AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Breaking News

Nouveau design : votre avis
De nouveaux Prédéfinis
Concours Estival
A venir : Concours de Votes

Awards
Jen Walker

Toubib de la CB !
Jensen Wicket

Flingueur de la CB !

Votez !
Topsite1 TopVelusia TopFiletduDiable




 

Partagez|

Let's make this a meeting! [Terminé !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Girl on Fire

Féminin

MESSAGES : 107
FEAT : Elle Fanning

Points : 853

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Sasha Campbell
Girl on Fire
Message Sujet: Re: Let's make this a meeting! [Terminé !] | Jeu 26 Sep - 19:55

Dieu merci, Eryn avait sur elle de quoi remettre d’aplomb la pauvre June. Elle resta un peu bête lorsque la jeune fille lui annonça que si elle était au courant pour June, c’était grâce à sa mutation. L’explication était plutôt logique et confirmait le fait qu’elle n’était pas un Peacekeeper sous couverture. Pourquoi fuirait-elle sinon ? Enfin ça, c’était encore à voir, Sasha n’était pas naïve au point de faire confiance en quelqu’un qui disait être mutant et qui voulait l’aider – quoique, de l’aide, elle en avait tellement besoin, qu’elle pourrait faiblir au bout d’un moment. Avoir une mutation permettant de connaître celle des autres pouvait être un avantage, c’était certain. Il fallait juste savoir s’en servir correctement. Être en présence d’autres mutants, c’était assez étrange. Cela ne lui était encore jamais arrivé, et elle se demandait si rencontrer d’autres mutants l’aiderait un jour à accepter sa nouvelle condition … Possible, mais c’était encore à voir. Elle se sentait plus ou moins entre de bonnes mains, avec June et Eryn, elles semblaient être deux expertes dans l’art de survivre, et il lui faudrait prendre quelques leçons pour que Sasha arrive à se débrouiller comme elles.

June se rétablit assez rapidement, une fois sa dose de sucre acquise. Le sucre, cela avait quelque chose de magique. Combien de temps en aurait-il encore ? Sasha se disait que si San Francisco continuait d’être ravitaillé par l’extérieur, certaines denrées finiraient par manquer, et si le gouvernement estimait que le minimum vital d’un produit ou un autre était atteint, qu’est-ce qui les empêcherait d’en arrêter la distribution pour San Francisco ? Elle se disait que peut être qu’ils finiraient par être rationné comme en tant de guerre. Du moins cela ne la concernait plus, vu qu’elle vivait dehors. Mais elle pensait à son frère, qui aurait peut être de plus en plus de mal à lui rapporter des choses à manger, ou à  bien se nourrir. Enfin de ce côté-là, elle ne se faisait pas beaucoup de soucis : il n’était pas mutant, c’était un élève brillant, on le nourrirait toujours, lui. Il n’était pas considéré comme un monstre. Jalousie ? Oui. Jalouse que son frère soit normal, et pas elle. Mais pour rien au monde elle aimerait que la situation soit inversée : elle ne souhaitait à personne qu’il lui arrive la même chose, surtout pas à son frère.

Sasha était d’accord avec June : le décor n’était pas le lieu idéal pour crécher et elle en avait marre de cet environnement. Elle voulait retrouver sa planque, même si elle n’était guère chaleureuse. C’était toujours mieux que les égouts, dans tous les cas. Elle suivit alors Eryn, qui leur indiquait un nouveau chemin, tout en se demandant comme elle faisait pour savoir où aller : était-ce une autre facette de sa mutation ? Ou alors, peut être qu’elle était habituée à se balader dans les égouts. Un passe temps ? A voir. Sasha s’attendait à tout, dans ce monde de dingue.

Quand Eryn lui dit de passer devant, la jeune fille perdit un peu de sa confiance : pourquoi passer devant ? Elle ne connaissait même pas le chemin ! Bon, elle pourrait éclairer la route, certes, mais si elle servait de guide, les filles étaient perdues et elles ne verraient pas le jour avant un moment. Elle hésita alors et finit par faire deux pas en avant. C’était elle la meneuse d’habitude, non ? Ce n’était pas parce qu’elle était une mutante qu’elle devait faire sa trouillarde ! Si son frère la voyait, il la chambrerait sûrement. Jamais elle n’avait reculé pour être la première dans quoique ce soit. On la suivait, sans qu’elle le veuille forcément, elle suivait rarement le mouvement – c’était une habitude en ce moment, mais surtout parce qu’elle n’avait pas envie de se battre. Sasha manquait cruellement de motivation, se sachant condamnée à vivre illégalement pendant un long moment, voire même toute sa vie. Alors à quoi bon se battre, créer un mouvement ? Elle n’en voyait pas l’intérêt. Enfin, Sasha voulait quand même aider les filles à faire quelque chose : chacune avait apporté son truc dans l’escapade, Sasha n’avait fait qu’éclairer leur chemin. Elle devait donc continuer dans sa lancée et c’est en silence qu’elle avança, d’abord dans le noir, le temps de rallumer son briquet et tenter de maintenir une flamme avec la plus petite intensité possible. Elle devait se concentrer, et ses forces se réduisaient rapidement : elle se sentait extrêmement fatiguée, mais elle préférait mettre ça sur le compte de son épaule fraîchement remise que de penser que sa mutation pouvait être à l’origine de sa soudaine fatigue. La flamme s’éteignait de temps en temps, Sasha se déconcentrant pour tendre l’oreille, ou parce qu’elle n’avait pas encore la maîtrise totale de sa mutation. C’était bien la première fois qu’elle l’utilisait aussi longtemps, et plus ou moins volontairement. Elle espérait ne pas avoir à réutiliser son don pour un moment,  elle se surpassait déjà beaucoup.

Pour éviter que la flamme s’éteigne trop souvent, Sasha se contenta de marcher en silence, ouvrant la marche. De toute façon, qu’est ce qu’elle aurait pu demander aux filles ? Comment avaient-elles découvert leurs mutations ? Comment leurs proches avaient réagi ? Où vivaient-elles ? Comment faisaient-elles pour survivre ? Etaient-elles aidées ? En vérité, elle aurait des tas de questions. Mais les poser la gênerait, ne sachant pas vraiment si les filles auraient envie de lui répondre, alors elle se tut, jusqu’à ce qu’elle n’ait plus besoin de flamme pour éclairer leur chemin. Au dessus de leur tête, alors qu’elles atterrirent dans un cul-de-sac, se trouvaient, enfin, leur porte de sortie. C’était plus une trappe qu’une porte, mais c’était la même chose pour Sasha : l’air libre, l’air frais, enfin ! Alors, pour la première fois depuis le début de leur rencontre, elle afficha un sourire, un sourire triomphant. Elle se tourna vers les deux autres, la flamme qu’elle tenait entre la paume de sa main s’intensifiant légèrement, preuve de sa soudaine bonne humeur.

« On y est ! Enfin, on peut plus avancer, donc je suppose qu’il faut grimper pour sortir» dit-elle, levant les yeux vers la sortie.

Elle s’écarta cependant, n’était pas prête à y monter la première, ne sachant pas vraiment ce qu’elles allaient y trouver. Et puis, elle espérait graver une dernière fois les visages des deux filles, histoires de ne pas les oublier si jamais elles se recroisaient.



    welcome to my life
    » When you feel my heat look into my eyes, it's where my demons hide. Don't get too close it's dark inside, it's where my demons hide •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mutation Sensor

Féminin

MESSAGES : 1838
HUMEUR : Égarée.
FEAT : Jaimie Alexander

Points : 2897

Voir le profil de l'utilisateur http://moodypoison.blogspot.fr/

Want More ?


Eryn Blake
Mutation Sensor
Message Sujet: Re: Let's make this a meeting! [Terminé !] | Sam 1 Mar - 17:37

Spoiler:
 

Eryn regarda d’un mauvais œil les variations de la petite flamme que Sasha tenait entre ses mains. À quel point la blondinette maîtrisait-elle son pouvoir ? Les désastres engendrés par ce genre de mutation, elle ne les connaissait que trop bien. Elle en avait vu beaucoup trop, des éléments hors de contrôle pour quelques obscures raisons mutagènes. C’était en général ceux qui créaient le plus de dégâts qui finissaient en premier à Alcatraz. Cela ne vaudrait-il pas mieux, cependant ? Elle regarda la frêle silhouette éclairée par la flamme, envisageant ses chances de survie. Même avec de l’aide de quelqu’un dans la Bright, une gamine ne pouvait pas courir par monts et par vaux bien longtemps. Mais de là à lui souhaiter un aller simple pour Alcatraz ? Un frisson d’horreur serpenta sur l’échine d’Eryn ; parfois, sa propre logique lui donnait la nausée.

Elle s’arrêta aux côtés de Sasha et leva le nez vers la sortie.

« Bougez pas, je vais voir si la voie est libre. »

Les paroles s’adressaient davantage à l’hyper-hypoglycémique qu’à la petite blonde. Elle se doutait bien que Sasha n’avait pas la moindre envie de se mettre à découvert. Sortant son Beretta, posant son sac au pied de l’échelle tout en lançant un regard plein de sous-entendus à la brune – eh, qu’elle n’essayât point de lui voler quoi que ce fût ! – elle entreprît une ascension vers la trappe. Elle poussa le battant doucement, priant pour qu’il ne grinçât pas trop, et jeta un coup d’œil à l’extérieur. La trappe donnait sur une ruelle déserte. D’un signe, elle indiqua aux deux filles de rester dans l’ombrer, puis elle ouvrit la trappe en grand, grimaçant au moindre grincement. Une fois à l’air libre, elle se rendit jusqu’à la sortie de la ruelle, en quête de signe d’activité. Au loin lui parvenaient les éclats de voix, probablement de l’entrepôt. Elles étaient hors de danger, mais il fallait faire vite.

De retour à la trappe, elle redescendit d’un bond appliqué, puis indiqua à June que la voie était libre, lui intimant de se sauver son demander son reste. Elle regarda la voleuse s’éclipser dans la rue, puis indiqua à Sasha :

« Attendons une petite minute que June soit loin, puis on va sortir. »

Paupières closes l’espace de quelques secondes, une profonde inspiration plus tard, Eryn avait pris sa décision.

« Bon, je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, petite, mais je ne pense pas que tu puisses survivre dans la Seamy comme ça bien longtemps. »

Toujours commencer par l’amère vérité, c’était toujours plus facile de convaincre ses interlocuteurs après. Bien sûr, si Eryn avait eu une once de tact, elle n’aurait pas non plus appelé Sasha « petite ». Sa rudesse habituelle ne jouait pas en sa faveur. Elle continua, donc, inconsciente de l’effet que ses paroles pourraient avoir ; glaciale, professionnelle, uniquement axée sur la survie, son geste en lui-même suffisait à quiconque la connaissait de réaliser qu’elle avait bon cœur.

« Il a une communauté de mutants, tu as peut-être entendu parler de leur leader, Jake Caldwell. Ils peuvent te recueillir et t’aider, tu seras plus en sécurité que par toi-même. Et cela évitera à ceux qui t’aident de prendre des risques. »

Vêtements trop propres, joues non creusées par la faim, quelques menus détails avaient trahi la situation de Sasha, quand bien même se fondait-elle dans le paysage. Si Eryn était capable de le remarquer, d’autres pourraient en faire autant. D’un mouvement de menton, elle indiqua à Sasha de la suivre, et Eryn ressortit dans la ruelle. Puis, une fois que la jeune fille en eut fait autant, elle fléchi les genoux pour se mettre à son niveau et indiqua la direction opposée du doigt :

« Tu vois le gratte-ciel en ruine, là-bas ? La dernière fois que j’ai vérifié, ils étaient dans un des bâtiments alentours. Mais il faut pas que tu traînes et que tu prennes vite une décision, car ils ne restent jamais bien longtemps au même endroit. »

Elle pouvait difficilement donner davantage d’indication. Elle rajusta la sangle de son sac sur son épaule, s’assura de la présence rassurante de son Beretta contre ses côtes et se tenait prête au départ. Elle s’en serait allée avec juste un adieu, si la réaction de la blondinette ne lui importait pas un tant soit peu. Elle guetta, donc, en espérant que Sasha ferait le bon choix.


Dread the Truth
Take the pictures off the wall, Erase the thoughts, forget them all. The choice is yours  to save yourself, Or in the hands of someone else ? » Skumfuck – Sum41 .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Girl on Fire

Féminin

MESSAGES : 107
FEAT : Elle Fanning

Points : 853

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Sasha Campbell
Girl on Fire
Message Sujet: Re: Let's make this a meeting! [Terminé !] | Dim 2 Mar - 13:49

Eryn prit les devants et grimpa pour vérifier que la voie était libre, ce qui arrangea Sasha, qui se demandait si elle arriverait à grimper sans trop souffrir, avec son épaule. Et puis, elle n’avait pas d’arme, elle. La jeune fille ouvrit les yeux en grands, choquée qu’Eryn possède une arme, sur elle, et qu’elle sache s’en servir, apparemment. Sasha avait pensé un instant en demander une à son frère, mais après réflexion, elle serait incapable de s’en servir : elle n’avait jamais appris à tirer, ce qui était plutôt normal pour une jeune citadine de quinze ans. Et puis, elle avait déjà une arme dangereuse entre les mains. D’ailleurs, vu qu’elles n’en avaient plus besoin, Sasha rangea son briquet, se promettant de ne pas le réutiliser avant longtemps.

Sasha resta un petit moment seule avec June, sans dire un mot, guettant le moindre bruit au dehors. Et puis Eryn revint : les filles pouvaient sortir sans aucun problème. Sasha s’apprêtait à suivre de près June lorsqu’Eryn l’arrêta. Elle l’écouta donc : après tout, elle savait ce qu’elle faisait, elle l’avait démontré à plusieurs reprises. Elle hocha donc la tête et regarda June sortir, puis disparaître. Elle ne prononça pas un mot, encore un peu angoissée à l’idée qu’on les surprenne. On ne sait jamais, June pourrait faire du bruit, ne pas se montrer discrète et attirer les Peacekeepers ici. Eryn brisa alors le silence, ce qui surprit Sasha : elle n’avait pas l’air bavarde, et pourtant, elle sembla avoir beaucoup de chose à dire. Sasha l’écouta alors, fronçant les sourcils lorsqu’elle l’appela « petite ». Ce surnom énerva un peu la jeune fille, qui en avait marre d’être vue comme une fillette après tout ce qu’elle pouvait vivre. Elle arrivait à faire preuve d’une grande maturité, et elle réussissait à survivre seul, avec le soutien de son frère. Mais c’était une éternelle bataille et avant qu’elle atteigne ses dix huit ans – si elle les atteignait un jour du moins – on la verrait toujours comme une petite fille. Elle se retint de soupirer, estimant qu’Eryn était le genre de personne un peu brute, à ne pas énerver.

Comment ça elle ne pourrait pas vivre dans la Seamy bien longtemps ? Cela faisait un moment qu’elle s’en sortait, plutôt bien, ne pouvait-elle pas continuer ? Et puis, son frère l’aidait, elle y arriverait. Sasha croisa instinctivement les bras, chose qu’elle faisait dès qu’elle était contrariée, quand on lui disait qu’elle ne pouvait pas faire quelque chose. Sur le coup, Sasha ne réfléchit pas à la véracité des propos d’Eryn. Au fond, elle savait qu’elle avait raison, mais c’était plus fort qu’elle : elle était vexée. Néanmoins, elle continua à l’écouter quand même, curieuse de ce qu’elle pouvait lui dire. Lui proposerait-elle de faire équipe pour survivre ? Un bien joli rêve qui ne semblait pas coller à l’image que Sasha se faisait d’Eryn : une femme confiante mais solitaire. Enfin, avec elle, Sasha se disait qu’elle pouvait être sûre de survivre. Elle semblait … Entraînée. Mais il n’était pas question de faire équipe, non. Eryn lui parla d’une communauté de mutants, dont Sasha n’avait jamais entendu parler : en même temps, elle ne sortait pas beaucoup de sa grotte, et elle n’allait pas au Black Market, par peur de se faire prendre facilement. Apparemment, ces gens seraient prêts à la recueillir … Mais Sasha ne savait pas vraiment si c’était ce qu’elle voulait, et elle ne voulait pas blesser son frère en cherchant à se faire aider par quelqu’un d’autre. D’autant plus que si elle allait voir ces gens, la laisserait-on encore voir son frère après ? Sasha n’en était pas sûre, c’était déjà dangereux pour elle, alors si cela impliquait toute une communauté … Néanmoins, Eryn souleva un point intéressant. Sasha ne savait pas dire ce qui l’avait trahi – peut être ses vêtements neufs ? – mais elle avait compris qu’on l’aidait actuellement. Elle avait conscience que son frère prenait beaucoup de risques en venant la voir, dans la Seamy, et en lui apportant de quoi survivre. Sasha s’en voulait déjà qu’il se mette en danger comme cela. Alors, rejoindre la communauté de mutant leur permettrait peut être d’être tous les deux en sécurité.

« Je … Je ne sais pas. Je suis bien seule… Et j’arrive à me débrouiller. »

Pour l’instant. Mais Sasha avait tenu à le préciser. Eryn lui fit signe alors de sortir, et Sasha lui emboita le pas, pensive. Avait-elle la force de rejoindre une telle communauté ? En grimpant, son épaule la fit souffrir un peu, ce qui lui rappela son erreur de la journée. Si elle avait suivi les conseils de son frère à la lettre, elle ne serait jamais sortie, elle ne se serait jamais blessée et tout irait pour le mieux. Hors, elle avait encore fait des siennes. Si elle faisait parti de cette communauté, elle serait toujours entourée, elle n’aurait donc pas autant envie de prendre l’air. Elle aurait d’autres occupations, elle aurait peut être un but. Mais dans ce genre de communauté, il devait y avoir seulement des mutants, comme elle, non ? La pousserait-on à se servir de son pouvoir, à s’exercer ? Elle l’acceptait de son frère, pour lui faire plaisir, mais elle n’aimait pas qu’on la force. Et quelque part, vivre avec des gens comme elle voudrait dire qu’elle acceptait sa situation. Or, ce n’était pas le cas.

Eryn lui indiqua alors un gratte-ciel, que Sasha regarda en fronçant les sourcils à nouveau. C’était tout sauf chaleureux, mais en même temps, existait-il un endroit chaleureux dans la Seamy ? Elle poussa une grande inspiration, totalement perdue : elle ne savait vraiment pas quoi faire. En gros, cette décision la poussait à choisir son l’amour de son frère ou une communauté mystérieuse capable de l’aider à s’en sortir. Elle dramatisait peut être, mais elle avait l’impression que c’était ça. En plus de cela, Eryn lui dit bien qu’il fallait qu’elle se décide vite, car la communauté ne restait pas longtemps au même endroit.

« Je vais y réfléchir, merci. »

Elle avait déjà commencé, mais elle était partie pour de longues nuits d’intenses réflexions, à peser le pour et le contre. Elle ne savait même pas si elle en parlerait à son frère. Elle le connaissait bien : cela le blesserait de savoir que sa sœur pensait à se tourner vers des inconnus car il était incapable de l’aider davantage. Et vexer son frère était bien la dernière chose qu’elle voulait faire. Naïvement, elle continua, en haussant les épaules.

« On se reverra peut être là bas alors. » Sasha désigna du menton le gratte-ciel. « Salut ! »

Après un bref regard autour d’elle, elle s’en alla dans une rue au hasard mais à l’opposée de l’entrepôt, espérant vite retrouver vite sa maison pour s’y terrer, et y rester aussi longtemps que nécessaire pour prendre une décision.



    welcome to my life
    » When you feel my heat look into my eyes, it's where my demons hide. Don't get too close it's dark inside, it's where my demons hide •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Narrator

MESSAGES : 178
HUMEUR : Contagieuse
FEAT : © holidaycase sur Tumblr

Points : 482

Voir le profil de l'utilisateur

Want More ?


Agent Mutagène
Narrator
Message Sujet: Re: Let's make this a meeting! [Terminé !] | Dim 2 Mar - 18:21


Défi terminé !

Eryn s'en va de son côté, perplexe quant à la réaction de Sasha. Qu'elle se soit méprise sur son appartenance avait quelque chose d'à la fois rassurant et intriguant !

*
*   *

Les joueurs gagnent 50 points chacun et sont désormais disponibles pour de nouveaux défis menés par votre adorable petit Agent Mutagène !
Revenez vite vous amuser, mes agneaux...
Revenir en haut Aller en bas





Want More ?


Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Let's make this a meeting! [Terminé !] |

Revenir en haut Aller en bas

Let's make this a meeting! [Terminé !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shut Down RPG :: Seamy Area :: Deserted Districts-
TopBottom
Ouvrir la Popote