AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Breaking News

Nouveau design : votre avis
De nouveaux Prédéfinis
Concours Estival
A venir : Concours de Votes

Awards
Jen Walker

Toubib de la CB !
Jensen Wicket

Flingueur de la CB !

Votez !
Topsite1 TopVelusia TopFiletduDiable




 

Partagez|

~ Break the Rules ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Cold-Blooded Hunter

Féminin

MESSAGES : 100
HUMEUR : Froide
FEAT : Luanna Perez Garreaud

Points : 488

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Shura Kiryll
Cold-Blooded Hunter
Message Sujet: ~ Break the Rules ~ | Dim 18 Jan - 19:56


~ Break the rules ~


Avoir des indics, c'était un avantage stratégique que je comptais bien garder pour moi. J'avais quelques heures de libres devant moi, et quelques personnes à voir. Nous avions rendez-vous dans un endroit calme et neutre, où j'allais certes être remarquée - comment passer inaperçue avec cette couleur de cheveux ? -, mais où j'étais sûre de ne croiser ni "collègues" en travail, ni Mutant en cache, ni quoi que ce soit qui pourrait faire tourner ma pause en travail. J'avais besoin d'informations, et j'avais l'intention de les avoir. Peu importait ce que je devais faire pour y parvenir, mon but était le même.

Le bar était, vu de l'extérieur, plus propre et lumineux que ce à quoi je m'attendais. Poussant la porte d'entrée, une petite cloche tinta, annonçant mon arrivée aux quelques personnes présentes. En un regard circulaire rapide, je notai dans un coin de mon esprit les emplacements, les sentiments dégagés, les physiques et tout ce qui pouvait m'être utile en cas de dégénération de situation au sujet du bar et de ses occupants. Poids et tailles approximatifs, capacité de force et de rapidité facilement calculées, j'en arrivai bien vite à la conclusion qu'aucune source de problème potentiel n'était existante dans ce lieu, sauf si je baissais la garde, chose que je ne ferais qu'en cas d'extrême.

Je m'assis au bar, le plus au fond possible, afin d'avoir la salle entière dans mon champ de vision. Époussetant rapidement mon siège avant d'y poser les fesses, je fis attention de ne pas laisser mes armes visibles - pas la peine d'attirer encore plus l'attention. Si on voyait une femme aux cheveux rouges, le visage éteint, se baladant avec des armes à feu, je ne payais pas cher de ma peau. Je n'avais aucune idée de la réaction exacte de ces hommes et femmes, mais j'étais sûre d'une chose : je n'allais certainement pas être bien vue. Personne n'aimait les Mutants, ni les Chasseurs. Passer pour une humaine citoyenne était primordial si je voulais être tranquille.

Mon indic n'était pas là. Un mauvais pressentiment me rongea l'estomac, chose à laquelle je faisais souvent attention. Mon instinct n'était pas sans faille et je préférais largement écouter ma raison lors de situations dangereuses. Ici, rien ne pouvait m'arriver a priori, sauf si, bien sûr, un cinglé sortait une bombe et décidait de tout faire péter. J'en déduisis rapidement que si dans les cinq prochaines minutes, personne ne se pointait, on pourrait dire que je m'étais bien faite entourloupée. A moins qu'il n'ait eu un problème en cours de route. Ce qui était franchement possible. Après tout, c'était une possibilité fortement envisageable.

- Satanés Mutants, marmonnai-je froidement.

Je n'étais pas agacée - je n'étais pas assez sentimentale pour ressentir un faible pic d'agacement quel qu'il soit -, mais je devais avouer que murmurer des mots par-ci par-là me permettait de garder un contrôle total sur mes sensations. Avec tout ce qui se passait de nos jours, les mutations, les traques, les chasseurs qui perdaient peu à peu la boule, les vis resserrées, le froid qui avait laissé place au doux printemps, j'avais besoin de raffermir mes remparts, ce bouclier qui me protégeait de ces sentiments inutiles et improductifs qui nuisaient fortement à la sécurité de l'être. Et murmurer m'y aidait.

Même si ça me laissait souvent perdue dans mes pensées.




We are the warriors that built this town
We all are living in a dream, but life ain't what it seems, oh everything's a mess, and all these sorrows I have seen, they lead me to believe, that everything's a mess ♫
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Unemotional Girl

Féminin

MESSAGES : 48
HUMEUR : Lasse
FEAT : Phoebe Tonkin

Points : 360

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Ange Cooper
Unemotional Girl
Message Sujet: Re: ~ Break the Rules ~ | Lun 19 Jan - 11:31

Ange servait les rares clients présent dans le bar lorsque l'étrange jeune femme entra dans le bar. Le visage fermé, elle avait les cheveux rouge. Ange aimait les gens au cheveux différents. Ils étaient aisément reconnaissable dans une foule. C'était pratique. Même si ce n'était pas le problème actuellement : Il n'y avait pas foule au bar. Comme d'ordinaire en fait.

Retournant au bar, elle s'apprêtait à aller vers elle quand celle-ci dit quelque chose. Elle l'avait dit à voix basse. Comme si elle ne voulait pas qu'on l'entende. Ange scruta les alentours, se demandant à qui elle parlait. Mais il n'y avait personne. Avait-elle une de ces oreillettes, celle que l'on utilise pour téléphoner ? Non, il ne semblait pas. Mais avec tous ces cheveux, on visualisait mal. Pourquoi parlez si l'on ne voulait pas nous entendre. C'était étrange. Autant se taire non ? Encore une fois, les gens l'intriguait.

Parfois, elle aurait aimé que tout le monde soit comme elle. Les choses auraient été plus simple. Pas de complication dans les rapports sociaux. Les habitants de cette ville semblait tous si compliqués, si expressif. Quoi que... Cette femme n'avait pas d'expression particulière sur le visage. Si l'on oubliait ces quelques mots que, visiblement, elle s'était adressée à elle même. Peut-être serait-elle une cliente moins compliquée que les autres... Si l'on acceptait l'idée que quelqu'un qui parlait tout seul soit quelqu'un de non compliqué.

Se décidant à l'accoster, elle s'approcha d'elle tranquillement.

- Bonjour.

Son père lui avait expliqué que si l'on demandait directement leur commande au gens, ils avaient tendance à vous trouver impoli, et donc à ne pas vous appréciez. Elle se demandait quel intérêt il existait à se faire apprécier des gens, mais elles avaient été forcée de constater que si les gens ne l'appréciaient pas, ils ne revenaient pas. Et ça, c'était mauvais pour les affaires. Alors elle faisait l'effort de leur souhaitez le bon jour à chaque fois qu'elle les accostait.

- Que puis-je vous servir ?

Ange était quelqu'un de foncièrement bien élevé. Elle disait bonjour, au revoir, merci... Et avait compris que les jolies phrases étaient les plus à même de mettre ses clients de bonne humeur et donc de les inciter à commander plus.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cold-Blooded Hunter

Féminin

MESSAGES : 100
HUMEUR : Froide
FEAT : Luanna Perez Garreaud

Points : 488

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Shura Kiryll
Cold-Blooded Hunter
Message Sujet: Re: ~ Break the Rules ~ | Lun 19 Jan - 21:24


Une voix monotone me parvint aux oreilles. Lançant un regard indifférent à la serveur en face de moi, je pris quelques instants pour la détailler. Brune à la peau mate, grande et mince, un visage fin aux lèvres pulpeuses et aux yeux clairs. Selon les critères habituels, une personne sensée l'aurait qualifiée de jolie, voire même de magnifique, suivant les goûts de chacun. Personnellement, ce n'était pas son niveau de beauté qui m'intéressait, bien au contraire. Calculer la possibilité d'un conflit m'était plus logique que de savoir si elle était plus jolie que moi - et à vrai dire, je m'en fichais royalement.

Sa formule de politesse me parut quelque peu forcée, mais je ne pouvais pas lui jeter la pierre. Tout le monde ne savait pas mettre les autres à l'aise, c'était un don. Un sentiment de malaise flottait toujours quand quelqu'un se forçait à faire une chose dont il n'avait pas l'habitude. Sa question, néanmoins, me posa une colle.

Je n'avais pas eu l'intention de prendre quoi que ce soit. Mon but avait été de rencontrer mon indic, récupérer les informations et partir sans demander mon reste. Je n'avais prévu ni de me faire poser un lapin, ni de devoir commander quelque chose. C'était néanmoins sensé de prendre une boisson, étant donné qu'un bar servait à ça. La logique était de prendre un liquide sans alcool, assez chaud - il faisait encore trop froid dehors pour prendre des glaçons malgré la hausse des températures - et pas trop cher, je n'avais pas besoin de vider mon maigre porte-monnaie. Hausser les épaules sans savoir quoi répondre n'était pas une solution envisageable, elle me prendrait sûrement pour une de ces dégénérées vivant dans les rues.

- Servez-vous du chocolat chaud ? Si oui, j'aimerais une tasse. S'il vous plaît, ajoutai-je après coup.

La serveuse avait été polie, autant lui rendre la pareille. Elle n'avait pas l'air d'être une de ces femmes à vouloir être aussi sympathique qu'une chienne en chaleur, fort heureusement. Puis, je n'avais pas l'habitude d'utiliser des formules de politesse, encore moins dans mon secteur. Pour éviter de me faire remarquer plus que ce n'était déjà le cas de part mes cheveux rouges, autant essayer de faire comme les autres. Le plus possible.

Ne sachant que faire - me tourner vers la salle me ferait passer pour une taupe, avoir les yeux dans le vide ne serait en aucun productif, repartir sans rien boire serait tout aussi contre-productif -, je fixai la serveuse sans discrétion. Posant prudemment ma main gauche près de mon arme, sous mon manteau, je gardai tout de même un œil sur la salle afin de vérifier l'entrée - en aucun cas des Mutants ou même des Chasseurs ne devaient me voir ici.

- Auriez-vous vu mon... ami ?, demandai-je à la serveuse malgré tout. Grand, blond foncé, yeux marrons en amande, nez retroussé, tâches de rousseur, maigre. Ressemble à un SDF.

Je me rendis compte après coup que ma description pouvait ressembler à un signalement que la police ferait, mais je ne pouvais m'empêcher d'aller à l'essentiel. Les fioritures étaient inutiles et ne servaient qu'à compenser le manque de tact de certaines personnes. Si celles-ci ne savaient pas parler sans grossièreté ni mensonges, je n'y pouvais rien. Mon but, c'était de vivre, de survivre, et pour cela, j'avais besoin de ces informations.




We are the warriors that built this town
We all are living in a dream, but life ain't what it seems, oh everything's a mess, and all these sorrows I have seen, they lead me to believe, that everything's a mess ♫
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Unemotional Girl

Féminin

MESSAGES : 48
HUMEUR : Lasse
FEAT : Phoebe Tonkin

Points : 360

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Ange Cooper
Unemotional Girl
Message Sujet: Re: ~ Break the Rules ~ | Mer 4 Fév - 21:05


Un chocolat chaud. C'était bien ça... un chocolat chaud. Plus cher qu'un café, mais moins compliqué qu'un coktail. Un bon compromis. Elle tourna le dos un court instant à sa jeune cliente pour préparer la boisson.

1 Faire chauffer la machine
2 Placer la tasse
3 Attendre...


Ces petits gestes quotidien, elle avait vu son père le faire des dizaines de fois lorsqu'elle était enfant. Il lui servait des chocolats chaud dès qu'elle rentrait de l'école. Et elle n'avait pas à payer. Elle lui avait demandé, un jour, pourquoi elle ne devait pas payer alors qu'elle consommait. Il lui avait répondu que s'il avait demandé de l'argent pour chaque chose qu'elle lui avait coûté depuis qu'elle était née, elle aurait des dettes jusqu'au cou. Bien sur, elle avait rétorqué que c'était normal qu'elle ai des dettes, que vivre nécessitait de l'argent, et qu'elle, elle n'en avait pas. Il avait haussé des épaules, lui avait tapoté la tête et avait conclu qu'en famille, on ne se devait rien, et qu'il était heureux de payer ces choses pour elle.

Elle n'avait jamais osé lui demandé pourquoi.

Déposant le chocolat devant sa cliente, elle se réinstalla à sa place initiale. Elle avait remarqué les regards dévisageant que lui avait porté cette dernière, mais elle en avait fait de même, alors.

Un ami ? Qu'était-ce que cela ? On lui avait expliqué un jour... Mais elle ne comprenait pas trop le concept. Ceci dit, la description qu'en fit la jeune femme était assez précise pour satisfaire Ange. Cependant, elle ne savait trop quoi répondre... Elle n'avait pas vu un tel homme à son bar.

- Non.

Réfléchissant un instant, elle se dit que son père n'aurait pas apprécié sa réponse. Il disait toujours qu'on devait toujours répondre par au moins trois mots à ses clients. Par politesse.

- Je ne l'ai pas vu navré.

Ça aussi, c'était de la politesse. D'ailleurs, elle avait dit ça sans chaleur. Comme une ponctuation. On ne pouvait pas s'excuser de quelque chose dont on n'est pas réellement navré. Et puis, la compassion et l'empathie, ce n'était pas vraiment ses principaux atouts, ce n'était pas une nouveauté. En vérité, elle se fichait pas mal de savoir qui était cet homme. A moins que...

- Compte-t-il vous rejoindre ici et commander quelque chose ?[/b]


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cold-Blooded Hunter

Féminin

MESSAGES : 100
HUMEUR : Froide
FEAT : Luanna Perez Garreaud

Points : 488

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Shura Kiryll
Cold-Blooded Hunter
Message Sujet: Re: ~ Break the Rules ~ | Mer 25 Fév - 15:45


Ainsi, mon informateur n'était guère arrivé avant moi, ce qui ne m'étonnait pas vraiment. Je ne m'étais pas attendue à ce qu'il prît le risque de se montrer, d'être potentiellement en danger pour quelques informations dont je n'aurais peut-être pas besoin, vu la suite des événements. Il se pouvait même que venir ici n'était qu'une perte de temps, une perte de temps que je comptais bien mettre à profit coûte que coûte. Rentrer bredouille de cette petite escapade n'était pas une option ; peu importait ce qu'il fallait que je fasse, j'allais avoir mes informations. Qu'elles soient inutiles, ça ne m'importait guère. Personne ne savait ce qu'on était capable de faire avec des renseignements entre les mains. Et personne ne savait ce que j'étais capable de faire avec des renseignements entre les mains.

Je lançai un regard au chocolat chaud posé devant moi sur le bar. Le liquide brun fumait en dégageant sa chaleur, tandis que l'odeur me remontait aux narines. Faisant attention à ne pas montrer mon arme en bougeant, tout en gardant un œil sur la porte d'entrée et sur les habitués assis un peu partout dans la salle, je sortis la somme exacte de la boisson et la posai sur le bar, assez loin pour qu'il n'y ait aucun risque de renverser mon mug, mais assez près pour que je puisse intervenir. Ainsi, quand la serveuse approcha pour encaisser, je lui attrapai le poignet, serrant assez fort pour lui couper la circulation sanguine sans risquer de lui casser les os. Lançant un regard neutre autour de moi, je vérifiai que personne n'avait vu la manœuvre, puis sortis mon arme avant de la poser sur le bar.

- Faites le moindre bruit qui puisse alerter quiconque ici et vous ne serez plus de ce monde pour en comprendre les conséquences, la prévins-je froidement. Ce qu'on va faire est très simple. Vous allez gentiment m'emmener dans une salle à part, que personne n'utilise, pour qu'on puisse parler en privé sans être dérangées. N'essayez pas de tenter de fuir, mon arme est chargée, prête à l'emploi, et je n'hésiterai pas à vous coller une balle dans le crâne si je vois que vous devenez une menace pour ma survie. C'est compris ?

Je n'attendis pas sa réponse. Je passai par-dessus le bar d'un mouvement fluide, évitant facilement le mug rempli de chocolat, et ignorant les regards surpris des autres clients. Ils pouvaient penser ce qu'ils voulaient, du moment qu'ils ne me gênassent pas dans mes mouvements. Mon arme était sagement cachée, mais pointée sur la serveuse, qui avait intérêt à m'obéir, et vite. J'étais habituée à l'action, aux résultats, et je n'avais certainement pas l'habitude de mentir ni de bluffer. S'il le fallait je lui tirerai dessus certes, mais jusqu'à présent rien ni personne ne m'avait donné d'excuse ni de raison, j'espérais juste que je ne fusse pas obligée de lui prouver le contraire.

- S'il vient, répondis-je à sa question, il ne commandera jamais. Pas la peine de chercher un potentiel client, tu perds ton temps.

Une main sur sa taille frêle, je la poussai vers une porte en bois foncé pas très loin du bar. L'oculus rectangulaire permettait de voir ce qui s'y passait - en y collant son nez, certes - et devait certainement permettre à ceux qui étaient à l'intérieur de la pièce de surveiller ce qui se passait dans le bar en lui-même. Constatant que personne ne profitait de la discrétion de la minuscule salle, j'y fis entrer la serveuse, lançai un dernier regard discret à la salle et me tournai enfin vers la jeune femme en face de moi, mon arme bien pointée sur elle. Je n'avais pas l'habitude de prendre quiconque en otage, mais cette fois-ci était différente.


Spoiler:
 


We are the warriors that built this town
We all are living in a dream, but life ain't what it seems, oh everything's a mess, and all these sorrows I have seen, they lead me to believe, that everything's a mess ♫
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Unemotional Girl

Féminin

MESSAGES : 48
HUMEUR : Lasse
FEAT : Phoebe Tonkin

Points : 360

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Ange Cooper
Unemotional Girl
Message Sujet: Re: ~ Break the Rules ~ | Jeu 12 Mar - 14:08

Ange regarda l'arme entre les mains de la jeune femme interdite. Elle ne comprenait pas ce qui avait suscité ce comportement chez sa vis-à-vis. Un danger pour sa survie ? Quelle drôle d'idée... Et puis pourquoi pensait-elle qu'Elle, Angela Cooper, puisse représenter un danger ? C'était absurde. Oui, c'est ça, absurde. Toute cette situation l'était. Et puis, franchement, l'emmener dans une salle à part, et puis quoi encore... Elle avait d'autres clients ici, elle ne pouvait pas se permettre de quitter son poste, au risque de perdre des ventes.

Alors qu'elle l'avait trouvée franchement intéressante au premier abord - enfin quelqu'un qui parlait le même langage qu'elle - elle commençait à s'interroger franchement sur la santé mentale de sa vis-à-vis.

Bien sûr, la peur n'appartenait pas au registre d'Ange, alors le fait d'être menacée d'une arme ne l'effrayait nullement. Pourtant, dans sa surprise, elle n'avait presque pas remarqué que l'autre l'avait poussé dans la réserve. Elle pinça les lèvres.

- C'est incorrect. dit-elle.

La fille ne comprendrait sûrement pas. Qui le pouvait...

- A aucun moment, je ne souhaite être un danger pour votre survie. Et de toute manière, qu'est-ce que la survie ? Vous avez peur de la mort ? CA prouve que vous êtes bien vivante.

Se dégageant doucement de la poigne de sa cliente, Ange la contourna souplement.

- Moi, je n'ai pas peur de la mort. D'ailleurs, je ne sais même pas ce que c'est que la peur alors bon... Ce qui m'ennuie juste, c'est que si je meurs, personne ne reprendra le bar, mais soit...

Repassant la porte de la réserve, elle regarda par dessus son épaule.

- De toute manière, je ne serai plus là pour le voir donc...

Elle fit un saut au bar afin de récupérer la tasse de chocolat chaud fumante sur le comptoir pour l'amener dans la réserve où elle la tendit à la jeune femme.

- Ceci dit, si vous souhaitez rester ici le temps de vous calmer, faite dont... Mais moi, j'ai du travail. Ne volez rien c'est tout.

La confiance était quelque chose d'abstrait pour Ange. [/b]

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cold-Blooded Hunter

Féminin

MESSAGES : 100
HUMEUR : Froide
FEAT : Luanna Perez Garreaud

Points : 488

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Shura Kiryll
Cold-Blooded Hunter
Message Sujet: Re: ~ Break the Rules ~ | Lun 6 Avr - 14:41


Même si je n'avais pas vraiment, voire carrément pas, l'habitude de ressentir quoi que ce soit - et à vrai dire, je faisais tout pour repousser ces émotions particulièrement envahissantes et dangereuses qui risquaient fortement de me pousser au suicide -, il me fallut admettre, à contrecœur et en grinçant légèrement les dents, que cette serveuse m'avait surprise. Soit elle était considérablement folle, ce qui était une solution tout à fait plausible quand on se rendait compte de la facilité avec laquelle elle m'avait désarmée - autant physiquement que moralement -, soit elle était complètement irresponsable et ne prenait absolument pas sa propre sécurité en compte. Après réflexion, elle devait être un peu des deux. Ce qui était franchement déroutant.

Néanmoins, la réaction hors du commun de la serveuse était quelque chose qui ne m'était pas habituel. En temps normal, une personne sensée se serait fait dessus sans élégance et se serait pliée à mes quatre volontés sans presque rechigner. Au contraire, cette jeune femme n'avait eu aucune réaction de peur, voire même aucune réaction à part repousser mon arme comme s'il s'agissait d'un vulgaire bout de bois. Après m'avoir remonter les bretelles - car il fallait avouer que c'était exactement ce qu'elle avait fait, d'une voix calme certes -, elle était repartie me chercher mon mug de chocolat chaud avant de me le fourrer dans les mains. Et tout aussi nonchalamment, elle était repartie prendre son poste, me permettant de rester ici « le temps de me calmer ».

Ça m'écorchait la gorge, ou plutôt l'esprit, de devoir l'admettre, mais je n'avais aucune fichue idée de comment prendre la situation. J'avais pris une civile en otage - durant à peine une minute, mais quand même ! -, je l'avais coincée dans mon viseur, je l'avais menacée. Et rien. Je ne risquais rien. Pas de plainte, pas de menace de plainte, pas le moindre geste suspectant une plainte. J'en arrivais presque à me demander si elle n'était pas un robot.

Mais en un sens, je la comprenais parfaitement. Je comprenais son manque de sentiment, son absence de peur, sa juste logique de protéger son bar, et non sa vie. J'appréhendais parfaitement sa vision des choses. Un but dans la vie, ne pas s'en éloigner. Je connaissais ce mode de vie, ne pas se poser de questions, ne même pas en entrevoir l'idée d'en penser. Dans quel but ? Ça ne servait à rien, il fallait juste vivre. ou, dans mon cas, survivre. Je réalisai que, même si la serveuse était bien loin d'être prisonnière d'un lien aussi complexe que celui que j'entretenais avec les Chasseurs, nous étions assez semblables, notamment au manque d'émotions dont nous faisions preuve. Elle, face à tout ce qu'elle pouvait subir au bar. Moi, face aux atrocités que les Mutants et les Chasseurs se faisaient.

Refoulant tout ce que ces pensées pouvaient faire remonter, toutes les sensations dont je m'étais depuis bien longtemps débarrassée, je pris quelques instants pour respirer calmement. Fermant les yeux, j'oubliai tout - tout ce qui pouvait être néfaste, tout ce qui pouvait être dangereux, tout ce qui pouvait me tuer. Ainsi, au bout de plusieurs minutes, l'ancienne Shura revint. Un froid glaçant m'envahit des pieds à la tête, mon cœur se referma sur lui-même, et mon esprit se vida entièrement. Il était hors de question de faire le moindre écart. Montrer une légère faille pouvait m'être fatal, létal. J'avais un boulot.

La tasse de café chaud que je tenais dans la main ne me réchauffait guère, pourtant je bus d'un trait le liquide sombre avant de ranger mon arme à sa place, bien à l'abri des regards curieux. Sortant de la pièce comme si c'était tout à fait normal que je m'y trouvasse, je rejoignis la serveuse avant de lui tendre mon mug. Avant de lui adresser un hochement de tête assez sec. Néanmoins, je ne comptais pas partir. Après ce qui s'était passé, il me semblait normal, et primordial, de lui donner un coup de main.

Et puis, après tout, ça pouvait m'occuper.

Que puis-je faire pour t'aider ?, demandai-je simplement en la regardant droit dans les yeux.


We are the warriors that built this town
We all are living in a dream, but life ain't what it seems, oh everything's a mess, and all these sorrows I have seen, they lead me to believe, that everything's a mess ♫
Revenir en haut Aller en bas





Want More ?


Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: ~ Break the Rules ~ |

Revenir en haut Aller en bas

~ Break the Rules ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shut Down RPG :: Bright Town :: Citizen District :: Restaurants-
TopBottom
Ouvrir la Popote