AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Breaking News

Nouveau design : votre avis
De nouveaux Prédéfinis
Concours Estival
A venir : Concours de Votes

Awards
Jen Walker

Toubib de la CB !
Jensen Wicket

Flingueur de la CB !

Votez !
Topsite1 TopVelusia TopFiletduDiable




 

Partagez|

Jude B. Stevens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Battle Cry

Féminin

MESSAGES : 26
HUMEUR : Impatient
FEAT : Adam Lambert

Points : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jude B. Stevens
Battle Cry
Message Sujet: Jude B. Stevens | Ven 3 Avr - 23:07




Jude Blue Stevens


feat. Adam Lambert


Identité


Âge: 26 ans
Occupation: Jude travaille en tant que chercher scientifique à la Neo Corp. depuis à peine trois mois. Auparavant, il était un banal vendeur dans une parfumerie. Ainsi, les fioles et produits en tout genre, ça lui connait ! Bien que son nouveau job semble à des kilomètres de l'ancien...
Contamination: On ne peut plus sain, à son plus grand damne.
Pouvoir éventuel: Aucun, si ce n'est celui de parfois en désirer un si fort qu'il lui semble finir par l'avoir...
Personnalité: Ce qui caractérise le mieux Jude, c'est son sourire. Parce qu'il est à l'origine de tout... En effet, le jeune homme sourit presque en permanence, mais cela peut vouloir dire bien des choses. Il signifie sa joie la plupart du temps, une joie de vivre incommensurable. Mais parfois, il est ironique, fourbe, ou même tout simplement instinctif... Jude aime à faire croire au monde que tout va bien. Et en vérité, c'est souvent le cas ! D'un naturel très optimiste, il verra toujours le bon côté des choses, la réussite, la bonté... Tous les problèmes peuvent être résolus dans le monde de Jude, et rien n'est insurmontable, sauf si on décide que ça le sera. En somme, son caractère le veut tenace, et courageux. Il n'abandonnera jamais, quelle que soit la situation. Même un danger clair et évident ne le freinera pas. Parce que si il lâche prise, alors sa vie s'effondrera... Sa vie qu'il trouve banale, tellement plate, tellement... vide. Cette vie qu'il cherche sans cesse à combler, à rendre plus colorée, plus... extravagante. Et il ne s'arrêtera pas avant d'avoir assouvi ce désir.

Cela ne fait pas de lui quelqu'un de repoussant, bien au contraire ! Jude est le genre de personne à se faire des amis très facilement. Cependant, si il offre sa confiance rapidement, il ne pardonne jamais. Pour lui, la fidélité est essentielle, et il crache sur les traîtres avec autant de force que sur les racistes ou les menteurs. Le mensonge est sa deuxième guerre. Jude déteste ne pas savoir la vérité. Lui mentir, c'est s'exposer à de gros risques, car si notre homme n'est pas un colérique de nature, il est cependant capable d'aller très loin, simplement à l'aide de mots bien choisis et bien placés. Perspicace en plus de ça, il saura déceler rapidement un propos mensonger, et remettra systématiquement l'auteur à sa place, en plus de lui reprendre sa confiance... jusqu'à ce qu'il prouve en être de nouveau digne.

Jude n'est pas un homme compliqué, lorsqu'on apprend à le connaître. Avec lui, on peut parler de tout, sans tabou. On peut danser. Se promener nu sans complexe. Rire pour rien. Raconter des histoires drôles. S'habiller comme un clown. Se gaver jusqu'à vomir. Vomir. Ronfler... tout ce qui habituellement fait rougir, avoir honte, paniquer, pleurer, ou rire, on peut le faire avec lui. Il n'a presque aucune limite. Son calme est à couper le souffle, et il en est même certains qui racontent n'avoir jamais vu Jude hausser la voix. Ragot ou vérité ? A vous de vérifier...

A côté de cela, et malgré son approche facile des autres, Jude est plutôt quelqu'un de solitaire, souvent ailleurs. Peut-être parce que lorsqu'il revient sur terre, il se sent tout sauf à sa place... Notre homme a de surcroît une fâcheuse tendance à la dépression. Une manière pour lui de crier à son quotidien ennuyeux, à sa vie banale, et pouvoir être seul plus longtemps, sans craindre d'être critiqué ou plaint, ce qu'il déteste par dessus tout ! Il n'accepte que les critiques de ses proches, ou de gens jugés plus qualifiés que lui. Et la compassion des autres lui donne la nausée, parce qu'à ses yeux, ce n'est qu'une manière de plus d'apparaître « sympathique » au monde, alors qu'en réalité, c'est un leurre. Un mensonge. Et vous connaissez déjà son amour inconditionnel des menteurs...

En soi, il est un homme plutôt normal. Habituellement... Si on excepte le fait qu'il n'a aucune limite  et peut aller très loin pour obtenir ce qu'il veut. Lorsqu'il a décidé quelque chose, il l'obtient, et il est inutile de lutter.

Physique: Ceux qui affirment que l'apparence physique n'a pas d'importance sont des idiots irrationnels. Rien ne compte plus que cela. C'est ce qu'on remarque au premier regard, ce qu'on analyse le plus en détails, ce qu'on juge le plus durement, ce que l'on complimente le plus facilement... Le corps est notre enveloppe, notre parure, et nous nous devons de l'orner de manière adéquate. On peut faire passer mille messages grâce à elle, des messages choisis, et qui peut-être seront connus de nous seuls... Il faut avant tout s'aimer physiquement avant d'être capable d'apprécier son psychisme et de pouvoir aimer quelqu'un d'autre.

Jude partait alors du principe que ce qu'il affichait était totalement décidé. Aucun hasard, aucun choix aléatoire, toujours une réflexion intense, selon l'importance du moment, le ton de la conversation, ou ce qui peut influencer une relation. C'est pourquoi il avait choisi la voie de la mode. Pour offrir au monde ce choix qu'il faisait tous les matins. Ce choix primordial ! Au delà de l'apparence d'un corps nu, ses vêtements, qui masquent la peau. Le jeune homme pouvait tout aussi bien décider de porter une chemise et un pantalon simple, que se vêtir d'une tenue de cuir, de mitaine de la même matière, enfiler des bottes, se vernir les ongles, maquiller son visage, pailleter ses yeux... Tout ce qui pouvait alors lui correspondre.

D'une taille un peu supérieure à la moyenne, Jude ne s'était pourtant jamais senti véritablement plus grand que les autres... Et en vérité, il préférait éviter de se comparer.
En dehors de cela, Jude se révélait être un garçon bien fait. Aucune honte de son corps, aucune fierté non plus... Juste une acceptation de lui-même, sans condition. Son torse musclé lui plaisait, son visage rond aux yeux orage pétillants lui rappelait qu'il n'avait jamais cessé d'être un enfant. Et ses cheveux bruns sombre presque noirs, tantôt tombant devant ses yeux, tantôt relevés à l'aide de gel fixant, permettaient quant à eux d'encadrer ses traits de manière douce et appropriée.

Ses lèvres, souvent étirées en un sourire envoûtant, terminent de rendre le portrait attirant, et parfois, une timide moustache et une barbe naissantes sont autorisées à venir égayer le tout, mais toujours avec discrétion et contrôle. Parce qu'un corps doit avant tout être contrôlé pour paraître présentable !

Pour ce qui est des éléments non négociables et permanents, notre homme a les deux avants bras tatoués. Pour le reste... considérez que chaque jour est unique et imprévisible, et que Jude est à leur image... Une manière peut-être vaincre la banalité du quotidien.

Opinions


Impact de la situation: Jude a développé une fascination presque malsaine face aux mutations. La catastrophe a été comme un électrochoc pour lui, et a libéré son esprit de son quotidien trop banal. Il s'est réveillé et révélé dans les semaines qui ont suivies, et sa vie a radicalement changé. Contrairement à beaucoup, il n'a jamais désiré quitter la ville, et son désir de développer une mutation est devenu de plus en plus intense. Obsédé par le sujet, il s'est mit à récolter autant d'informations qu'il le pouvait pour toujours rester aux courant des nouveautés. Il a alors choisi d'entrer dans la Neo Corp, en sachant parfaitement qu'il devrait taire son envie folle, mais que travailler sur les mutations pourrait l'aider à en savoir encore plus sur l'objet de ses rêves les plus fous. Il n'a jamais caché être contre leurs méthodes, mais rien ne semble ébranler sa décision. Du moins, depuis quelques temps, ses choix se font plus hésitants, et il ressent de plus en plus la tension au sein de l'équipe et des habitants, qui le regardent comme si il était un monstre dévoué au chaos. Cette situation, Jude ne l'abandonnerait pour rien au monde, cependant elle commence à lui peser, et il supporte de plus en plus difficilement la dure réalité de sa position et la sombre vérité qui entoure la Neo Corp.

La récente gloire de l'institution de Gallagher a peu calmé ses craintes et ses doutes, mais il reste indécis. De plus en plus de questions de posent, de plus en plus son désir s'accroît. Jude se rend compte qu'il est sur le point d'exploser, et sa vérité pourrait bien causer sa perte si l'équipe se rend compte de son petit manège. Plus que jamais, il marche sur un fil. Et pour la première fois depuis le début de sa nouvelle vie, Jude a tout envie de devenir mutant que de fuir le plus loin possible de toute cette folie meurtrière et glorieuse. Il sent qu'il perd son honneur et que ses convictions sont ébranlées.
Il voit les mutants arrivés et passer entre ses mains comme de vulgaires animaux de laboratoires, et sa propre image se superpose à ces corps mutilés. Mais son désir demeure ardent, et il souhaite atteindre son but à n'importe quel prix, même si pour cela, des vies doivent être sacrifiées au profit de la recherche. Sa recherche.

Soi réel



Pseudonyme: On m'appelle Hope sur la toile :3
Comment avez-vous connu ce forum: Via le partenaire d'un partenaire d'un partenaire d'un partenaire d'un forum trouvé en cherchant looooongtemp sur un top-site xD /MEURT
Autre chose ?: Cela faisait longtemps que je n'avais pas eut une si bonne impression pour un forum aussi vite ! Et j'adore le contexte, ainsi que le design, très classe *o*



Shut Down soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



- Jude Blue Stevens -
Whenever something is too unpleasant, too shameful for us, to entertain, we reject it, we erase it from memories. But the answer is always there - Understanding | Evanescence


Dernière édition par Jude B. Stevens le Lun 20 Avr - 0:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Battle Cry

Féminin

MESSAGES : 26
HUMEUR : Impatient
FEAT : Adam Lambert

Points : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jude B. Stevens
Battle Cry
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Ven 3 Avr - 23:10


HISTOIRE


M A K E  I T  A M A Z I N G, M O M !

« Je m'ennuie ».
Il s'ennuyait toujours. Depuis le premier jour. A croire qu'il n'y avait pas assez de quoi faire sur Terre pour s'occuper, disait sa mère. Mais c'était ainsi. Jude s'ennuyait. Les yeux perdus dans le vague, il jouait à éteindre et allumer la télévision d'un air détaché, en soupirant à intervalles réguliers.
« Quand est-ce qu'on sort ? » Elle avait toujours été une femme courageuse et pleine de ressources, mais face à la tête de mûle qui lui servait de fils, elle avait tout simplement envie de baisser les bras et de tout abandonner. Rejoignant son enfant dans ses soupirs désespérés, elle s'activa dans sa tâche, pour lui signifer que si lui s'ennyait, elle était occupée, comme souvent, et qu'il l'agaçait. Enfin, que ne trouvait-il pas à faire alors que le monde était rempli de merveilles et d'activités variées ? Exaspérée par son comportement, elle soupira à nouveau, ce qui lui valut l'attention de l'enfant. « Tu crois que je comprends pas ce que tu fais ? » Allait-il REELLEMENT continuer à lui faire perdre ainsi son temps à l'interroger et à critiquer ses silences ? Elle se dirigea soudain vivement vers la cuisine, ouvrit un tiroir, en tira un torchon propre et revint le coller dans les mains de son fils. « Là. Aide-moi donc si tu ne sais pas quoi faire de tes dix doigts ! Vas donc ressuyer la vaisselle tu veux ? » L'enfant regarder le morceau de tissus qui pendant mollement de ses mains. A demi effaré par le comportement de sa mère, il ne savait que dire, et semblait incapable de clamer une nouvelle fois son ennui mortel. Résigné, il prit le chemin de la cuisine la tête basse, et laissa échapper un dernier soupir.


T E A C H I N G  Y OU  L I F E,  D E A R !

Greta avait élevé seule son fils, et elle ne s'en portait pas plus mal. Mariée trop jeune à une homme qu'elle aimait à la folie, leur mariage n'avait pas duré plus de trois ans. A l'époque, Jude n'avait qu'un an, et il était un bébé calme et docile, un véritable petit ange. Greta avait obtenu la garde en jouant sur son travail, qui si il n'était pas trop glorieux, avait le mérite de nourrir son bébé lorsqu'en face son père chômeur en étit incapable.
Technicienne de surface à la Neo Corp., elle essayait, malgré ses horaires impossibles, de subevenir au mieux aux besoins de son unique enfant. Elle l'aimait par dessus tout, et ne vivait que pour le voir grandir et être heureux. Tous ses efforts n'étaient que pour lui offrir le meilleur avenir possible, et si souvent elle avait du mal à joindre les deux bouts, elle ne reculait jamais devant la difficulté. Une qualité dont, à sa plus grande joie, Jude semblait avoir hérité.
Patiente, douce et pédagogue, elle essayait d'apprendre la vie à son fils au mieux, et passait une grande partie de son temps libre à l'emmener dans des musées, voir des spectacles, des expositions, des concerts, des défilés. Elle prenait aussi soin de lui faire connaître l'Histoire, la littérature, la géographie, les mathématiques... Mais ce que Jude apprécait par dessus tout, c'était la biologie, les sciences et la chimie. Il se servait des produits d'entretien de Greta pour faire toutes sortes d'expériences folles, qui plus d'une fois avaient faillies terminées en catastrophes. Sa passion n'avait de limite que les fonds.

« Je suis désolée, Jude. Mon seul salaire est insuffisant pour tes édudes... Tu vas devoir... » - « Ne t'en fais pas. Je comprends. Va te reposer, je vais faire à manger » Ce n'était pas un mensonge. Jude ne mentait jamais, une autre fierté pour sa mère. Il avait toujours trouvé cela inutile, et de toute façon, il en était parfaitement incapable. « Un horrible menteur », disait-elle. A cinq ans, il avait oublié l'idée de mentir, et s'était contenté de vivre dans la vérité. Il ne s'en portait pas plus mal, et une confiance sans failles régnait entre le jeune adolescent et sa mère.
Evidemment, il comprenait que seule, et malgré ses efforts, elle ne pouvait lui promettre de payer ses études hors de prix. Jude avait avoir décidé de prendre sa vie en main. Agé de quinze ans, il avait jugé utile et indispensable d'aider au mieux sa mère, et s'était trouvé un travail de vendeur dans une boutique de vêtements, sa seconde passion.
Sa vie restait banale, et sans relief, mais à l'époque il était encore un garçon trop bien élevé et trop simple pour désirer plus que ce que la femme de sa vie pouvait lui offrir. Il savait que Greta avait tout sacrifié pour lui, et même si parfois il croyait mourir d'ennui, il ne disait plus rien. Ses caprices d'enfants lui étaient passés dés lors que la jeune femme avait jugé bon de l'emmener avec lui partout où elle allait. Malheureusement, le travail se faisait de plus en plus exigeant, et il était bientôt devenu impossible pour la mère poule de passer du temps avec son fils en dehors des repas.

Ainsi allait la vie de la famille. Dure. Morne. Monotone.


T A K E   A  B R E A T H (K)…

« Monsieur Stevens. Pouvez-vous m'indiquer de quel type de mutation il s'agit ? Le récepteur est-il adapté ? »
Une. Deux. Trois mouches. La dernière parvint à lui filer entre les doigts et alors qu'il allait jurer, il remarquer les visages fixés sur lui. « Monsieur Stevens. La salle de classe n'est pas un labo de dissection. Veuillez sortir, prendre l'air vous fera le plus grand bien. » D'un geste de  la main, il avait indiqué la porte au jeune étudiant. Jude grimaça et rangea ses affaires dans le silence le plus complet – un brin flippant comme situation – avant de vivement sortir. Le soupir exaspéré et désespéré de son professeur lui parvint avant qu'il ne ferme la forme derrière lui. Pour la millième fois, il se retrouvait à « prendre l'air ». A croire que cela changeait quelque chose à son attention en classe... Était-ce de sa faute si ce qui se passait ailleurs – à l'extérieur en l’occurrence – était plus palpitant que le cours de Biologie qu'il connaissait par cœur depuis des trois ans déjà ?
Résigné, Jude tourna les talons et se dirigea vers son repaire du moment « prendre l'air » et s'y posa. L'herbe était grasse en cette saison, et il fallut pas plus de quelques minutes au jeune homme pour se plonger dans un livre fascinant sur les mutations du génome humain – le même cours qu'à l'intérieur, en mieux ! – allongé sous le soleil du printemps, des pétales de cerisier voletant autour de lui comme une pluie de flocons parfumés...


S M I L E.

Le réveil fut rude, et ses yeux s'ouvrirent sur un visage qui ne lui était pas inconnu. « Liana. » Elle était la fille de sa nourrice. Celle qui était venue le garder jusqu'à ce qu'il soit assez âgé pour se garder seul, lorsque sa mère rentrait tard les soirs, ou partait tôt les matin. Du même âge que Jude, la jeune femme étair devenue sa meilleure amie, et sa plus grande complice. Elle était la seule qui parvenait à égayer sa vie sans couleurs, et à lui faire voir l'avenir comme une arc-en-ciel. Elle était celle qui avait fait naître son sourire si caractéristique, et son optimisme. Liana était son rayon de soleil, toujours joyeuse, toujours heureuse et euphorique. Une boule d'énergie, une petite étoile brillante de mille feu. « La plus brillante de toutes » lui disait Jude.
Seulement ce soir elle ne riait pas, et ses traits était durs. Oh oh. Le jeune homme n'avait pas eu le temps d'ouvrir la bouche pour se défendre qu'elle le tirait déjà violemment à elle en criant à lui crever les tympans. « ESPECE D'IMBECILE ! TU CROIS QUE C'EST COMME CA QUE TU VAS GARDER TA BOURSE ? ET TA MERE T'Y A PENSE ? » Non. Très honnêtement, il l'aimait à la folie, mais penser à elle le rendait triste et déprimé. Il préférait regarder le ciel, les nuages, les oiseaux, le... « Bordel Jude t'es qu'un créti irresponsable... » Elle avait lâché ces mots d'un ton de reproches, mais aussi résigné. La seconde suivante, elle lui sautant dans les bras en riant. « HAAA, faut que je te raconte ce qui m'est arrivé hier ! T'y croiras jamaiiiis ! » Liana, dans toute sa splendeur.
Une vraie girouette, adepte des câlins et des jeux de rôles. Fan de la glace la framboise, et prête à se damner pour une minute dans un bain à bulles. Jude aimait sa spontanéité. Lui ne parvenait qu'à trop réfléchir, ou rêvassait au lieu de penser... Elle avait une vie palpitante, car même la moinde histoire de grand-mère rencontrée dans le bus devenait une épopée avec elle. Jude ne parvenait qu'à trouvait le gris dans sa vie, et elle lui reprochait sans cesse ! La seule chose sur laquelle il avait l'avantage était le cerveau ; loin d'être bête, Liana n'avait cependant jamais trouvé sa place dans le système scolaire et les études, lorsque Jude était plus que doué, et adorait apprendre. Aucune information ne lui échappait jamais, et Liana le traîtait souvent de « Gossip SF », ce qu'il trouvait complètement fou et déplacé. Il l'adorait par dessus tout, et la voir partir fut la plus grande épreuve de sa vie.


A I N ' T  N O  S U N S H I N E  W H E N  S H E ' S  G O N E...

« Liana se plait-elle en France ? Tu as des nouvelles ? A t-elle trouvé... » - « Maman ! S'il te plait... » Parler d'elle était devenu tabou, et Jude supportait de moins en moins la banalité de sa vie, qui s'était accentuée depuis le départ de sa meilleure amie et confidente. Sans nouvelles depuis plusieurs semaines, le jeune homme en était arrivé à la conclusion qu'elle avait trouvé moins ennuyeux que lui dans sa belle capitale Française, et qu'elle avait vite oublié le gamin têtu de son enfance... Ainsi était son caractère, et Jude savait à quoi s'attendre, simplement le vivre était autre chose que l'appréhender.

Mal à l'aise, il se leva de sa chaise et rejoignit sa chambre sous le regard triste de sa mère. Elle travaillait toujours dur et son salaire ne cessait de baisser. Apparemment, la Neo Corporation n'était pas dans une période florissante... Jude s'était renseigné, et cette institution l'intriguait de plus en plus. Il venait d'obtenir son diplôme en biologie et biochimie, avec mention, en tant que major de sa promotion, et il recherchait activement du travail, sans succès jusqu'ici.


A M E N.

« Merci mon Père. » - « Prenez soin d'elle. » - « Evidemment ». Après un dernier signe, le prêtre quitta la chambe, et Jude se retourna vers sa mère. Alors qu'elle dormait paisiblement, il laissa aller ses larmes pour la première fois depuis des semaines. Jude s'efforcait de se retenir, mais après ce qui venait de se passer, il était incapable de démontrer plus de force. Il essayait d'être fort devant sa mère, pour ne pas lui causer plus d'inquiétudes qu'elle n'en avait déjà.. mais la tâche s'avérait plus ardue que prévue, et l'annonce de sa mort imminente n'aidait en rien à rester lucide et impassible.
Atteinte d'un cancer en phase terminale, décelé à peine un mois plus tôt, Greta n'en avait plus pour longtemps, et cela signifiait beaucoup pour Jude. Il allait perdre sa mère, la seule personne sur cette terre à qui il tienne plus que lui-même... la seule qui l'aime assez pour avoir sacrifié sa vie entière pour le rendre heureux.
Il connaissait ses choix, et ne les avait pas tous approuvés. Mais aujourd'hui, elle n'avait pas choisi de mourir, et il aurait voulut pouvoir échanger leurs places, et pour une fois, se sacrifier pour son propre bonheur, qu'elle puisse vivre sans se soucier de son bien-être, penser à elle et elle seule.

Noyé dans ses larmes, il regarda le cerceuil descendre dans la fosse. Les mains croisées sur son costume noir tremblaient malgré lui, et il était incapable d'afficher un visage sans émotions pour faire bonne figure devant les personnes présentes. Sa mère venait de disparaître, et il était définitivement seul sur cette Terre.
Alors qu'il pensait à cela, il sentit une main se poser sur son épaule avec délicatesse. Lentement, il se retourna. Le visage qu'il croisa lui arracha encore plus de larmes, et il ne mit pas plus d'une demi-seconde pour se laisser tomber dans les bras de Liana en hurlant tout son chagrin. Il la pardonnait pour tout ; elle était tout ce qui lui restait.
Jude passa la soirée à parler avec son amie de ces derniers mois passés séparemment, et elle parvint, dans son miracle, à lui arracher plusieurs sourires. Il était brisé par la mort de Greta, mais tellement heureux du retour de Liana...

Avant de s'endormir dans les bras de la jeune femme, il fixa les étoiles et ferma les yeux pour prier. Au plus profond de lui, il ne pouvait s'empêcher de penser que la deuxième femme de sa vie était revenue sur ordre muet de sa mère, et que de là où elle était, elle continuait de veiller sur lui, et de le vouloir heureux. Elle avait sacrifié sa vie pour son unique enfant, et il aimait et détestait tout à la fois de croire qu'elle sacrifiait sa mort pour la même raison.
Il serra la main de Liana contre lui pour s'assurer de sa présence, et une dernière larme roula sur sa joue, alors qu'il s'endormait pour sa première nuit sans son ange gardien. Mais pas seul... Il ne le serait jamais.


F R A G R A N C E O F H O P E

« Il a un parfum fruité généralement très apprécié par les jeunes filles, mais puisque vous êtes une femme, je vous conseillerai plutôt celui-ci – Le jeune homme recula de deux pas et saisit un flacon entre ses doigts avant de le présenter à sa cliente, visiblement réservée – Il va faire ressortir votre classe naturelle, et accentuera votre maturité et votre élégance. Laissez-moi vous le faire essayer... » Avant que la femme n'ai pu omettre une objection, Jude avait déjà saisit délicatement son poignet et l'avait aspergé du délicat parfum. Plongeant ses yeux dans les siens, et ne lâchant pas son regard, il apporta le poignet à ses narines et le huma avec talent. La pauvre femme sembla défaillir, et après quelques secondes de béatitude et de fascination, elle se réveilla de son rêve éveillé et saisit le flacon que le jeune vendeur tenait entre ses mains. « Je le prends ! Vous m'avez convaincue... »
Elle lui sourit d'un air satisfait et aguicheur, et laissa glisser un ongle crochu sur sa joue et son menton alors qu'elle partait encaisser son achat.
Une jeune femme s'approcha de Jude, visiblement ravi de son petit tour. « Ouah ! Madame Jamaiscontente qui repart avec un parfum hors de prix, c'était du jamais vu ! Vous êtes doué Jude Stevens, vraiment doué. » Il rit et croisa les bras, plutôt fier. « C'est vrai, tu peux le dire, je suis doué ! » Katie lui donna un coup d'épaule en riant. « Hey ! Tu as tes beaux yeux pour t'aider dans les tâches impossibles, et tes mots font mouche à chaque fois... Ce n'est pas du talent, c'est de la triche ! » - « Tu es jalouse, c'est tout. C'est moi qui aurai la promo. » Elle pouffa et s'éloigna.

Jude travaillait au magasin depuis près d'un an déjà, et c'était un élément très prometteur pour la patronne. Doué pour la vente et le marketing, il semblait attirer les plus riches bourgeoises de la ville et depuis son arrivée, l'affaire était florissante. Le jeune homme appréciait son travail, et il était bien payé. Cependant, il n'oubliait jamais un coup d'oeil à la Neo Tour lorsqu'il sortait. Dominant l'horizon, elle lui rappelait sans cesse un passé douloureux qu'il cherchait à laisser derrière lui. Sa mère avait travaillé toute sa vie dans ces bureaux, et elle en était morte. Cependant, il ne pouvait pas s'empêcher d'avoir une certaine fascination pour cette tour et ce qu'elle représentait. En tant que diplômé en Biologie-Biochimie, il pouvait trouver un avenir grandiose entre ces murs, participer aux recherches, apprendre et apporter ses services en retour... Il pouvait avoir une nouvelle vie, meilleure, plus grande.

Perdu dans ses songes de grandeur, il remarqua à peine la tornade qui venait d'arriver derrière lui. « Bouh ! Allez champion, allons déjeuner ! Je meurs de faim ! » Jude rit. Liana venait le chercher chaque midi pour déjeuner avec lui. Elle ne travaillait pas très loin, et depuis la mort de Greta, les deux amis d'enfance passaient le plus clair de leur temps libre ensemble. Colocataires depuis un an, ils semblait parfaitement gérer cette situation, et n'avaient jamais été aussi proches. Jude aimait la présence de son amie, et appréciait sa joie de vivre et sa spontanéité plus que jamais. Aujourd'hui, elle semblait en forme, et le repas promettait d'être mouvementé. D'un geste vif, la jeune femme tira son ami vers un café et s'accrocha à son bras en riant. « Ce soleil me tuera ! »
La chaleur était insoutenable, et les rayons plus brûlants que jamais. Une journée idéale pour s'allonger dans l'herbe et lire tout son soûle.


M A D N E S S.

L'explosion résonna, plus forte que le tonnerre, plus violente qu'un tremblement de terre. Comme beaucoup, Jude était sorti pour voir d'où provenait le bruit. Partout dans la ville, l'agitation était à son comble. Les gens couraient, criaient, pleuraient. Parmi eux, le jeune homme ne savait que faire. Il regardait au loin, une boule dans le ventre, et des larmes inondant son visage pâle. C'était la première fois qu'il pleurait depuis la mort de sa mère. Alors qu'il sentait sa vie basculer et l'espoir de vivre heureux disparaître, il songea au déjeuner. Peut-être l'attendait-elle au café. Peut-être ailleurs...
« Peut-être... » Alors, comme tous les autres, Jude se mit à courir, courir comme il ne l'avait jamais fait. Lorsqu'il ne vit personne au café, son cœur s'accéléra. Il reprit sa course vers l'appartement, plus proche de la zone touchée par la catastrophe. A chaque foulée, ses poumons s'emplissait d'un air de plus en plus pollué, saturé en particules chimiques. Il s'en moquait, seul comptait l'espoir de la voir à la maison.

Il s'arrêta devant la porte et prit une grande inspiration. Elle serait là, allongé sur le canapé, les jambes en l'air, en train de feuilleter un magazine de fille en chantant, ses chaussons souris enfoncés sur ses petits pieds. Ou alors elle serait devant l'ordinateur, affalé sur la chaise, une sucette à la bouche, à regarder une de ses séries débiles... Ou bien... Il poussa la porte et cria son nom. Une fois. Dix mois. Trente. Seul le silence lui renvoya son écho. Jude se mit à hurler et tomba à genoux. Il n'avait plus de larmes, plus d'eau dans le corps et il tremblait de tous ses membres. Epuisé, désespéré et brisé, il finit par se laisser emporter par sa fatigue et s'écroula sur le parquet, inconscient.
Dehors, l'effervescence était à son comble. Le nuage chimique avait détruit une partie importante de la ville, et beaucoup de gens se trouvaient là bas... Les forces de l'ordre se trouvaient sur place, évaluant les dégats, sauvant les blessés, dégageant les morts... Elle pouvait être parmi eux. N'importe lequel d'entre eux.


S T A R T  A G A I N

« Bienvenue à la Neo Corporation, Monsieur Stevens. » Jude serra la main de l'homme, et lui sourit, le remerciant d'un signe de tête.
Cela faisait deux semaines depuis la catastrophe. Deux semaines qu'il n'avait aucune nouvelle. Deux semaines qu'il était seul. Véritablement, cette fois. Il avait tout abandonné. Sa vie était brisée, et l'ennui qu'il ressentait auparavant, son quotidien banal d'homme normal, lui manquait.
Il avait laissé tombé son travail mais avait été incapable de partir de l'appartement. Trop de souvenirs, trop de douleur. Il avait besoin d'elle, et le seul endroit où elle semblait encore vivre en dehors de son cœur était cet appartement. Il la voyait partout, jour et nuit. Elle hantait ses rêves, et ses pensées n'allaient qu'à son visage souriant et son rire espiègle. Elle lui manquait, à tel point qu'il avait l'impression de devenir fou. Au plus profond de son âme, il savait que l'espoir était vain, et sans nouvelles, il n'avait pas le droit d'y croire. Cependant, il ne pouvait s'en empêcher. Liana avait toujours été une battante, et peut-être avait-elle survécue. Pourquoi alors ne le contactait-elle pas ? Pourquoi ne venait-elle pas le rassurer ? Mille questions tournaient en boucle dans la tête de Jude depuis deux semaines. Sans doute les plus longues de sa vie.

Il était passé par tous les stades, du désespoir le plus basique à la folie la plus intense. Mais aujourd'hui, il ne pouvait plus perdre plus de temps. Il devait avancer, coûte que coûte. « C'est ce qu'elle aurait voulu... ce qu'elles auraient voulu ». Le jeune homme passa un doigt sur les photos des femmes de sa vie et les déposa sur son nouveau bureau. Sa nouvelle vie.
Il avait finalement décidé de postuler pour un travail dans sa branche, à la Neo Corp. Plus que jamais en attente de chercheurs, ils avaient accepté Jude quasiment immédiatement. Il avait simplement dû passer le test de mutation. A la plus grande joie de tous, il ne semblait pas avoir développé de mutation, malgré son exposition – minime mais existente – aux fumées le jour de l'incident. Il était sain, et ce à son plus grand soulagement... au début.


I  H A D  A  D R E A M

« A quoi tu penses ? » - Liana « Rien. Retournons travailler... Oscar ? » Le vieil homme fit la moue et emboita le pas à son ami. Jude n'avait pas parlé de Liana depuis le jour de sa disparition, six mois et demi auparavant maintenant. Elle hantait toujours ses pas et ses pensées, et le jeune chercheur avait développé une obsession malsaine pour quelque chose d'interdit. La seule façon qu'il avait de l'oublier. La seule chose qui lui permettait d'avoir du répit. De trouver un semblant de paix.
La ville était à feu et à sang, et même si beaucoup, notamment la Neo Corp, faisait tout pour le cacher à la population, Jude n'était pas dupe. Il savait beaucoup des pratiques de son entreprise, et si en un sens elle permettait à tous de rester vivant, de l'autre, elle cachait de sombres secrets.

Le jeune homme s'arrêta devant la porte du laboratoire et se retourna vers son ami. « Oscar... A ton avis, cela va t-il marcher ? Les drônes, vont-ils... » Le vieil homme  poussa la porte derrière Jude, s'approcha d'une chaise et s'affala dessus avant de soupirer. Il laissa son regard se perdre dans le vague avant de murmurer quelques mots. « Je ne sais pas gamin... je ne sais pas. » Obtenir cette réponse d'Oscar était comme s'entendre dire « Ce sera un fiasco total, crois moi »... Le vieillard avait la réputation d'être fou à lier, mais l'entreprise le gardait, car il était un élément brillant, et sans doute le plus intelligent et le plus doué de tous les scientifiques de la ville. Il savait tout sur son métier, sans s'en vanter. Et Jude l'admirait. Il était parvenu à s'en faire un collègue agréable, et discutait de tout avec Oscar. Il était devenu son mentor, le père qu'il n'avait jamais eu... et il avait réussi à briser un peu la solitude du jeune homme, apaiser sa peine et calmer la douleur de son cœur. Il lui avait apprit beaucoup, et Jude lui devait la vie, en quelques sortes. Son regard se perdit à fixer ce vieil homme, qui à sa manière, était parvenu à lui redonner un but dans la vie.

Jude n'oubliait pas Liana. Il ne l'oublierait jamais. Mais si il avait vécu à demi-souffle pendant des mois en pensant que son travail pourrait la ramener à lui un jour, Oscar lui avait fait comprendre que vivre ainsi n'était pas vivre. « C'est exister pour quelqu'un d'autre, et cela n'a rien d'humain, ou de sain, ni même d’honorable. Tu dois vivre avant tout pour toi, gamin. Sinon, cela n'en vaut pas la peine. » Ces mots avaient été un déclic pour Jude. Ils détruisaient tout ce pourquoi Greta avait vécu, et était morte, mais son fils ne pouvait que les accepter, et les mettre en pratique. Liana avait été sa vie, et mais vivre pour une ombre n’honorait en aucun cas son serment de continuer à avancer et à vie, quoi qu'il arrive.

Jude avait trouvé un autre but. Si il ne pouvait pas avoir Liana, alors plus rien ne comptait. Ni son métier, ni sa vie. Seuls ses désirs dicteraient sa vie à présent. La curiosité l'avait poussé à vouloir le fruit de ses recherches. Les mutations étaient devenu son obsession, une obsession malsaine, et totalement déplacée étant donné l'endroit où il travaillait, et aux côtés de qui il le faisait. Mais elle était bien là, et c'était la seule chose capable d’éclipser le visage rieur de Liana des pensées de Jude. La seule chose qu'il désirait plus que revoir la jeune femme. La seule chose qu'il était prêt à tout pour obtenir, qu'importe le prix.
Je n'ai rien à perdre.


- Jude Blue Stevens -
Whenever something is too unpleasant, too shameful for us, to entertain, we reject it, we erase it from memories. But the answer is always there - Understanding | Evanescence


Dernière édition par Jude B. Stevens le Lun 20 Avr - 0:37, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Want More ?


Invité
Invité
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Ven 3 Avr - 23:11

* pointe du doigt * C'est elle la gentille madame !

MA HOOOOOOPE !!! Bienvenuuuuuuuuue ♥️♥️♥️ I love you o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Battle Cry

Féminin

MESSAGES : 26
HUMEUR : Impatient
FEAT : Adam Lambert

Points : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jude B. Stevens
Battle Cry
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Ven 3 Avr - 23:16

Oooh, trop d'honneure ♥️
Merci de ton accueil choupette d'amour *.* rondoudou


- Jude Blue Stevens -
Whenever something is too unpleasant, too shameful for us, to entertain, we reject it, we erase it from memories. But the answer is always there - Understanding | Evanescence
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Want More ?


Invité
Invité
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Ven 3 Avr - 23:24

I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Big Boss Secretary

Féminin

MESSAGES : 947
FEAT : Diane Kruger

Points : 1573

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Charlotte G. Hawkins
Big Boss Secretary
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Ven 3 Avr - 23:35

Un collègue encore agit agit La Neo Corp. se remplit doucement *.*
Bienvenue à toi o/ J'espère que tu te plairas parmi nous, et bon courage pour la suite de ta fiche ♥️


Revenir en haut Aller en bas
avatar

First in Deed

Masculin

MESSAGES : 627
HUMEUR : Vigilante
FEAT : Jeremy Renner

Points : 1625

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Anderson Dawn
First in Deed
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Sam 4 Avr - 14:01

Bienvenue ! N'hésite pas si tu as des questions =)


Get down ! Show me your hands ! Police !

Through Unity, Peace, Honor, Valor, Allegiance. Today
Tomorrow, Forever, Together
We Rise. Together We Prevail.
Forward Unto Dawn
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mutation Sensor

Féminin

MESSAGES : 1838
HUMEUR : Égarée.
FEAT : Jaimie Alexander

Points : 2897

Voir le profil de l'utilisateur http://moodypoison.blogspot.fr/

Want More ?


Eryn Blake
Mutation Sensor
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Sam 4 Avr - 15:30

Holaaa ! Bienvenue parmi nous, je suis à ta disposition si tu as le moindre souci ♥


Dread the Truth
Take the pictures off the wall, Erase the thoughts, forget them all. The choice is yours  to save yourself, Or in the hands of someone else ? » Skumfuck – Sum41 .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Resolute Soldier

Féminin

MESSAGES : 175
HUMEUR : Nostalgique
FEAT : Gal Gadot

Points : 530

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Olivia Lazar
Resolute Soldier
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Dim 5 Avr - 19:15

J'adore voir autant de nouveaux agit

Bienvenue parmi nous, Jude ! ♥️


HUNTER IS BADASS ✽
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cold-Blooded Hunter

Féminin

MESSAGES : 100
HUMEUR : Froide
FEAT : Luanna Perez Garreaud

Points : 488

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Shura Kiryll
Cold-Blooded Hunter
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Lun 6 Avr - 13:21

Olivia Lazar a écrit:
J'adore voir autant de nouveaux  agit

Bienvenue parmi nous, Jude ! ♥️

+1

Bienvenue parmi nous I love you tongue
Fiouu làlà, tu te dois de me réserver un lien Laughing Cool
(Ce prénom *.* )


We are the warriors that built this town
We all are living in a dream, but life ain't what it seems, oh everything's a mess, and all these sorrows I have seen, they lead me to believe, that everything's a mess ♫
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Battle Cry

Féminin

MESSAGES : 26
HUMEUR : Impatient
FEAT : Adam Lambert

Points : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jude B. Stevens
Battle Cry
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Sam 11 Avr - 22:32

Haaaan, merci à tous pour votre accueil, ça me fait très plaisir !  *.*  cookie
Shura > Ton lien est réservé avec graaand plaisir tongue
Par contre, j'ai un petit souci : je n'ai pas trouvé le temps de me pencher sur la suite de ma fiche cette semaine, et ce week-end ce ne sera pas possible non plus, du coup j'aurais aimé savoir si il était possible de demander un délais ?  *.*
Vous me sauveriez la vie !  peace
♥️


- Jude Blue Stevens -
Whenever something is too unpleasant, too shameful for us, to entertain, we reject it, we erase it from memories. But the answer is always there - Understanding | Evanescence
Revenir en haut Aller en bas
avatar

First in Deed

Masculin

MESSAGES : 627
HUMEUR : Vigilante
FEAT : Jeremy Renner

Points : 1625

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Anderson Dawn
First in Deed
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Dim 12 Avr - 11:55

Mais bien évidemment ! Bon courage =)


Get down ! Show me your hands ! Police !

Through Unity, Peace, Honor, Valor, Allegiance. Today
Tomorrow, Forever, Together
We Rise. Together We Prevail.
Forward Unto Dawn
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Battle Cry

Féminin

MESSAGES : 26
HUMEUR : Impatient
FEAT : Adam Lambert

Points : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jude B. Stevens
Battle Cry
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Lun 20 Avr - 0:41

Bonsoir ! tongue
Je tenais à vous remercier de mon tout coeur pour le délais qui m'a été accordé, et m'excuser par la même occasion du temps que j'ai mit à terminer ma fiche... sad Ce n'était pas prévu du tout, et je suis désolée d'avoir fait trainer le choses en longueur x.x affraid
Quoi qu'il en soit, maintenant, C'EST FAIT *o* superheros o.o o.o
Ma fiche est officiellement terminée ♥️ *.*


- Jude Blue Stevens -
Whenever something is too unpleasant, too shameful for us, to entertain, we reject it, we erase it from memories. But the answer is always there - Understanding | Evanescence
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mutation Sensor

Féminin

MESSAGES : 1838
HUMEUR : Égarée.
FEAT : Jaimie Alexander

Points : 2897

Voir le profil de l'utilisateur http://moodypoison.blogspot.fr/

Want More ?


Eryn Blake
Mutation Sensor
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Mar 21 Avr - 10:44

Coucouuuu !
(Déjà, désolée pour le délai, j'étais pas chez moi hier u_u)

Alors, tout me paraît très bien, sauf un petit détail qui me chiffonne... Je trouve ça assez pertinent que la Neo Corp. recrute après l'incident, mais... qu'elle dévoile à un nouveau qu'elle est à l'origine de l'incident ? Secret professionnel ou non, ça me paraît un peu précipité ! :)

Résultat, comme Jeff est à New York jusqu'à samedi, je ne peux pas trop lui demander son avis... Mais toi, t'en penses quoi ? Est-ce primordial pour ton personnage de "savoir" ? Ou bien l'ignorance pourrait-elle créer des doutes, des relations intéressantes au sein de la Neo Corp. ?


Dread the Truth
Take the pictures off the wall, Erase the thoughts, forget them all. The choice is yours  to save yourself, Or in the hands of someone else ? » Skumfuck – Sum41 .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Battle Cry

Féminin

MESSAGES : 26
HUMEUR : Impatient
FEAT : Adam Lambert

Points : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jude B. Stevens
Battle Cry
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Mar 21 Avr - 11:53

Pas de soucis, je comprends tout à fait ! tongue

Oh je suis désolée, j'ai noté quelque part que Jude savait ? oO Je m'en souviens même pas /MEURT Rolling Eyes
Enfin quoi qu'il en soit, ça ne me pose aucun soucis que Jude sache pas, au contraire comme tu dis ça pourrait faire des liens sympas :) ball
Après, je sais plus où j'ai laissé entendre qu'il savait (quand je parle du test de mutation pour entrer à la Neo Corp ?).
Quoi qu'il en soit, ça ne me gène pas de modifier, bien au contraire ! o/


- Jude Blue Stevens -
Whenever something is too unpleasant, too shameful for us, to entertain, we reject it, we erase it from memories. But the answer is always there - Understanding | Evanescence
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mutation Sensor

Féminin

MESSAGES : 1838
HUMEUR : Égarée.
FEAT : Jaimie Alexander

Points : 2897

Voir le profil de l'utilisateur http://moodypoison.blogspot.fr/

Want More ?


Eryn Blake
Mutation Sensor
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Mar 21 Avr - 13:13

Dans l'impact de la situation !

Citation :
Il n'a jamais caché être contre leurs méthodes, mais rien ne semble ébranler sa décision. Du moins, depuis quelques temps, ses choix se font plus hésitants, et il ressent de plus en plus la tension au sein de l'équipe et des habitants, qui le regardent comme si il était un monstre dévoué au chaos. Cette situation, Jude ne l'abandonnerait pour rien au monde, cependant elle commence à lui peser, et il supporte de plus en plus difficilement la dure réalité de sa position et la sombre vérité qui entoure la Neo Corp.

En tout cas, c'est comme ça que je l'avais compris ^^
J'essaie de te faire ta p'tite validation dans l'aprem, ce soir au plus tard ! (Je dois filer encore, désoléééée)


Dread the Truth
Take the pictures off the wall, Erase the thoughts, forget them all. The choice is yours  to save yourself, Or in the hands of someone else ? » Skumfuck – Sum41 .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Battle Cry

Féminin

MESSAGES : 26
HUMEUR : Impatient
FEAT : Adam Lambert

Points : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jude B. Stevens
Battle Cry
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Mar 21 Avr - 14:13

Aaaaah ce passage OKK xD J'avais même pas capté en effet Suspect
En fait je parlais plutôt des études sur les mutants, les traques, l'île tout ça...  A mon sens, la Neo Corp. n'ébruite pas tellement cette part du travail, si ? Même si à mon sens certains peuvent parvenir à le deviner (d'où le fait que les gens le regardent de travers...)
Enfin voilà, après je comprends que tu l'ai compris autrement, j'ai pas été super claire sad

Pas de soucis pour la validation, ça ne presse pas ♥️


- Jude Blue Stevens -
Whenever something is too unpleasant, too shameful for us, to entertain, we reject it, we erase it from memories. But the answer is always there - Understanding | Evanescence
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mutation Sensor

Féminin

MESSAGES : 1838
HUMEUR : Égarée.
FEAT : Jaimie Alexander

Points : 2897

Voir le profil de l'utilisateur http://moodypoison.blogspot.fr/

Want More ?


Eryn Blake
Mutation Sensor
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Mar 21 Avr - 20:51

Ta fiche est validée !

Te voilà paré à affronter l'univers de Shut Down !

Personnage intéressant, prometteur, et une fiche soignée, que demander de plus ? C'est avec grand plaisir que nous t'accueillons enfin parmi nous ! ♥
Sous peu, nous allons t'ajouter ta couleur et recenser ton avatar !

Pense bien à :
♦ Remplir ta fiche de profil en fonction de ton personnage (la partie contact aussi !)
♦ Générer ta fiche de roleplay (toujours dans le profil ^_^)
♦ Créer ta fiche de suivi dans la Treasure Box
♦ Faire ta demande de rang !
♦ Propose ta frimousse pour l'icon box !

Et en plus...
♦ Les Caprices de l'Agent Mutagène te permettront de bénéficier d'un quatrième RP, où les mises en situation seront imposées par le Maître du Jeu. Idéal pour les surprises, l'action ou encore la bonne intégration à l'intrigue actuelle du forum !
♦ Et quand tu as tout bon... Les demandes de RP n'attendent que toi ! ♥

Si tu as des questions ou des suggestions supplémentaires, tu peux te rendre dès maintenant dans la catégorie Ask & Tell, ou encore mpotter les membres du staff !

Bon jeu parmi nous ! ♪


Dread the Truth
Take the pictures off the wall, Erase the thoughts, forget them all. The choice is yours  to save yourself, Or in the hands of someone else ? » Skumfuck – Sum41 .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Battle Cry

Féminin

MESSAGES : 26
HUMEUR : Impatient
FEAT : Adam Lambert

Points : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Jude B. Stevens
Battle Cry
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens | Mer 22 Avr - 23:03

Merciii beaucoup Eryn ♥
Je vais de ce pas faire tout ce qu'il faut *o*


- Jude Blue Stevens -
Whenever something is too unpleasant, too shameful for us, to entertain, we reject it, we erase it from memories. But the answer is always there - Understanding | Evanescence
Revenir en haut Aller en bas





Want More ?


Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Jude B. Stevens |

Revenir en haut Aller en bas

Jude B. Stevens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shut Down RPG :: Beginning :: Records :: Registers-
TopBottom
Ouvrir la Popote