AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Breaking News

Nouveau design : votre avis
De nouveaux Prédéfinis
Concours Estival
A venir : Concours de Votes

Awards
Jen Walker

Toubib de la CB !
Jensen Wicket

Flingueur de la CB !

Votez !
Topsite1 TopVelusia TopFiletduDiable




 

Partagez|

Help me [ Skylar ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Girl on Fire

Féminin

MESSAGES : 107
FEAT : Elle Fanning

Points : 853

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Sasha Campbell
Girl on Fire
Message Sujet: Help me [ Skylar ] | Ven 24 Avr - 10:32

Sasha courrait depuis un moment déjà. Elle ne savait pas si elle avait réussi à semer cette patrouille de Peacekeepers, ou s’ils étaient encore à sa recherche. Elle avait acquis pas mal d’endurance à force, mais elle finirait par se fatiguer. La nuit commençait à tomber : il lui faudrait vite trouver une planque de fortune. Sauf qu’elle n’était pas du tout du bon côté pour une mutante recherchée comme elle.

Elle était dans la Bright.

Son frère allait la tuer, s’il l’apprenait. Mais c’est justement après l’avoir vu qu’elle avait rencontré un groupe de Peacekeepers. Et elle n’avait pas eu d’autres choix que de se diriger de plus en plus aux frontières de la Seamy, puis à la franchir. Depuis qu’elle avait déclaré sa mutation, six mois auparavant, elle n’y était pas retournée. Elle n’avait pas revu ses parents, sa maison, ses amis. Tout cela lui manquait – même ses parents pourtant exécrables – et être dans la Bright était assez étrange après tout ce temps. C’était comme si rien n’avait changé, sauf qu’elle ne se sentait plus chez elle, qu’elle avait l’impression de ne plus appartenir à ce monde. Elle n’irait pas jusqu’à dire qu’elle s’était accommodée de ses nouvelles conditions de vie – jamais elle ne s’y ferait – mais elle avait le sentiment d’être une étrangère, alors qu’elle avait toujours vécu là, qu’elle avait longtemps erré dans ces rues pour échapper à la maison familiale et l’ambiance pesante.

Sasha finit par s’arrêter pour reprendre son souffle, et réfléchir. Elle ne pouvait pas prendre le risque de faire demi-tour et repartir dans la Seamy : vu l’heure, peut être que des patrouilles rentraient, et d’autres s’en allaient : elle croiserait obligatoirement des Peacekeepers. Il faudrait qu’elle attende, plus tard dans la nuit, en espérant qu’ils soient beaucoup moins vigilants et qu’elle puisse mieux se fondre dans le noir. Elle était habillée pour : elle portait un pantalon assez sombre, un pull pourpre et sa veste en cuir noir. Elle n’aurait aucune difficulté à se faire discrète, en prenant les bonnes rues. Mais pour l’heure, il fallait qu’elle trouve un endroit un autre endroit. Elle ne pouvait décemment pas aller chez ses parents, ces mêmes personnes qui avaient volontairement appelés les Peacekeepers. Ni chez son frère, dans sa résidence étudiante où tout le monde connaissait tout le monde et où elle serait repérable facilement. Et, dans la Bright, pas moyen de trouver une maison inhabitée aussi facilement que dans la Seamy. Certaines étaient sûrement pourvues d’alarme en plus : manquerait plus qu’on la prenne pour une voleuse.

Des voix s’élevèrent, un peu plus haut dans la rue. Sasha tourna la tête et soupira : encore des foutus Peacekeepers. Elle resta une minute de trop, à moitié caché, à moitié à découvert. Déjà, les deux hommes accélérèrent et Sasha savait d’avance qu’il fallait qu’elle courre, même si son attitude laisserait deviner son identité. Mais s’ils venaient lui poser des questions quant à sa présence seule à cette heure-ci, ils finiraient également par comprendre. Ils leur suffiraient de sortir leur Neo Serum. Alors, la blonde se mit à courir, à courir aussi vite qu’elle le pouvait. Elle entendit les hommes se mettre à sa poursuite : il ne fallait pas qu’elle faiblisse, pas maintenant.

Elle connaissait un peu le quartier dans lequel elle se trouvait. Et, plus précisément, elle connaissait quelqu’un susceptible de l’aider. Du moins, elle l’espérait. Elle essaya de semer les deux hommes en passant dans des ruelles, puis en traversant des jardins aux pelouses impeccables. Elle déboucha dans un autre quartier et chercha des yeux la maison qu’elle avait en tête. Sasha la trouva rapidement et d’un pas vif, elle parcourut les derniers mètres qui la séparer de ce potentiel abri. Elle avait réussi à distancer les Peacekeepers, mais elle était persuadée qu’ils n’avaient pas perdu sa piste et qu’ils fouilleraient tout le quartier s’il le fallait.

Sasha monta les quelques escaliers et frappa à la porte, plusieurs fois, avant de se rappeler qu’il y avait aussi une sonnette. Elle oubliait pas mal de choses simples, à force de vivre loin des gens, et il lui avait paru plus logique de frapper à la porte, sur le coup. Elle appuya alors sur le bouton, et elle entendit brièvement la musique. Elle glissa un regard vers la rue : elle était à découvert, et elle détestait ça. Il fallait qu’il fasse vite, à l’intérieur. En entendant des pas de l’autre côté de la porte, Sasha arrangea brièvement ses longs cheveux blonds : elle n’avait pas pris de vrai douche depuis un petit moment et ça se voyait. Elle espérait juste que ça ne paraisse pas trop suspect.

La porte finit par s’ouvrir après un instant qui lui parut extrêmement long. Le visage de Skylar Micelli apparut alors, et Sasha ne lui laissa pas dire quoi que ce soit.

« Laisse-moi entrer, s’il te plaît. Vite. »

Il fallait agir immédiatement. Si Skylar hésitait, Sasha n’aurait que deux solutions : faire demi-tour et fuir, ou forcer le passage. Mais elle choisirait sûrement la première solution. Elle n’aimait pas devoir lui demander ça, alors qu’elle ne l’avait pas vu depuis six mois et qu’elle avait toujours refusé d’impliquer quelqu’un d’autre que son frère dans cette histoire. Alors, elle aviserait en temps voulu.



    welcome to my life
    » When you feel my heat look into my eyes, it's where my demons hide. Don't get too close it's dark inside, it's where my demons hide •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Want More ?


Invité
Invité
Message Sujet: Re: Help me [ Skylar ] | Dim 26 Avr - 21:23

Sacha ζ Skylar

« Personne n'est une victime jusqu'à ce que vos ennemis vous fasse croire que vous en êtes une. Autrement, comment pourrait-ils vous vaincre ? » Barbara Marciniak
Assit en tailleur sur la table, tout un tas de documents relatifs à son travail autour de lui, Skylar étudiait les exoplanètes et l'origine des systèmes planétaires. Quelles sont leur caractéristiques physiques ? Comment se développent-elles ? Comment évoluent-elles ? Tout un charabia que seul Skylar parvenait à comprendre. « Dans la plupart des cas, nous sommes limités à l’observation à distance des disques d’accrétion. Dans le cas du Système Solaire, considéré comme un système planétaire "témoin", nous avons accès à d’autres diagnostics. Ces diagnostics ne sont pas aujourd’hui utilisables pour d’autres systèmes, mais certains d’entre eux pourront le devenir à mesure que les techniques d’observation - imagerie et spectroscopie - deviennent plus performantes. Dès à présent, l’observation des comètes "tombant" sur l’étoile Beta Pic ou l’étude de la structure des disques de débris, analogues de notre ceinture de Kuiper, peuvent nous renseigner sur la structure et l’évolution des systèmes planétaires. D’ici une décennie, la mesure des rapports élémentaires et isotopiques en fonction de la distance au centre de l’étoile constituera peut-être un nouveau type de diagnostic applicable aux systèmes planétaires. » Voilà un exemple de ce à quoi le jeune astrophysicien occupait sa soirée lorsque l'on frappa frénétiquement à sa porte, avant de se mettre à sonner.
Le petit brun prit peur. Pourquoi attaquait-on sa porte ? Pourquoi frappait-on dessus aussi fort ? Qui est-ce qui voulait se venger sur lui... ? Vous l'aurez compris, Skylar n'avait pas souvent l'occasion de recevoir des gens chez lui, c'est à peine s'il était habitué à vivre dans cette maison ! Sentant l'empressement qu'émettait la personne derrière la porte, le jeune homme sautilla jusqu'à l'entrée et ouvrit. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir Sasha, une jeune fille qu'il avait auparavant aidé dans ses études et qui n'avait jamais semblé le mépriser !
-Laisse-moi entrer, s’il te plaît. Vite.
Clignant plusieurs fois des yeux, Skylar ne comprenait pas du tout ce qu'il venait de se produire. Il avait cru que de méchants monsieurs venaient lui faire du mal, il avait ouvert la porte à la gentille madame, et elle semblait très très pressée de rentrer. Il se poussa donc, essayant de comprendre.
Donc. Il n'aurait pas dû avoir peur, ce n'était que Sasha, elle était inoffensive. Mais l'inoffensive Sasha semblait être dans un mauvais état, un peu comme lui lorsqu'il venait de se faire frapper, ou qu'il avait passé une énième nuit dehors ! La porte refermée, il pencha sa tête sur le côté et la regarda.
-Qu'est-ce qui t'arrive ? Tu as dû dormir dans la niche d'un toutou toi aussi ? C'est vrai que ce n'est pas confortable...
Il s'en souvenait encore ! ...Oui d'accord, même moi je perçois l'ironie de ma phrase. Quoi qu'il en soit, Sky cherchait simplement à comprendre ce que pouvait traverser la jeune fille et se raccrochait à des faits qu'il connaissait. Malheureusement, il ne connaissait que sa propre expérience, maigre atout dans la situation présente...
-Tu as faim ? Tu as soif ? Tu veux un oreiller ? Tu veux un lit ?
Sous ces questions un peu étranges ( du moins pour les deux dernières ) se cachait une véritable envie de la mettre à l'aise. Il pouvait lui préparer tout un festin si elle le voulait ! Découper ses rideaux pour faire un lit à baldaquin ! Lui prêter sa douche ! Tout !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Girl on Fire

Féminin

MESSAGES : 107
FEAT : Elle Fanning

Points : 853

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Sasha Campbell
Girl on Fire
Message Sujet: Re: Help me [ Skylar ] | Lun 27 Avr - 17:23

Skylar ne sembla opérer aucune résistance : il se poussa du côté, et Sasha devina son invitation à entrer avec soulagement. Elle savait qu’elle pouvait compter sur lui et était rassurée de voir qu’elle ne se trompait pas beaucoup sur les gens en général. Avant d’entrer, elle vérifia tout de même si les Peacekeeper n’arrivaient pas, au détour d’une rue. Mais le quartier semblait désert, sans aucun danger. Elle espérait qu’ils ne se cachaient pas derrière un buisson, ou une palissade, en l’observant de loin. Ce serait une catastrophe pour Skylar, qui l’avait laissé entrer sans en connaître les éventuelles conséquences. Elle s’en voulu, tout d’un coup, mais elle n’avait pas d’autres choix si elle voulait survivre, et garder sa liberté.

La porte se referma, et Skylar lui posa alors plein de question, assez déconcertante. Elle n’aurait pas dû être surprise, en vérité. Elle connaissait le jeune homme depuis qu’il lui avait donné quelques cours de soutien. Il était doté d’une intelligence impressionnante et d’un caractère bien particulier qui tranchait avec toutes ces connaissances qu’il avait pu acquérir. Il lui avait été d’une grande aide à l’époque où son frère n’avait pas pu s’en charger et il lui avait évité de sales notes ainsi que des remarques acerbes de ses parents. Naturellement, cela faisait bien longtemps qu’elle ne l’avait pas vu et elle n’était plus vraiment habituée à avoir une conversation normale avec quelqu’un, à force de passer ses journées seules. Aussi, lorsqu’il évoqua sérieusement une niche, Sasha ne put s’empêcher de froncer les sourcils, se demandant bien comment il pouvait penser à ça en premier. Mais c’était Skylar : elle l’avait toujours connu ainsi. Elle avait sûrement dû changer, elle : elle était moins sûre d’elle, de son avenir, des gens en qui se fier. Là, elle préféra garder une certaine distance entre eux, par pure précaution et parce qu’elle ne voulait pas blesser le jeune homme d’une quelconque manière – elle n’était plus très sûre avec sa mutation. Elle tendit l’oreille un instant, histoire de voir s’ils étaient bien seuls, ou si Skylar n’avait pas un autre invité : visiblement, non.

En bon hôte malgré l’entrée plutôt forcée, Skylar proposa à Sasha de manger, boire ou dormir. En cet instant, l’adolescente se demanda s’il avait deviné. S’il avait deviné pourquoi elle était dans cet état, pourquoi elle avait débarqué, comme ça, un brin paniquée. S’il avait deviné qu’elle était recherchée, si elle était une mutante ou si elle avait quelque chose à voir avec toute cette histoire. Elle le regarda alors, droit dans les yeux : elle ne voyait pas la même chose que dans le regard de son propre père, qui, ce soir là, avait appelé les Peacekeeper pour faire arrêter sa fille. Elle ne voyait pas ce mélange subtil de haine, de mépris et de peur. Simplement un regard sincère et innocent. Ses propositions étaient tentantes, terriblement tentantes. Sasha tuerait pour un vrai repas, pour une pizza ou tout autre chose de plus consistant que les plats déshydratés ou froid que son frère lui emmenait. Elle tuerait pour un soda, un vrai soda. Un vrai lit, avec un matelas neuf, un oreiller des draps qui sentent le propre. Mais elle ne pouvait pas accepter tout ça, encore moins la proposition de dormir : pas ici, pas dans ce quartier où elle n’avait pu sa place, où elle n’était pas censée être. Même si, techniquement, le seul lieu où elle était censée être était Alcatraz.

« Merci, mais, ça ira. Moins tu en sauras, et mieux ce sera. »

Elle était obligée de tout décliner. Elle s’en voulait déjà d’être entrée chez lui, de l’avoir impliqué là dedans, il n’avait pas à en faire plus. Sasha avait l’impression très brute dans ses propos, dans ses gestes et dans son attitude. En fait, même si elle avait encore l’habitude de voir des gens, que ce soit par pur hasard ou à la communauté des mutants, le confort et la chaleur d’une maison occupée et entretenue était devenu quelque chose de plus flou, d’extraordinaire. Comme le fait d’être en face d’une ancienne connaissance, de son ancienne vie, cette vie qu’elle avait été forcée d’abandonner. Après avoir observé le hall dans son ensemble, elle reporta son attention sur Skylar.

« Je veux pas te poser de problème. C’est déjà super de m’avoir ouvert, merci, vraiment. »

Elle avait oublié de le remercier pour ça, au début, et elle venait juste de s’en souvenir. Le remercier était la seule chose qu’elle pouvait faire : elle n’avait rien à donner en retour parce qu’elle ne pourrait sûrement jamais lui rendre la pareille.



    welcome to my life
    » When you feel my heat look into my eyes, it's where my demons hide. Don't get too close it's dark inside, it's where my demons hide •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas





Want More ?


Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Help me [ Skylar ] |

Revenir en haut Aller en bas

Help me [ Skylar ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shut Down RPG :: Bright Town :: Citizen District :: Residential Districts-
TopBottom
Ouvrir la Popote