menait à cette fichue île-prison, qu’elle devait attendre, ne pas manquer, car elle faisait bien rarement des allées et venues. L’hiver, ça avait été pire encore ; la baie, gelée, ne permettait que difficilement la traversée… Il avait fallu faire preuve d’une patience insurmontable les rares fois où elle avait dû s’y rendre.

Enfin, le maudit bateau s’arrima et la mercenaire s’empressa de bondir à terre. Elle portait ses vêtements de mission (moulants, noirs, pratiques), et son arme se trouvait toujours nichée à sa ceinture. Elle n’avait pas pris la peine de se changer après avoir récolté ce que Trisha Wayner lui avait demandé.

Ah, ces scientifiques !
Il y en avait de toutes sortes. Des petits cons adeptes de l’éthique, de grands psychopathes bons à se flinguer, et ces êtres froids et calculateurs, qui faisaient passer leur art avant toute chose. Ceux-là, il fallait s’en méfier ; ils avaient des points communs délicieux avec les mercenaires et, par conséquent, la folle de la gâchette se sentait tout à fait en mesure de négocier avec eux. C’était ce qui l’avait rapprochée de Trisha : une femme de pouvoir dont elle pouvait servir les intérêts ? Être payée grassement en retour, que ce fut en information, gadgets, arrivages particuliers ou argent quand les temps se faisaient durs ? Un business rêvé.

La carte magnétique lui ouvrit les portes, les quelques gardes en faction la saluèrent ; plus besoin de vérifier son identité. Seuls quelques privilégiés pouvaient se balader sur l’île et très vite, les visages étaient tous familiers. Regan passa devant une porte qui menait aux prisonniers. La curiosité la piquait, comme toujours : là, l’accès lui était dénié, de même que pour les laboratoires. Il y avait des limites à ce que Trisha Wayner pouvait pour elle.

Elle rajusta son sac en bandoulière, et pénétra dans l’aile réservée au staff. Elle pouvait effectuer le trajet les yeux fermés, et cela ne lui rappelait que trop cette désagréable monotonie qui lui noircissait les idées. Elle en pouvait plus, de cette fichue quarantaine ! Le piège semblait se refermer toujours plus, asphyxiant, désolant. Surtout depuis qu’elle avait appris que sa salope de génitrice avait osé pondre un autre gosse – gosse qu’elle n’avait pas abandonné, en plus.

Elle frappa à la porte, ouvrit sans attendre de réponse. Elle ne s’embarrassa pas de formule de politesse, de jolies phrases, de courtoisie alambiquée. À la place, elle alla droit au but, peu désireuse de se perdre dans l’autre facette de sa personnalité, celle qui était experte en charme et en minauderies. Elle n’était pas d’humeur.

« J’ai  ce que vous m’avez demandé. »

Au moins, son interlocutrice avait d’emblée une bonne nouvelle.

Regan espérait sincèrement que Trisha aurait quelque chose de bien croustillant en retour, histoire de rebooster un peu son moral et de chasser cette mélancolie amère. C’était un fardeau dont elle n’avait guère l’habitude.


Meet your Fate
« This is hardly worth fighting for, But it's the little petty shit that I can't ignore, When my fist hits your face and your face hits the floor ! It'll be a long time coming, But you got the message now, 'Cause I was never going, Yeah, you're the one that's going down. » You’re Going Down – Sick Puppies .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Genetic Executive Scientist

Féminin

MESSAGES : 56
HUMEUR : Joueuse
FEAT : Serena Williams

Points : 354

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Trisha Wayner
Genetic Executive Scientist
Message Sujet: Re: Got something for me? | Sam 16 Mai - 13:40

Alcatraz

Dans les jours composants cette quarantaine, il y avait ceux qui se déroulaient normalement et ceux qui se déroulaient un peu moins normalement. D'ordinaire Trisha passait ses journées à la Neo Corp., dans son laboratoire à étudier et chercher toute sorte de chose. Pas de manière arbitraire bien sur, le but de ses recherches actuelles étaient de trouver une cure définitive et efficace à ce problème de mutation, qu'elle avait elle-même causée en partie, d'ailleurs. Mais cela est un détail qui n'intéresserait que peu de monde.

La scientifique, pour les besoins de ses recherches, avait dû un jour se rendre à Alcatraz. Là où l'on emmener tout les mutants capturés. Nul ne savait le sort qui leur était réservé là-bas, mais une chose était sûre ; Trisha le savait. Et visiblement, cela ne lui posait aucun problème, tant que cela pouvait faire progresser les choses. C'était pour cela qu'elle avait pu atteindre les fonctions qu'elle occupait aujourd'hui. Bien sûr, son génie en génétique y était pour la grande part, mais son audace et sa faculté à faire abstraction de certains codes avaient aussi été très appréciés.

Elle s'était donc rendue à Alcatraz pour un certain temps. Ce lieu n'était pas seulement une prison, mais disposait aussi de locaux comportant toute la zone pour le staff, et des laboratoires, dont son autorité englobait la gestion. Ce n'était pas tout les jours que les scientifiques d'Alcatraz voyait la directrice en personne. Trisha avait décidé de migrer vers les laboratoires de cette prison pour quelques jours car elle était en train de mener des recherches sur un récent phénomène génétique ayant été observé sur plusieurs sujets. Rien d'alarmant jusque là, mais il fallait garder l’œil là-dessus. La scientifique avait besoin de sujet à portée de main. Pas pour leur faire subir toute sorte d'expérience les plus étranges et douloureuses les unes que les autres, mais pour la fraîcheur des échantillons sanguins et autres.

Cependant, tout ne pouvait pas être parfait. Le problème n'était pas qu'Alcatraz était mal équipé ou moins bien que le site de San Francisco, mais il manquait à Trisha certain éléments. Pas des outils qui l'empêcherait de faire son travail, mais qui lui faciliterait grandement la tâche. Et, c'était justement là où intervenait le deuxième acteur de ce chapitre … Elle se nommait Regan Allen. Une mercenaire au sang chaud, à la gâchette facile, mais terriblement efficace et professionnelle. Tout ce qui plaisait à Trisha en somme. Une alliée de taille qui lui rendait service à de bien nombreuses occasions, comme celle-ci. Toutefois leur relation était surtout basée plus sur un business mutuel que sur une amitié ou une camaraderie. C'était donnant-donnant.

La scientifique en chef s'était donc enquis des services de cette femme, pour justement chercher ce qui lui manquait. Et elle n'avait sûrement pas manquer d'action dans la mesure où l'objet convoité était dur à trouver, et généralement, dans des lieux sécurisés. Trisha ne connaît cependant pas les détails du job de Regan, c'était sa partie et ce qui comptait, fut qu'elle était de retour. Elle lui avait déjà préparé sa récompense, et n'attendait donc que sa part. Ce jour-là, les portes de son laboratoire s'ouvrirent, ne lui laissant pas le temps d'aller le faire elle-même. Regan avait, grâce à elle, un accès à bien des portions d'Alcatraz via un pass magnétique. C'était l'un des avantages à travailler directement avec une personne influente de la Neo Corp.

"Hm … C'est parfait." Dit Trisha, en prenant le dit objet en question, le scrutant de part et d'autre. Une babiole qui n'avait pas beaucoup de valeur en soi, mais qui allait l'aider dans son travail. La scientifique tourna les talons pour aller le déposer en lieu sûr, mais s'adressa à la mercenaire en même temps. "Toujours aussi efficace et concise, votre réputation vous sied à ravir. Mais je vous ai connue dans des jours meilleurs, vous n'avez pas l'air de bonne humeur aujourd'hui. La mission s'est-elle bien passée ?" Demanda-t-elle, alors qu'elle venait de finir de ranger l'appareil lui ayant été remis. Regan pouvait s'impatienter et c'était son droit. Qu'elle se rassure, elle pouvait déjà voir sa part du contrat gisant sur le bureau auquel Trisha était apposée, les bras croisés.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Trigger-Happy Bitch

Féminin

MESSAGES : 44
HUMEUR : Abrasive
FEAT : Maggie Q.

Points : 189

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Regan Allen
Trigger-Happy Bitch
Message Sujet: Re: Got something for me? | Lun 25 Mai - 15:08

Si la mission s’était bien passée ?
Serait-elle là s’il en avait été autrement ?

Enfin, la définition d’une mission qui se déroule dans les normes n’était peut-être pas la même pour Trisha Wayner que pour miss Allen. Elle passa une main sur sa nuque endolorie.

« Le précédent propriétaire m’a donné un peu de fil à retordre », condéda-t-elle.

Mais franchement, elle était payée pour ça. Elle ne s’en tirerait qu’avec quelques hématomes, peut-être un mal de tête, rien d’insurmontable. Regan n’avait rien d’une chochotte. Et, pire que tout, dans le cas contraire, elle se serait foutrement ennuyée, et ça, c’était pas du tout du tout envisageable.

Un sourire s’épanouit sur ses lèvres, mêlant satisfaction féline à un soupçon de condescendance sauvage :

« Mais le merdeux a eu ce qu’il méritait. »

Après tout, elle avait ciblé exprès un petit scientifique d’une entreprise rivale de la Neo Corp. qui était réputé pour avoir aidé plusieurs mutants à échapper à l’entreprise. L’impudent croyait-il que s’il ne pouvait pas les avoir, personne ne le pourrait ? Ou bien s’était-il pris de sympathie pour les petits dégénérés ? L’un dans l’autre, elle s’en foutait royalement, mais elle n’aimait pas qu’on lui mît des bâtons dans les roues. Enfin, si, ça rendait la chose un peu plus excitante, mais alors, qu’ils viennent pas se plaindre d’avoir fini avec quelques membres désarticulés, ou une balle fichée entre les deux yeux, quoi.

Regan avait bien consciente d’être quelque peu vulgaire, mais elle préférait ne pas user de faux-semblants quand elle côtoyait Trisha. Même si quelqu’un de bien élevé était plus plaisant pour une discussion, elle ne voyait pas l’intérêt de passer pour ce qu’elle n’était pas (ou de tenter de charmer) cette femme qui avait, visiblement, beaucoup de choses à penser et bien d’autres chats (ou mutants) à fouetter.

Pour les mêmes raisons, elle ne chercha pas à mentir quant à sa mauvaise humeur apparente :

« J’ai quelques imprévus personnels qui m’agacent, voilà tout. Rien qui ne puisse porter préjudice à mon boulot. »

Toujours rassurer son employeur, c’était aussi une règle élémentaire. Quoi que Trisha n’avait guère à se plaindre du travail de Regan. Et cette dernière doutait franchement qu’une petite peste se faisant passer pour sa sœur puisse influencer la qualité de ses services. Bon, peut-être un petit plus de violence pour se défouler ? Mais ça, justement, ses employeurs payaient extra, pas l’inverse.

Une impatience que trop connue s’empara de Regan. Elle était si curieuse de nature, elle ne pouvait pas s’empêcher de vouloir sa récompense, d’en connaître les détails. Elle affectionnait tout particulièrement l’heure de la rémunération, surtout quand cette dernière s’accompagnait d’une bonne surprise. Jusque-là, elle n’avait pas été déçue.

Son regard fut attiré par ce qui se trouvait sur son bureau, et la question lui vint spontanément, alors qu’elle s’avançait avec circonspection :

« C’est quoi ? »

Sa voix avait pris des intonations plus ronronnantes, car elle convoitait toujours des nouveautés pour pimenter son quotidien !


Meet your Fate
« This is hardly worth fighting for, But it's the little petty shit that I can't ignore, When my fist hits your face and your face hits the floor ! It'll be a long time coming, But you got the message now, 'Cause I was never going, Yeah, you're the one that's going down. » You’re Going Down – Sick Puppies .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Genetic Executive Scientist

Féminin

MESSAGES : 56
HUMEUR : Joueuse
FEAT : Serena Williams

Points : 354

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Trisha Wayner
Genetic Executive Scientist
Message Sujet: Re: Got something for me? | Mer 8 Juil - 12:55

Cette femme était une agente des plus efficaces que Trisha n'ai jamais connue. Peut-être un peu chère, mais il fallait toujours mettre le prix pour avoir de la qualité. Elle ne regrettait en rien son choix, et si c'était à refaire, elle le referait. Regan était un peu la main invisible dont disposait la scientifique sur la ville. Grâce à elle, la directrice au sein de la Neo Corp. avait pu mettre la main sur d’innombrables choses et a pu faire progresser ses recherches de manière très considérable. Tout ceci avait été possible grâce à Regan, entre autre. Ce genre de personne constituait un atout indispensable en ces temps troubles. Pas de questions, juste des ordres, qui étaient exécutés pour peu que la paie en vaille la chandelle. Ce créneau, Trisha l'avait parfaitement compris, et c'était pour cette raison qu'elle se montrait toujours plus ou moins généreuse. En dehors de cela, il y avait aussi l'affinité personnelle ; même si leur relation était purement professionnelle, la scientifique trouvait Regan assez atypique pour en devenir intéressante à ses yeux. Mais cela n'allait pas au-delà. C'était la règle professionnelle.

Ainsi, alors que l'agente lui répondit à ses questions, Trisha esquissa un léger sourire. Des imprévus personnels, c'était amusant. Elle ne savait pas de quoi il s'agissait, mais une chose était sûre, elle tentait de rassurer son employeur temporaire. Ce n'était pas du genre du docteur Wayner a juger la qualité de travail sur ce genre de critères. Tout ce qui lui incombait, c'était les résultats. Et à ce jour, jamais elle n'avait été déçue des services de Regan. Par ailleurs, elle décela ce regard en elle. Ce regard qu'elle possédait à chaque moment de rémunération. Un regard qui faisait sourire Trisha, elle avait presque l'impression d'être le père noël cachant un cadeau à un enfant. Ses yeux semblèrent être attiré par ce qui se logeait sur son bureau, et elle avait regardait bien. C'était bel et bien ceci qui allait être l'objet de sa rémunération. Trisha avait fait plus fort que d'habitude ce coup-ci, malgré que Regan ne lui avait ramené qu'un objet presque sans valeur, elle avait décidé de marquer le coup, pour plusieurs raisons. Dont celle que Regan était une partenaire fidèle.

"Je pense que ça va vous plaire …" Répondit Trisha d'une voix légèrement malicieuse. Elle se retourna puis posa ses mains sur une mallette en acier. Le genre de mallette capitonnée dans laquelle on mettait des objets fragiles et de très grandes valeurs. L'estimant une dernière fois, elle la tendit à Regan, souhaitant lui laisser tout le loisir de déballer son cadeau. La scientifique avait prit certains risques pour lui offrir une telle chose. L'agente ne le savait pas, mais elle était sur le point de recevoir l'une des dernières innovations high-tech de la Neo Corp. : un drone. Et par n'importe lequel. Un appareil intelligent et autonome, conçu pour le combat. Un drone de combat personnel, en résumé. Un allié précieux et très coûteux, surtout en une pareille situation. De quoi donner à Regan un grand avantage.

Attendant qu'elle découvre le drone, Trisha répliqua ensuite. "Je pense que vous ne pourrez trouver nul part ailleurs ce genre de gadget, si je puis dire. Faites-en bon usage, comme vous avez l'habitude de le faire." Dit-elle avec un clin d’œil se voulant complice. Ce n'était parcequ'elle n'était qu'une relation professionnelle qu'on ne pouvait pas se montrer courtoise …


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Trigger-Happy Bitch

Féminin

MESSAGES : 44
HUMEUR : Abrasive
FEAT : Maggie Q.

Points : 189

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Regan Allen
Trigger-Happy Bitch
Message Sujet: Re: Got something for me? | Dim 29 Mai - 12:06

Il y avait une chose vraiment lassante à propos de la quarantaine : les pénuries, le manque d’équipement. Il allait sans dire que, pour quelque comme Regan, c’était plutôt agaçant : munitions réduites, options limitées… Certes, cela pouvait se révéler être un challenge plutôt galvanisant. Enfin, un défi de temps en temps suffisait. La situation durait depuis beaucoup trop longtemps pour que cela reste amusant. Heureusement qu’elle s’était associée à la Neo Corp. Sinon, jamais elle n’aurait pu se satisfaire de sa situation.

Alors, forcément, quand Trisha lui dévoila un « gadget » rare et fascinant, parfaitement adapté à son boulot, Regan avait des étoiles dans les yeux. Elle était plutôt avare en matière de sentiment, et pourtant, une vague de reconnaissance presque enfantine éclot fleurit dans sa poitrine. Pour un peu, elle en aurait perdu ses mots, sa contenance.

Heureusement, elle savait faire preuve de sang-froid. Rares étaient les fois ou Regan Allen n’avait pas su retomber sur ses pattes. Elle dissimula son contentement derrière un sourire mutin et reconnaissant.

« Woah. Vous ne faites pas dans la dentelle, hein ? »

Elle effleura le drone du bout des doigts.
Le modèle lui était familier, et pourtant, des choses l’intriguaient déjà. Cela sentait le tout dernier modèle ultra sophistiqué auquel on aurait apporté quelques modifications. Ses services en valaient-ils autant ? Peut-être devrait-elle revoir à la hausse le coût de ses contrats…

Une pensée insidieuse se glissa dans son esprit.
James ce serait amusé à lui donner un petit nom ridicule, à ce drone.
Elle écarta le sentiment parasite d’un battement de cil et referma la mallette. Elle n’allait pas passer des heures à s’extasier dessus pour le moment, elle déballerait son « cadeau » une fois rentrée chez elle, attendrait la nuit tombée pour pouvoir un petit vol d’essai.

Pour une fois, elle se fendit en une politesse :

« Merci, c’est… tout à fait adapté. Je pense que je serais encore plus efficace, avec ça ! »

Un sourire prédateur se plaqua sur ses lèvres tandis qu’elle envisageait les multiples utilisations de son nouveau joujou. Pour quelqu’un d’aussi terre à terre que la mercenaire, c’était un grand effort de projection ; son imagination galopait à toute vitesse.

« N’hésitez surtout pas si vous avez encore besoin de mes services. »

Elle avait hâte de fêter ça, autour d’un petit verre bien mérité. Les tracas que lui causaient sa nouvellement découverte « sœur » étaient désormais relégués en arrière-plan. À quoi bon se faire de souci pour ça, quand on était gâté de la sorte ?

La mercenaire était soudainement bien mieux lunée. Il lui prit même l’envie d’engager la conversation :

« C’est pas trop solitaire, Alcatraz ? »

La pauvre Trisha était quand même en train de travailler sur une île prison où de multiples mutants étaient enfermés. Rien de cela ne pouvait être rassurant ou reposant. À sa place, la mercenaire au service de la Neo Corp. serait constamment sur les nerfs.


Meet your Fate
« This is hardly worth fighting for, But it's the little petty shit that I can't ignore, When my fist hits your face and your face hits the floor ! It'll be a long time coming, But you got the message now, 'Cause I was never going, Yeah, you're the one that's going down. » You’re Going Down – Sick Puppies .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas





Want More ?


Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Got something for me? |

Revenir en haut Aller en bas

Got something for me?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shut Down RPG :: Fringe :: Alcatraz :: Alcatraz Prison :: Scientists Wing-
TopBottom
Ouvrir la Popote