AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Breaking News

Nouveau design : votre avis
De nouveaux Prédéfinis
Concours Estival
A venir : Concours de Votes

Awards
Jen Walker

Toubib de la CB !
Jensen Wicket

Flingueur de la CB !

Votez !
Topsite1 TopVelusia TopFiletduDiable




 

Partagez|

Le danger est partout [PV Caesius Lysander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Girl on Fire

Féminin

MESSAGES : 107
FEAT : Elle Fanning

Points : 853

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Sasha Campbell
Girl on Fire
Message Sujet: Le danger est partout [PV Caesius Lysander] | Jeu 19 Fév - 0:16

Sasha accéléra avant de tourner dans une rue. Elle se savait suivie, et savait que ce n’était pas des Peacekeepers, pour une fois, ni de Hunter. Non, il s’agissait d’une toute autre menace. Elle était restée un peu trop longtemps sur le Black Market, attirant l’attention de deux jeunes personnes qui lui posèrent des questions sur la présence d’une « si jeune et innocente fille » là haut. Mal à l’aise, Sasha les avait ignorés, avant de s’en éloigner. Depuis qu’elle était au lycée – temps qui lui semblait un peu révolu – elle avait été habituée à ce genre de personne, venant vous accoster innocemment, mais avec un objectif plutôt clair. Les deux jeunes devaient avoir la vingtaine, vingt-cinq ans peut être, et Sasha avait reconnu la même lueur intéressée que les hommes à la sortie de son lycée. La plus raisonnable des choses à faire pour elle fut de rentrer, mais elle ne s’attendait pas à être suivie.

Le Black Market n’était pas un endroit si familier pour la jeune fille : elle connaissait très bien le quartier où elle avait élu domicile, domicile de fortune, mais c’était différent du marché. Elle n’avait normalement pas besoin d’y aller, son frère lui fournissant tout ce dont elle avait besoin. Mais, de temps en temps, elle y faisait un tour, au cas où elle verrait quelque chose d’intéressant, ou un visage connu, de la communauté des mutants qu’elle avait quitté ou de sa vie d’avant. Elle avait parfois du mal à passer la journée sans voir un visage humain : la vie d’hermite n’était pas faite pour elle, et elle avait l’impression de se transformer en bête sauvage. C’était peut être dû à son passage à la communauté des mutants : peut être qu’au final, elle avait eu tord de partir, une fois l’hiver fini. Elle avait conscience d’avoir profité de leur hospitalité, de leurs ressources pendant tout l’hiver. Elle en était même mal à l’aise d’être parti comme une voleuse, mais elle ne pouvait pas avouer à son frère qu’elle avait accepté l’aide de quelqu’un d’autre pour pouvoir survivre. Matthew le vivrait mal, du moins c’était ce qu’elle pensait, à l’idée que son aide de suffisse pas, que tout ces efforts soient vains. Et, pour la sécurité de sa sœur, il voulait qu’elle ne rencontre qu’un minimum de personne, qu’elle ne fasse confiance en personne. Il avait raison, au fond : n’importe qui ici pouvait se révéler être un Peacekeeper sous couverture, ou un Hunter. Sasha risquait sa liberté à chaque fois qu’elle mettait un pied dehors, mais en même temps, elle ne pouvait pas rester entre quatre murs éternellement.

Sasha bifurqua dans une nouvelle rue, d’un pas de plus en plus rapide. Elle ne voulait pas courir, mais elle ne devait pas traîner non plus. Il fallait qu’elle trouve le moyen de sortir de ces dédales, ou peut être de retrouver le chemin vers la communauté qui lui offrirait une protection d’un instant. Sauf qu’elle bifurqua dans une mauvaise rue. Elle ne se rendit pas compte tout de suite, continuant à avancer. Sauf que la rue devenait de plus en plus étroite, sans aucun moyen de partir à gauche ou à droite. Elle finit par atterrir dans une impasse, retenant un juron. Elle s’était plantée dans son itinéraire et maintenant, elle était obligée de faire demi-tour, bien trop petite pour escalader le mur devant elle. Sauf qu’en se retournant, elle vit les deux jeunes qui s’approchaient rapidement, un air satisfait sur le visage. Alors, la seule chose qui lui traversa l’esprit, c’était de tenter une percée et s’enfuir en courant cette fois-ci. Elle avança donc vers eux, mais imaginer un plan et l’exécuter, c’était différent. Tous les deux la repoussèrent violemment : Sasha avait sous-estimé leurs forces.

« On est perdue ? » lança l’un des deux hommes, un sourire narquois sur le visage.

Du haut de ses quinze ans, elle ne faisait pas le poids. Même si elle était plutôt grande pour son âge, ils l’étaient encore plus. Elle tenta une nouvelle fois de passer entre eux deux, mais sans résultat : elle se retrouva bien vite contre le mur à nouveau. Elle hésita à tenter de l’escalader, mais il n’y avait aucune prise, et ils auraient vite fait de la forcer à descendre. Dans un élan de courage, Sasha rassembla donc ses forces.

« Laissez-moi passer. »

Elle serrait les poings, frustrée par tant de faiblesse : oh, elle avait bien sa mutation pour se défendre, ou les impressionner à défaut. Elle était néanmoins incapable de s’en servir, même contre une menace. Les deux hommes lui rirent au nez, avant de s’approcher toujours plus. L’un deux finit par la plaquer au mur et cria, instinctivement, tandis que l’autre prenait son sac pour le fouiller. Elle avait pas mal d’affaires, de la nourriture notamment, et vivrait très mal le fait de se faire tout voler. Comment l’expliquerait-elle à son frère ? Enfin pour le moment, elle essayait de se débattre du mieux qu’elle le pouvait, mais la prise de l’homme était trop forte pour son gabarit. Qu’elle regrettait de ne jamais avoir pris de cours d’auto-défense ! Ça lui aurait servi mille fois dans la Seamy.



    welcome to my life
    » When you feel my heat look into my eyes, it's where my demons hide. Don't get too close it's dark inside, it's where my demons hide •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas

Le danger est partout [PV Caesius Lysander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shut Down RPG :: Seamy Area :: Black Market :: Underground Maze-
TopBottom
Ouvrir la Popote