AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Breaking News

Nouveau design : votre avis
De nouveaux Prédéfinis
Concours Estival
A venir : Concours de Votes

Awards
Jen Walker

Toubib de la CB !
Jensen Wicket

Flingueur de la CB !

Votez !
Topsite1 TopVelusia TopFiletduDiable




 

Partagez|

What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Narrator

MESSAGES : 178
HUMEUR : Contagieuse
FEAT : © holidaycase sur Tumblr

Points : 482

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Agent Mutagène
Narrator
Message Sujet: What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47] | Ven 9 Jan - 22:33


L'aventure se termine ici...

Chère Killy,

Tu t’es enfin infiltrée dans Alcatraz mais… Tu as été prise la main dans le sac, la quantité de Neo Serum autour de toi ayant affecté cette mutation sur laquelle tu te reposais sans même en avoir conscience…

C’est une petite pièce, froide et humide, totalement nue. Tu es jetée là en attendant qu’on te trouve un « compartiment ». Tu as cru en apercevoir, de ces tubes où flottent les mutants dans un liquide vert.

Et tu n’es pas la seule à attendre.
Là, assise dans un coin de la pièce où tu viens d’être jetée sans ménagement, se tient une femme qui te dévisage.


En apprendras-tu d'avantage sur Alcatraz ?

♦ Tu as la main, ça va de soi !
♦ Entre 300 et 350 mots par posts. Bonus de 50 points supplémentaires si une réponse est postée toutes les 24h !
♦ Tes défis surviendront au compte goutte. Le premier ? Insérer les mots cactus, théière et misanthrope dans ton prochain post.
♦ Une question, un doute ? N'hésitez pas à nous contacter !

On te souhaite un bon jeu... Uhuhuhuh...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47] | Sam 10 Jan - 20:54

Killy frissonna. Elle avait repris ses esprits quelques minutes plus tôt. Pourtant, ses pensées persistaient dans la confusion. Elle contemplait sa main, perplexe. Elle ressentait encore un millier d’aiguillon dans celle-ci. Et lorsqu’elle la bougeait, elle ressentait la désagréable sensation de caresser un cactus. La sensation ne l’avait pas quittée depuis qu’elle avait osé ouvrir le compartiment dans la salle d’expérimentation. Elle se souvint encore avoir vu sa main disparaître devant ses mains. Elle avait été comme effacée. Et, pourtant, elle ressentait encore toutes les sensations de toucher, elle avait simplement disparu de ses sens.

Hélas, elle n’avait guère eu le temps d’approfondir ses observations. Une aiguille habilement plantée dans l’arrière de sa guise avait eu raison d’elle. La voilà maintenant assise, le dos contre un glacial mur de béton. Face à elle une femme. Killy quitta l’observation de sa main désormais bien visible pour détailler sa compagne de cellule. A sa grande surprise, cette dernière avait repris conscience et l’observait en silence. Non, la dévisageait sans un mot. Une lueur étrange, gênante même, brillait dans son corps.

Misanthrope au possible, Killy se serait bien passée de sa présence. Elle ne supportait plus de partager une pièce confinée avec un autre individu ces derniers temps. Quelque chose dans le fait même de percevoir leur respiration l’obnubilait. Elle avait l’impression de ressentir leur présence comme une intrusion dans sa propre conscience. Elle pouvait presque palper leur perception. La jeune femme frissonna. L’air ambiant était glacial. Elle se redressa péniblement sur une main, prenant soin de ne pas utiliser celle qui avait eu l’audace de disparaître à son insu.

- Ca va mieux ? Comment tu t’appelles ? murmura-t-elle.

Elle avait l’impression que sa voix tranchait impitoyablement le silence, portant à des kilomètres. Le corps tendu, crispé, Killy jeta de nouveau un regard autour d’elle. La cellule exiguë donnait sur une pièce plus petite encore. Un bureau et une chaise y trônaient. Un journal, une tasse et une théière complétaient l’ameublement. Une porte sur la droite donnait sur l’extérieur, fermée bien entendu. Elles n’avaient plus beaucoup de temps, ils ne tarderaient pas à venir les chercher maintenant qu’elles avaient toutes deux repris connaissance.

Spoiler:
 


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Narrator

Féminin

MESSAGES : 32
HUMEUR : Vengeresse
FEAT : Summer Glau

Points : 411

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Détenue 47
Narrator
Message Sujet: Re: What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47] | Sam 10 Jan - 21:54

Froid, froid, froid.

Elle grelotte, sous les effets du Neo Serum.
Elle étouffe.

Chacune de ses cellules se modifie pour lutter contre la substance, chaque parcelle de son corps crie grâce. Fébrile, elle resserre ses bras contre elle, dans l’espoir de se réchauffer. Pur réflexe. Rien ne peut la réchauffer, depuis qu’ils lui ont injecté cette saloperie.

Elle se demande si la rouquine ressent cette espèce de lutte, ou si elle est simplement habitée par un vide aberrant, l’absence de mutation qui, pourtant, avait imprégné son être. Elle plisse les yeux. Peut-être même se sent-elle guérie ? Croit-elle en l’idéal de la Neo Corp. ? Cherche-t-elle les responsables de la tragédie ?

Elle hausse les épaules au murmure.
Si elle va mieux ? Mieux que quand ? Maintenant qu’on l’a arrachée à sa paisible existence, qu’on a fait d’elle un monstre pour ensuite la séquestrée, vraiment, « mieux » semblait être un terme désuet ou doté d’une cinglante ironie.

« Sonya », articule-t-elle difficilement.

Sa voix est rauque, si rauque, qu’elle se demande si ses cordes vocales ne sont pas couvertes de givre. Le froid. Le silence. La solitude. Et le souvenir de la traque, insistant, angoissant. Oui, l’angoisse est toujours nichée dans ses tripes, la peur et le désespoir serrent encore son cœur.

L’envie de se confier la saisit soudain.

« Je suis là parce que mon corps combat et absorbe le Neo Serum. »

Rire amer.
Autant se défendre avec tout le cynisme dont elle peut faire preuve. Ne pas perdre la face. Ne pas leur avouer qu’ils l’avaient brisée.

« Et toi ? »

Oui, et toi, curieuse, quel est ton nom ? Quelle est ta mutation ? Pourquoi envahis-tu ma cellule, pourquoi combles-tu le vide de ma cellule. Ton murmure se répercute encore sur les murs froids. Les secondes s’égrènent. Le temps te manque, moi j’en ai trop.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47] | Mer 11 Fév - 14:03

Killy souriait doucement, grimaçant presque. Les yeux mi-clos, la tête en arrière, elle s’attachait à taire la douleur qui naissait dans son crâne. Une légère pointe de douleur lui rappelait également le coup qu’elle avait dû prendre juste au-dessus de la nuque. Et dire qu’elle n’avait rien vu venir…La jeune femme se maudissait intérieurement. A croire que l’inaction l’avait empâtée.

- Moi c’est Killy. J’peux pas dire que je sois enchantée de te rencontrer, disons que j’aurais préféré d’autres circonstances, répondit-elle avec un sourire amer.

Elle se mit alors à rêver d’un verre en terrasse. Elle serait restée un moment à profiter du soleil sur sa peau qui contrastait avec l’air frais printanier. Un frisson parcouru Killy, l’extirpant de sa légère léthargie. La jeune femme tiqua aux derniers propos de Sonya. Elle haussa les sourcils, subitement très intéressée par sa colocataire de fortune.

- Je n’imaginais pas cela possible. Pas d’illusion à se faire quant à ta présence ici.

Elle grimaça l’ébauche d’un sourire. Elle n’éprouvait aucune pitié pour cette jeune femme. Elle n’en était tout simplement pas capable. En revanche, elle pouvait très bien imaginer le calvaire de son quotidien. Avec le temps, Killy était devenue experte dans ce domaine particulier. Elle se redressa légèrement en toussotant. La question exigeait une réponse plus complexe que n’avait dû l’imaginer Sonya. Quelques restes épars d’instinct de survie s’éveillèrent chez elle. Elle ne pouvait décidément rien dire à ce sujet. Heureusement, on l’avait bien formée au mensonge.

- Parce que je fouinais un peu trop. J’aime pas ce qui se passe ici. Le Neo Serum, tout ça…

Elle engloba la petite cellule du regard et ouvrit la bouche pour continuer lorsqu’un bruit leur parvint distinctement. Killy se tut immédiatement, l’oreille tendue. Ses mains s’ouvraient et se refermaient machinalement tandis qu’elle écoutait.


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Narrator

Féminin

MESSAGES : 32
HUMEUR : Vengeresse
FEAT : Summer Glau

Points : 411

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Détenue 47
Narrator
Message Sujet: Re: What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47] | Lun 16 Fév - 11:25

Sonya secoue la tête, relâche un peu son attitude crispée.
Elle non plus, ne pensait pas cela possible. Les scientifiques encore moins. Elle ignore s’ils trouvent sa « condition » merveilleuse ou catastrophique. En tout cas, leurs expressions oscillent fréquemment entre émerveillement et terreur. Le côté incontrôlable de la situation doit avoir quelque chose de grisant, de stimulant, pour ces putains de tarés.

Personne n’aime ce qui se passe en ces lieux.
Un froncement de sourcil vient orner l’expression fatiguée de Sonya, tandis que Killy s'arrête en milieux de phrase. Les bruits inquiétants habituels des laboratoires lui parviennent. Elle hausse les épaules et reprend la conversation.

« Fouiner ? »

Qui donc est assez fou pour se faufiler dans Alcatraz ? Les gens tentent en général de s’évader de prison, pas d’y mener des excursions… Fait-elle partie des Peacekeepers ? Ou pire encore, des Hunters ? Un frisson d’angoisse, réflexe né de sa cavale, lui parcoure l’échine. Elle jette un regard méfiant malgré elle à sa compagne d’infortune, puis ajoute :

« Ils ne te garderaient pas ici si tu n’étais pas mutante… »

Le ton songeur laisse place au doute.
Normal qu’ils se renseignent sur l’intruse avant de décider qu’en faire, non ? Et pourtant, dans la mesure où elle a découvert les secrets d’Alcatraz, la Neo Corp. se serait contentée de la faire disparaître en prétextant un malencontreux accident.

La logique, donc, de cette captivité, lui échappe.
À moins que Killy ne soit une mutante, comme elle l’a d’abord pensé. Mais aucun mutant à peu près sain d’esprit ne s’aventurerait à Alcatraz.

Fatiguée par ses pensées qui tournent en rond, Sonya décide d’exhaler son inquiétude. Après tout, elles sont toutes les deux dans le même pétrin, pas besoin de s’éterniser sur quelque antagonisme déplacé. Autant poser la question directement :

« L’es-tu ? Enfin, pourrais-tu l’être ? C’est fréquent que des gens arrivent ici sans même avoir conscience d’être contaminés… »

Du moins, c’est ce que prétendaient les scientifiques.
Il manquerait plus qu’ils expérimentent sur des individus complètement sains… Franchement, elle ignore où s’arrête la barbarie de la Neo Corp.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47] | Dim 22 Fév - 12:48

Son regard se posait tour à tour sur sa compagne de cellule et l’extérieur de celle-ci. Les bruits s’éloignaient, résonnant dans le couloir. Killy expira lentement afin de calmer son agitation intérieure. Son rythme cardiaque ralentit peu à peu, ses mains s’immobilisèrent. La tension aiguisait ses sens, les exacerbaient au point qu’elle était capable de sursauter pour le moindre bruit. Ses yeux revinrent sur Sonya, jolie brune au regard las.

- Ce qui est certain, c’est que je ne compte pas rester croupir ici, un sourire carnassier étira les lèvres de la jeune slave, entrer dans une prison est facile, en ressortir l’est moins mais rien n'est impossible…

Une façon d’éluder les interrogations de Sonya, d’y répondre partiellement. Cependant, les propos de la jeune femme trouvaient leur chemin en Killy. Le doute s’immisçait. Bien évidemment, elle s’était toujours demandée si elle n’avait pas été exposée le jour de l’accident. Elle était si près de la zone. D’autres avaient connu un sort moins favorable alors qu’ils se trouvaient chez eux, tranquillement. Jusque-là, Killy avait préféré ignorer cette alternative. Aucune mutation ne s’était révélée et elle avait continué méthodiquement sa mission initiale. Un frisson la parcouru lorsqu’elle repensa à la décharge électrique qui l’avait parcourue lorsqu’elle avait pris un des flacons de Neo Serum. Elle se souvint nettement de la disparition de ses mains. Fascinée, loin d’être terrorisée, le phénomène l’avait intriguée. Elle les sentait toujours présente, pouvait resserrer à loisir sa pression sur le flacon. Pourtant elles n’étaient plus visibles.

Killy ferma les yeux, une douleur naissante au fond de la gorge. Elle mourrait d’envie d’hurler et de fuir cet endroit. La panique naissait en elle. Ses mains se crispèrent, les veines se dessinèrent nettement sur ses poings fermés. L’on pouvait deviner la tension qui l’habitait en cet instant.

- Une mutante ? C’est peut-être bien possible, articula-t-elle avec difficulté, je ne sais pas...

Elle rouvrit les yeux et contempla sa compagne d’infortune. Son regard vacillait légèrement. Killy replia ses jambes contre elle et posa ses mains sur celles-ci, les contemplant d’un regard vide. Elle pliait et dépliait ses doigts, machinalement.

- Lorsque j’ai pris un de ces flacons, elle s’arrêta et secoua la tête, je voulais en rapporter un, un sourire amer naquit sur ses lèvres, mais à ce moment-là mes mains ont littéralement disparu. Je…je crois qu’elles sont devenues invisibles.

Elle fixait Sonya avec un sourire inexpressif. Ses explications étaient décousues, elles manquaient de sens. Elle-même ne croyait qu’à moitié ce qu’elle venait de dire. Elle doutait que Sonya puisse la croire. Cependant, avec ce qu’elle avait dû vivre ici, elle avait dû en voir des situations improbables. Killy se redressa légèrement en grimaçant.

- Faut pas reste à croupir là en tout cas, on ne va pas faire de vieux os.


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Narrator

Féminin

MESSAGES : 32
HUMEUR : Vengeresse
FEAT : Summer Glau

Points : 411

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Détenue 47
Narrator
Message Sujet: Re: What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47] | Lun 23 Fév - 16:50


La détenue comprend que trop bien les potentielles émotions de Killy. Rien n’est plus déroutant que de réaliser, soudain, qu’on serait considéré comme une monstruosité aux yeux des autres. Pour Sonya, cela s’est achevé en statut de rat de laboratoire.

En tout cas, le récit très succinct de Killy dévoilait une chose : le Neo Serum est définitivement une saloperie aux effets imprévus. Dire que c’est sensé neutraliser les mutations, pas les révéler ! Le doute s’immisce. Et si ce n’est pas du Neo Serum, que Killy a trouvé ? Que contenait alors cette fiole ? Plus rien ne l’étonne, venant de la Neo Corp. Cette horrible prison en dit long, les scientifiques sont probablement dépourvus d’humanité.

Et si, Sonya y croit, à cette affaire de mains invisibles.
Elle est, après tout, très mal placée pour douter de la véracité des dires de sa compagne de cellule, étant donné ses propres capacités… le comportement erratique de la mutation de Sonya est source d’inquiétude, autant que sa réaction au Neo Serum. À vrai dire, la mutante s’étonne même qu’on ait mis quelqu’un d’autre sans cette pièce glacée qui lui sert de cachot. Qui peut prédire ce que sa propre mutation pourrait faire à Killy ? Finalement, peut-être les scientifiques essaient vraiment de tuer la fouineuse, tout en se livrant à une expérience par la même occasion…

« Si t’as encore un doute, il paraît qu’une nana est capable de te dire si tu es mutante ou non. »


Un semblant d’amusement a percé dans la voix de Sonya, elle trouve ça drôle de guider Killy vers une légende qui, franchement, s'apparente à du charlatanisme.
Et puis, our elle, c’est évident : Killy est bel et bien mutante. Que fait-elle là sinon ? Et comment s’est-elle infiltrée en ces lieux ? Elle a clairement éludé la question, et la curiosité de Sonya en est piqué à vif. Oh, cette jolie rousse a bien des choses à cacher, elle en est certaine.

Sonya ne parvient pas à cacher sa surprise :

« Tu veux… t’évader d’Alcatraz ? »

Sérieusement, qui est cette fille ?
Les questions fusent dans son esprit et l’une d’entre elle parvient à franchir ses lèvres :

« Et comment tu comptes t’y prendre ? »

Autant commencer par le début.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47] | Lun 23 Fév - 20:23

Killy haussa un sourcil et glissa un regard désabusé à sa compagne de cellule. Son histoire relevait légèrement de l’escroquerie. Certain un esprit malin qui avait décidé de refaire sa vie et de s’adapter à son nouveau quotidien en se servant des derniers événements. Pragmatique, la jeune femme n’était pas du genre à faire appel aux diseuses de bonne aventure et autres charlatans du genre. Puis un sourire amusé naquit sur les lèvres de la jeune slave tandis que Sonya semblait remettre en doute ses dernières paroles.

- Le truc avec les américains, c’est qu’ils sont persuadés de posséder ce qu’il y a de mieux…jusqu’à ce qu’on pointe le doigt sur leurs failles.

S’étirant avec une légère grimace, la jeune femme entreprit de réveiller son corps endolori resté jusque-là beaucoup trop immobile. Elle regarda du coin de l’œil Sonya, son attention portée sur l’extérieur de la cellule. Le plus dur restait sans doute de s’extraire de celle-ci.

- En empruntant à peu près le même itinéraire qu’à l’aller, finit-elle par répondre.

Elle avait réussi à pénétrer la redoutable prison sans éveiller le moindre soupçon. Son erreur avait été l’hésitation, le manque de méfiance également lorsqu’elle avait enfin déniché l’objet de sa quête. Killy aurait pu rester là à remordre sur ses erreurs et attendre passivement la suite des évènements. Hélas, son éducation ne lui avait guère appris à faire de la sorte. Ingénieuse et incroyablement déterminée, elle comptait bien ne pas rester à croupir là, entre les quatre murs d’une cellule américaine. Seul atout qu’elle possédait pour l’instant dans sa manche : la connaissance parfaite des lieux. Elle avait volé et étudié les plans, passé des nuits sur ceux-ci pour déterminer tous les itinéraires qui en valaient la peine. Les documents qu’elle avait subtilisé lui avait également permis d’estimer de façon très correcte les différents dispositifs de surveillance et d’alerte. En déceler les failles n’avait pas été des plus simples en revanche.

- Le plus complexe pour ainsi dire, c’est de nous offrir une ouverture ; une chance d’échapper à cette cellule. La suite devrait être amplement moins compliquée.

Elle fit face à sa compagne d’infortune et grimaça un sourire. Une chose bien simple à énoncer. Elle n’en était pas moins difficile à accomplir. Killy soupira, leva les yeux au ciel d’impuissance puis contempla ses mains. Elle caressa la pulpe de ses doigts, apprécia la sensation. Un sourire triste étirait ses lèvres.

- Si seulement j’arrivais à comprendre comment je les ai faites disparaître, énonca-t-elle songeuse.

Il n’était plus question de douter de sa mutation. Killy avait toujours tenu à écarter une telle éventualité, se focalisant sur la situation présente. A présent elle devait y faire face, mieux, en tirer partie.


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Narrator

Féminin

MESSAGES : 32
HUMEUR : Vengeresse
FEAT : Summer Glau

Points : 411

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Détenue 47
Narrator
Message Sujet: Re: What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47] | Mar 24 Fév - 22:58


Sonya observe Killy avec plus d’attention.
« Les Américains ? »

Maintenant qu’elle y prête oreille, elle entend un léger accent qui déforme subtilement les phonèmes. Elle ne saurait, pourtant, dire de quelle origine elle est sa compagne d’infortune ; et puis, en dépit de sa rousseur, les ascendances prennent parfois des chemins tortueux, et le physique n’est pas toujours une indication suffisante. Pour avoir un si bel anglais, elle a forcément passé une éternité loin de chez elle !

Ravalant consciencieusement la flopée de questions indiscrètes qui lui viennent à l’esprit, Sonya préfère s’attarder sur le problème immédiat.

Elle arque un sourcil sceptique quant à l’ouverture mentionnée. Oh, elle veut bien volontiers croire qu’il serait utile à Killy de se rendre invisible, mais elle ne comprend pas trop en quoi ça les tireraient toutes les deux d’affaire. Une bouffée d’amertume gonfle dans sa poitrine ; elle la réprime aussitôt et se penche sur la question.

« Tes capacités fonctionnent comment ? T’en avais pas ne serait-ce qu’un petit peu conscience ? C’est plutôt sensoriel, ou ça demande un effort physique ? C’est inné ou il te faut te concentrer ? »


Elle ne pose pas ces questions au hasard.
Elle vit dans les lieux depuis trop longtemps, a appris à écouter aux portes, à comprendre comment sont répertoriés les mutants et les mutations… Elle-même ne comprend pas nécessairement ce que peuvent vouloir dire ses termes, mais elle suppose que pour quiconque vit une mutation, ça doit avoir un sens…

La sienne lui échappe totalement, ceci dit.
Elle ne comprend pas plus que les scientifiques ce qui lui arrive. Au début, ça s’apparentait plutôt à une affaire de modulation rigolote, jusqu’à ce que ça dégénère complètement… Si dans un premier temps, ça s’est calmé au contact du Neo Serum, il semble que le soulagement ait été de courte durée.

« Enfin, je vois pas comment tu pourrais user de tes capacités si t’as été en contact avec le Neo Serum, non ? »

Sauf s’ils ne savent pas qu’elle est mutante et qu’ils la gardent en observation seulement pour savoir comment elle réagit au produit non identifié qu’elle a essayé de chapardé…

Sonya fronce les sourcils, son esprit fatigué essayant de démêlé l’entrelacs de possibilité qu’offre la situation. C’est d’une voix hasardeuse, délibérément lente qu’elle s’exprime ensuite, comme pour ne pas perdre l’idée qui s’esquisse :

« Il te faudrait un coup de pouce… à quoi ressemblait la fiole que tu as touchée ? »

Si ce n’est pas du Neo Serum, alors c’est peut-être quelque chose d’autre ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Narrator

MESSAGES : 178
HUMEUR : Contagieuse
FEAT : © holidaycase sur Tumblr

Points : 482

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Agent Mutagène
Narrator
Message Sujet: Re: What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47] | Mar 24 Fév - 23:01


Allons, un petit effort, mesdemoiselles !

Killy, un détail te revient. 47. C'était le numéro estampillé sur les fioles en question !
Information de taille, ne crois-tu pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Law Abiding Citizen

Féminin

MESSAGES : 704
HUMEUR : Secrète
FEAT : Rose Leslie

Points : 468

Voir le profil de l'utilisateur http://reve-inverness.forumactif.com/

Want More ?


Killy Novak
Law Abiding Citizen
Message Sujet: Re: What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47] | Mer 25 Fév - 20:50

La tête en arrière, posée contre le mur, Killy contemplait le plafond de la cellule. Ses yeux décrivaient les imperfections et les tâches du béton nu. Elle tentait tant bien que mal de remuer ses souvenirs, les malmenant pour en tirer un détail, une impression salvatrice. Etrangement, ces derniers étaient flous, presque embués. Il ne restait qu’une impression vague, un sentiment flottant, presque impalpable. Et pendant tout ce temps de rétrospection, les mains de Killy ne cessaient de se fermer et de s’ouvrir machinalement.

- Si seulement je pouvais devenir totalement invisible, depuis mes mains et répandre la mutation, finit-elle par dire d’un ton absent.

Elle ferma les yeux, inspirant longuement. Le mouvement de ses mains s’interrompit.

- J’ai senti un léger picotement, quelque chose de très diffus. Mes mains ont ensuite disparu. Le plus surprenant, c’est que mon sens du toucher était toujours présent, pire, il semblait comme exacerbé. J’avais une sorte d’hypersensibilité. C’était…troublant.

La jeune femme rouvrit les yeux et fronça les sourcils, contrarié.

- J’ignore si c’était du Neo Serum, je n’en ai jamais manipulé ou vu auparavant, elle marqua une pause, tentant de rassembler ses souvenirs en une image claire, la fiole était opaque, on ne voyait pas le contenu mais le poids suffisait à indiquer la présence d’un fluide, il y avait une étiquette, rien de clair marqué dessus. Des caractères inconnus, juste un seul que je pouvais lire qui se distinguait clairement : 47.

Elle posa son regard sur sa coéquipière, avait-elle quelques réponses à lui apporter ?


« Catch me if you can »
::
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Narrator

Féminin

MESSAGES : 32
HUMEUR : Vengeresse
FEAT : Summer Glau

Points : 411

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Détenue 47
Narrator
Message Sujet: Re: What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47] | Mer 25 Fév - 22:20

Sonya observe le manège de Killy, ces mains qui se serrent et se décontractent machinalement. Elle est vaguement fascinée, écoute ses propos d’une oreille rêveuse, comme si, en fin de compte, la jeune femme ne faisait partie que d’un songe. Oh, elle écoute tout de même, avec une espèce de fascination distante, de curiosité ouatée… Elle écoute et enregistre, essayant d’imaginer quel effet ça peut faire, cette sensibilité curieuse au bout des doigts pourtant invisible, un fourmillement inconnu, peut-être ! Sa peau a-t-elle procuré quelque sorte d’illusion, ou bien l’invisibilité a-t-elle affecté jusqu’à sa chair et ses os ?

Un propos la tire de ses interrogations.
Elle relève le nez dans une surprise choquée et, pour la première fois, sa bouche demeure entr’ouverte dans un ‘o’ étonné.

« Quarante-sept ? »

Elle répète, ne sait-on jamais.
Un frisson zigzague le long de sa colonne vertébrale, trahissant son inquiétude, son dégoût, alors que la supposition fait son trajet à travers son esprit, les soupçons affreux l’aiguillant peu à peu.
Quarante-sept ?

Avec un soupir teinté d’horreur, elle quitte sa position prostrée, s’appuie contre le mur et tourne le dos à Killy, écarte sa chevelure désordonnée pour lui montrer son dos, le numéro estampillé sur sa combinaison de bagnarde.

« 47 », peut-on lire en gros.

« Quarante-sept, c’est moi… »

Il y a de la peur, dans sa voix, une crainte lascive qui se prélasse dans ses entrailles.

Qu’est-ce que ça signifie ?
Jusqu’où vont les expériences de la Neo Corp. sur sa personne ? Qu’ont-ils l’intention de faire avec ce flacon ? L’utiliser sur elle pour endiguer son pouvoir, ou bien serait-ce un produit né de son propre organisme ? Tout d’un coup, elle se sent nauséeuse, ses jambes peinent à la porter et elle s’appuie de plus belle au mur. Déjà, cet affreux Peacekeeper l’arrache à sa fille et la livre à la Neo Corp. et maintenant, on l’exploite de la sorte ?
C’est tout simplement horrible.

*

Raison de plus pour sortir d'ici, souffle une petite voix dans les recoins de son esprit.

Sonya se tourne alors vers l'autre prisonnière. Elle hésite, un bref instant. Si au moins l'une d'entre elle peut s'en tirer, elle sera contente. Si Killy tente d'organiser une double évasion, encore mieux. Le visage honni s'imprime brièvement sur ses rétines. Oh, elle aurait bien des projets, une fois hors de ce trou... Son sang bouillonne, et une colère nouvelle laisse place à sa résignation.

Elle tend ses mains à Killy.

« Essayons. »
Revenir en haut Aller en bas





Want More ?


Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47] |

Revenir en haut Aller en bas

What Is Left for a Caged Spy? [Détenue 47]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shut Down RPG :: Fringe :: Alcatraz :: Alcatraz Prison :: Cells-
TopBottom
Ouvrir la Popote